Archive pour la catégorie ‘Réseaux Sociaux’

MIMIO – table ronde professeurs/élèves… une rupture annoncée ?

Jeudi 26 novembre 2009

MIMIO a organisé une table ronde autour du thème ‘Professeurs/élèves, une rupture annoncée ?’ pour discuter autour de l’intégration des technologies de la révolution numérique. Etant engagé dans les associations de parents d’élèves depuis que j’ai des enfants en âge d’aller à l’école, donc depuis plus de 15 ans maintenant, je me suis senti concerné par le sujet.

MIMIO - table ronde

Les intervenants de la table ronde

Etaient donc présents :

  • Alain Cazes, Chargé de mission au CNAM pour le développement de la formation à distance
  • Jana Hladikova, étudiante
  • Jean-Michel Perron, Responsable de l’Agence nationale des usages des TICE au Centre National de Documentation Pédagogique
  • Athéna Global Services, distributeur IT
  • mimio, fournisseur de TICE

Les enfants, de plus en plus jeunes, sont concernés par l’ère numérique. Leur esprit est quotidiennement accaparé par les lecteurs MP3 ou autres mobiles, et cela serait peut-être une voie pour les recentrer par l’usage des ressources pédagogiques numériques.

L’espace numérique de travail (ENT), représenté par le tableau blanc numérique, en est un exemple, mais le taux d’équipement est assez faible. Il est intéressant d’ailleurs de constater que ce sont plutôt les tout petits établissements qui s’équipent le plus vite. Il est en effet parfois plus facile pour une commune d’acquérir un tel appareil, car souvent il n’y a qu’une ou deux classes avec des regroupements de niveau, en comparaison avec un établissement scolaire de taille plus conséquente qui aura de nombreuses salles à installer. De plus, un maire peut arriver à trouver un budget localement, ce qui n’est pas aussi évident pour un groupe scolaire qui dépend de la région.

Jana Hladikova, qui a fait une partie de ses études en France, et qui les prolonge avec un cycle supérieur en Angleterre, nous parle de noodle + podcast + email. Toute son activité d’étudiante passe par un système dénommé ‘LSI for You’, qui est une interface administrative. Cela est complété par un un Carrier Center et les réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter. Mais autant je peux comprendre que ces outils soient mis aux mains de jeunes qui ont passé l’étape du bac, autant pour les cycles précédents, il faut faire attention à ne pas perdre les principes classiques.

En France, il a été tenté de mettre des systèmes en place, comme le Blackboard (mais sous licence), qui n’est pas vraiment utilisé par les professeurs. C’est dans le privé que l’on trouve les avancées les plus prononcées, comme par exemple l’Ecole Active Bilingue, qui a mis en place un blog, une maillist, et qui utilise Facebook. On est en plein dans le Système Educatif 2.0.

Les enseignants français ont à leur disposition un système presque équivalent à celui de Noodle, avec Pléiade. Mais qui l’utilise ? Est-ce un problème politique ou logistique ? Y a t’il un manque de formation ? Sûrement un peu de tout cela.

Les équipements des écoles, collèges et lycées sont de toutes façons décidés par le Conseil Général. Et il est constaté autour de la table ronde que mis à part les soucis pour trouver des fonds financiers, ce sont les divergences politiques qui sont le principal frein à cette évolution.

ORANGE – cap vers les services innovants

Jeudi 19 novembre 2009

Deux fois par an Orange présente sa collection, comme dans la mode. Pour l’hiver ’09, nous avons droit à beaucoup de services, mais aussi du matériel et du logiciel.

ORANGE

Une collection bien vaste pour l’hiver ’09

Les concepts présentés ici traitent de presque tous les domaines, en abordant la communication communautaire ou encore la communication enrichie, mais aussi le remplaçant du SMS, l’accès à vos appels depuis n’importe quel combiné, la fédération des sites communautaires, la TV multimédia, l’accès aux services pour les malentendants, l’approche du spectateur dans un stade et enfin l’intelligence du machine to machine.


