Archive pour la catégorie ‘PS3’

EA – The Beatles: Rock Band

Mardi 21 juillet 2009

Electronics Arts a fait venir à Paris, dans le cadre historique et non moins authentique que La Bellevilloise, une bonne partie de son équipe dédiée au jeu Rock Band. Jusqu’alors plutôt partisan de Guitar Hero (disons bien influencé par mes enfants), je n’avais pas vraiment regardé ce que savait faire le concurrent. Ce manque a donc maintenant été comblé, avec la découverte du nouvel opus, The Beatles: Rock Band.

EA Beatles Rock Band ~ EA Beatles Rock Band

La présentation a eu lieu à la Bellevilloise

Le concept du jeu est similaire à ce que l’on peut trouver chez les concurrents, à savoir que les instruments sont munis de touches de couleurs qu’il faut presser en fonction de ce qui défile à l’écran. Des effets supplémentaires peuvent être ajoutés pour obtenir des modulations par exemple. La voix a un comportement distinct, mais il n’est pas obligé d’être bon chanteur pour gagner, comme d’ailleurs cela n’est pas du tout nécessaire d’être musicien pour arriver à battre des scores. Preuve en est, moi, qui suis incapable de jouer ne serait-ce que du pipeau (encore que…) mais qui arrive à obtenir des scores honorables.

EA Beatles Rock Band

Rock Band propose une interface similaire
à celle des produits concurrents

Pour nous montrer toutes les fonctionnalités du jeu, mais aussi pour nous prouver la qualité du rendu, nous avons eu droit à un petit concert de démonstration de la part de l’équipe en charge du marketing. Donc, nous trouvons John Drake, Eric Pope, Kathleen Burke et Jeff Castaneda.

L’équipe marketing, en direct live de la Bellevilloise

Rock Band, c’est le jeu, mais ce sont aussi des instruments de musique dédiés. Comme pour la concurrence, il sera proposé un bundle incluant une guitare, qui n’est pas moins que la célèbre Höfner Violin, basse de prédilection de Sir Paul McCartney, une batterie sous la forme d’une réplique de la Ludwig, un micro et son pied, et évidemment le jeu.

Il sera aussi possible d’acquérir des guitares supplémentaires, afin de compléter le groupe. En plus de celle du bundle, que l’on peut acheter séparément, deux autres modèles seront proposés, à savoir la Richenbacker 325, guitare favorite de John Lennon, et la Gretsch Duo Jet, qui était la préférée de George Harrison.

Il faut savoir que comme The Beatles: Rock Band va être disponible sur les trois consoles du moment, à savoir la PS3, la Wii, et la Xbox 360, vous devrez choisir les instruments correspondant à celle-ci, la connectique n’étant pas compatible. Mais par contre, si vous possédez déjà des instruments de musique Rock Band ou Guitar Hero, la plupart de ceux-ci sont compatibles avec Rock Band.

EA Beatles Rock Band ~ EA Beatles Rock Band

La basse Höfner Violin et la guitare Gretsch Duo Jet

EA Beatles Rock Band ~ EA Beatles Rock Band

La guitare Rickenbacker 325 et la batterie Ludwig Pearl

Pas moins de vingt-cinq morceaux de musique différents sont proposés, parmi les plus connus des Beatles, mais d’autres viendront par la suite, qui pourront être téléchargés (achetés) et être joués via Beatles Rock Band. Les manipulations sont simples, consistant à sélectionner le morceau à jouer, le mode de jeu et le niveau de jeu. Il ne reste plus ensuite qu’à démarrer le concert.

EA Beatles Rock Band

Très classique bien qu’adaptée à l’ambiance Beatles,
l’interface ne déroutera pas les utilisateurs des jeux similaires

Ce n’est pas tout ça, il faut se mettre au travail. Raison pour laquelle les journalistes présents ont été invités à monter sur scène, et à essayer le jeu. En ce qui