Orange SoftPhone, le SMS de demain

Pour Orange, le SMS c’était hier. Il est temps de le remplacer par quelque chose de plus sexy, convivial et graphique. Il est vrai que d’un côté les SMS rapportent des sommes colossales aux opérateurs, et d’un autre les MMS n’ont jamais vraiment pris. Avec Orange SoftPhone, l’idée est de partir de la liste des contacts, et de pouvoir s’adresser à qui l’on veut, de manière individuelle ou groupée, afin de leur envoyer, mais aussi recevoir des textes, et en temps réel, musiques, images et vidéos. Un mini Facebook, dirais-je, avec le mode push en natif.

A l’heure actuelle, Orange travaille avec les constructeurs de téléphones mobiles pour intégrer cette technologie directement au niveau hardware et firmware, mais il n’est pas dit que nos mobiles et smartphones actuels ne pourront pas le faire. En effet, soit la plateforme matérielle sera suffisamment puissante, et une mise à jour du firmware apportera ce service, soit les cartes SIM, qui sont à elles seules des micro-ordinateurs, pourront traiter cela. Attendons que les premiers modèles arrivent, et surtout que ce service prenne vie.

ORANGE ~ ORANGE

Le SMS des années 201x


LivePhone Touch, un téléphone média center

Dans un autre domaine, mais qui touche aussi la téléphonie, nous découvrons le prototype du téléphone de demain. Ce modèle est une combinaison d’un téléphone DECT au son HD et d’une tablette DECT, mais aussi WiFi, permettant d’exploiter tous les services multimédia qui vont prochainement agrémenter la téléphonie de demain. Ainsi, tout en discutant avec un correspondant, il sera possible de lui envoyer des informations météo, ou encore de consulter l’agenda ou le répertoire, afin de préparer des réunions, ou encore organiser son travail.

En la regardant de plus près, cette tablette n’est autre qu’une Tabee à laquelle a été ajoutée un module DECT, qui lui permet de dialoguer avec ce qui se passe sur la ligne téléphonique. Il va sans dire que le LivePhone Touch aura besoin d’une LiveBox pour fonctionner.

ORANGE

LivePhone Touch, par Orange


Orange Vallée et le concept ON

Jean-Louis Constanza, responsable de l’unité Orange Valley, nous indique que pour Orange, l’année 2010 sera celle des services communautaires. Un programme, dénommé ON, et destiné à nos mobiles, est donc en cours de développement, qui aura pour rôle de fédérer les réseaux et les services communautaires. Cela tombe bien, car avec Facebook, Twitter, LinkedIn, mon répertoire personnel, je commence à avoir du mal à sélectionner les personnes à qui je veux m’adresser.

ORANGE

Jean-Louis Constanza, DG d’Orange Vallée

Giles Corbett, responsable du programme ON, nous décrit un peu la philosophie du concept, qui tourne autour de quelques mots que j’aime bien entendre, à commencer par le respect. Doit-on en effet dire n’importe quoi à n’importe qui, dans le but d’agrémenter la richesse de notre quotidien ? Sous le simple prétexte que l’on a un mur qui s’affiche au gré de tous, se sent-on obligé de publier ce qui nous passe par la tête, alors que parfois on ne désire s’adresser qu’à une personne, voire un groupe de personnes ? Pour cela, il doit donc être possible de définir des actions différentes qui s’adresseront à des univers différents.

ORANGE

Gilles Corbett, responsable ON

Cela me rappelle l’anecdote du mari mené à la baguette : tous ses amis, et pourquoi pas ses collaborateurs, rigolent bien à chaque fois que sa femme lui rappelle sur son mur Facebook qu’il ne doit pas oublier d’acheter du pain en rentrant.

Avec ON, le but consiste à suivre l’information au rythme de votre vie, tout en offrant un historique global. En résumé, avoir l’info que l’on veut quand on veut. Ce projet aura pour avantage d’être gratuit et d’avoir un accès libre. En effet, Orange ne le limitera pas à son réseau, mais le proposera à l’ensemble des réseaux, et dans le monde entier. Mais tout cela est très beau, car cela reste dans le giron de l’opérateur historique. Est-ce que les autres opérateurs adhéreront à ON, ou alors ne seront-ils pas tentés de proposer leur propre service, même s’il fait la même chose ?

ORANGE

ON fédère les réseaux et services sociaux

Dès aujourd’hui une version béta est en test privé sous Android, mais l’iPhone devrait suivre, puis Symbian et Windows Mobile. Un client Web est aussi dans les cartons. Si vous êtes tenté, allez sur www.lifeisbetteron.com

ORANGE

Interface de ON sur Android


Boîtier multi-TV-média-jeux

Changeons de rubrique pour passer au multimédia à la maison. Le cœur de communication chez Orange, c’est la LiveBox. Mais comme chez ses concurrents, c’est un second boîtier qui va prendre en charge l’aspect ludique de l’information. D’après certaines études, les consommateurs veulent surfer sur Internet, jouer, regarder leurs DVD, écouter de la musique ou visualiser des films en streaming, sans avoir un équipement ressemblant à un cockpit d’Airbus A380. Orange nous présente alors un nouveau boîtier, encore à l’état de concept, qui sait faire tout cela, voire même plus.

ORANGE

LiveBox, Décodeur TV, Disque Dur Multimédia,
Télécommande Bluetooth

Le boîtier ci-dessus a bien sûr besoin de la Livebox pour fonctionner. C’est par elle qu’il se connectera au monde extérieur, que ce soit pour recevoir ou diffuser ses contenus. Il intègre un lecteur Blu Ray, qui peut évidemment aussi lire les DVD. Sa télécommande est Bluetooth, et comme elle est munie d’un accélérateur, elle pourra faire office de pointeur ou de manette en trois dimensions, comme la Wiimote, par exemple. Le boîtier décodeur étant Bluetooth, il devrait être compatible avec la plupart des périphériques Bluetooth existants (manettes de vos consoles, claviers, etc.)

Enfin, pour ceux qui désirent stocker leurs films, photos, musique, etc., un disque amovible permettra d’augmenter à l’infini votre médiathèque numérique.

ORANGE

L’interface Home Library du décodeur TV

L’interface qui nous a été présentée n’est pas définitive, mais elle nous donne une idée de ce que nous proposera ce boîtier multimédia, qui devrait arriver au courant de l’année 2010.


Interface pour les mal-entendants

Il y a une division spéciale chez Orange qui travaille sur l’amélioration des produits afin que ceux-ci soient plus facile à utiliser par des personnes handicapées. Ainsi, nous avons eu la démonstration d’une interface permettant le dialogue par webcam interposées entre un client et un vendeur d’un site de vente en ligne.

ORANGE

Dialogue par Webcam interposées

Ces produits sont en constante amélioration, et des intégrations sont faites pour la plupart des cas posant problème avec un appareil standard. Nous avons aussi pu voir un pilotage de menus qui s’adapte aux difficultés de l’interlocuteur. On trouve par exemple des menus parlants, ou encore une navigation avec déroulement automatique, pour laquelle il suffit de presser un simple bouton pour avancer dans les choix.

ORANGE ~ ORANGE

Une interface qui évolue tous les jours


Parcours supporter au Stade de France

Orange travaille avec des partenaires pour intégrer sa technologie GSM dans des cas particuliers. Ainsi le site du Stade de France a été muni d’un portail spécifique, qui permettra de prendre en compte la billetterie électronique, récupérant les informations depuis les téléphones des spectateurs, ou encore la transmission d’informations en temps réel dans les mobiles durant un évènement particulier. A voir cependant si le réseau pourra tenir la charge lorsque les 80 000 places seront occupées, avec autant de téléphones mobiles.

ORANGE

Le portail du Stade de France, par Orange


M2M = Machine 2 Machine

Le vending est un métier que j’ai approché il y a quelques années, lorsqu’une de mes équipes a développé un logiciel de gestion et traitement des données des distributeurs de café ou autres boissons et aliments d’un spécialiste de la place. Aujourd’hui, tout est traité à distance, par le biais d’un boîtier intelligent, qui sait récupérer toutes les informations de l’appareil (celui-ci peut être un distributeur de boissons, un compteur, un photocopieur, voire même une voiture. La carte SIM est maintenant une mini-carte, dont la taille est légèrement inférieure à celle d’une micro-SD. Elle commencera à être diffusée dans les applications professionnelles, mais on peut être sûr que nos futurs téléphones en seront munis dès que la production en masse arrivera.

ORANGE

La nouvelle mini carte SIM

FLIP – le camescope anti-camescope

Jeudi 22 octobre 2009

FLIP est une marque de CISCO, et c’est donc Laurent Blanchard, Directeur Général de CISCO France, qui a introduit cette présentation.

FLIP

Laurent Blanchard, DG de CISCO France

Nous avons tous qu’il y a de plus en plus de bloggeurs, et de personnes dans le monde qui désirent publier leurs petits films sur Internet, il suffit de voir le succès de sites comme YouTube, MySpace, DailyMotion ou encore Facebook. Bien sûr, il est toujours possible d’utiliser un camescope, mais d’une part l’appareil est un peu encombrant, d’autre part son prix est encore élevé. On peut aussi utiliser un appareil photo, presque tous savent maintenant faire de la vidéo, mais cela n’est pas toujours l’idéal. Enfin, nous voyons apparaître de plus en plus de camescopes de poche, mais ceux-ci demandent encore un peu de manipulations pour avoir des vidéos faciles à transmettre ou éditer.

FLIP

L’équipe FLIP, presque au complet


La gamme des FLIP

A première vue, le FLIP ressemble à un téléphone. 6 produits nous sont annoncés, qui sont en réalité 3 modèles différents, les autres étant uniquement des coloris différents. Leurs caractéristiques communes, mis à part l’entrée de gamme, sont leur format d’enregistrement, en HD (720p, soit 1280 x 720 pixels), leur connecteur USB intégré dans le boîtier, la sortie vidéo composite, et le logiciel d’édition des films installé dans la mémoire du FLIP.

FLIP

Le FLIP a des airs de téléphone mobile

Nous trouvons en entrée de gamme le FLIP Ultra, disponible en 3 couleurs. Il est alimenté par deux piles AA, mais une batterie rechargeable est disponible en option. Un premier prix, pour une résolution.

FLIP

Caractéristiques techniques du FLIP Ultra

Un peu plus complet, le FLIP Ultra HD, uniquement en noir, mais d’un gabarit identique, dispose en plus d’un connecteur HDMI, permettant de diffuser une image de meilleure qualité, en niveau HD. Ce modèle semble bien adapté à un usage familial.

FLIP

Le FLIP Ultra HD filme en 720p, avec sortie HDMI

Enfin, d’un format un peu plus réduit, mais avec un écran de 1″5 (au lieu de 2″ pour les deux autres modèles), le Mino HD, soit noir, soit chromé, qui sera plutôt destiné aux jeunes.

FLIP

Le Mino HD a un plus petit gabarit


Le logiciel FlipShare

Si le FLIP ne consistait qu’en un appareil de capture vidéo, il aurait du mal à se distinguer de ses concurrents. Mais toute la différence, ou presque, est dans le logiciel de gestion des vidéos qui l’accompagne. Celui-ci, nommé FlipShare, permet en effet, en quelques clics, de classer, assembler et éditer vos vidéos, ou encore de les envoyer par mail ou de les publier sur les réseaux sociaux, que ce soit sous Windows ou sur Macintosh.

FLIP

Présentation du logiciel FlipShare

Le logiciel FlipShare a pour principal atout d’être simple à utiliser, et de proposer des fonctionnalités suffisantes pour un usage de tous les jours. Il peut lister les films présents sur le FLIP ainsi que ceux qui ont été transférés sur l’ordinateur. A priori, il doit aussi être possible d’installer FlipShare sur une clé USB. Les films sont classés par défaut par mois, mais on peut créer autant de dossiers que désiré, et le fait de glisser un film dans un dossier ne déplacera pas celui-ci, mais créera un alias de son nom. Ainsi, un même film peut être présent dans plusieurs dossiers différents, ce qui s’avère assez pratique.

FLIP

L’interface de FlipShare est intuitive et bien claire

L’éditeur de films est sommaire, mais offre des fonctionnalités suffisantes. Il est ainsi possible de couper au début ou à la fin d’un film, d’assembler plusieurs films, de créer un titre et un sommaire, et de réaliser une composition.

En ce qui concerne la bande sonore, on peut soit laisser l’original, soit incruster une musique de fond, qui peut être par exemple une musique mp3. Celle-ci peut être en son principal ou de fond, voire totalement remplacer le son d’origine. On peut par exemple songer à enregistrer un commentaire en post-synchro au format mp3, et l’apposer à un film. Pratique pour les bloggeurs.

FLIP

Assemblage d’un film, avec titre et générique

Tout film, d’origine ou composé, peut alors être envoyé par email (et dans ce cas le film n’est pas envoyé en pièce jointe, mais est posé sur un site, et c’est le lien sur ce site qui est envoyé au(x) destinataire(s), ou encore posté sur des réseaux sociaux comme YouTube, MySpace, FaceBook, etc.

FLIP

Liaison intégrée avec les réseaux sociaux

Enfin, il est possible de générer une photo depuis toute image d’un film, qui sera stockée sur votre ordinateur, ou encore créer un DVD avec un ou plusieurs films, voire une composition, qui pourra être lu sur tout lecteur DVD.

FLIP

Très bonne symbiose entre le FLIP et votre PC

Une gamme d’accessoires est proposée d’entrée pour les FLIP, au nombre de six :

  • Etui étanche
  • Pochette de transport
  • Pack batterie
  • Trépied
  • Câble USB
  • Câble HDMI
FLIP

Les accessoires du FLIP

Prix (TTC) : 149 € (FLIP Ultra), 199 € (FLIP Ultra HD), 199 € (FLIP Mino HD)
Disponibilité novembre 2009

Lien : www.theflip.com

Le Web ’08 – en pleine crise ?

Mercredi 10 décembre 2008

Le Web ’08, c’est la grande fête du business Internet, organisée par Loïc Le Meur, le français dont tout le monde parle, et qui a réussi en Californie. Jusqu’à il y a peu, je voyais souvent sa photo dans les journaux, avec des articles qui parlaient de sa réussite dans le domaine des blogs. Mais qu’en est-il réellement, que peut-on attendre d’un rassemblement annuel autour du Web ?

Pour ne rien vous cacher, je n’avais pas prévu de me rendre à cet évènement, et en plus je suis un peu patraque. C’est donc par un temps bien frisquet, que je me pointe devant le 104, dans le 19° arrondissement de Paris, gelé sur mon scooter. Les mains dans les poches, je n’ai même pas d’appareil photo sur moi, mis à part mon iPhone, je me demande comment faire pour rentrer. Où se trouve l’accueil presse ? Je ne me pose pas la question, bien longtemps, car en fin de compte je me retrouve à l’intérieur d’un grand hall sans savoir pourquoi.

Je ne connaissais pas ce lieu, il est assez singulier. Toute la partie centrale est occupée par une grande estrade, surmontée d’un immense écran, et c’est ici qu’ont lieu les séances plénières et les débats. J’assiste quelques minutes à la session en cours, non pas concerné, mais avec de gros nuages dans la tête… état fébrile dirais-je. Je reviens vers l’entrée, et profite d’un café bien chaud pour me remonter.

Le Web '08

Les conférences plénières du Web ’08

Je fais alors le tour des stands, dans les diverses salles qui sont disposées autour du bâtiment. Je vois rapidement mes contacts Nokia, mais rien de bien neuf. Il faut dire que je reviens tout juste du Nokia World de Barcelone.

Une salle, située dans l’étage inférieur, attire alors mon attention. C’est une session dédiée à Facebook. J’y assiste malgré mon état, surtout parce que je m’intéresse à ce réseau social depuis peu, et que son ascension a l’air fulgurante. J’y croise quelques uns de mes amis Facebook, et le débat est intéressant, car il parle des possibilités offertes aux développeurs d’intégrer leurs applications à Facebook. Aussi, les futures évolutions de l’interface semblent prometteuses.

Le Web '08

Session Facebook au Web ’08

Bon, cela ne va pas si fort, je n’insiste pas. Cela étant, je m’étais promis de faire un saut au e-dune, où a été organisé une session Le Web ’08 OFF. Il semble que cela corresponde à une alternative au Web ’08, organisée par des personnes qui voulaient prouver que l’on pouvait y assister sans en être, ou quelque chose comme ça. La manifestation est sponsorisée par Qype, un outil de recherche d’adresses à proximité. Le concept semble intéressant, mais je ne suis pas en meilleur état que précédemment, donc après avoir bu un café, je décide de rentrer chez moi au chaud.

Le Web '08

Conférence parallèle Web ’08 OFF au e-dune avec Qype

Promis, l’année prochaine cela ira mieux, je devrais pouvoir couvrir le Web ’09 – s’il a lieu, n’oublions pas que la crise nous frappe de plein fouet – de manière plus efficace.

Lien : leweb3.typepad.com/leweb08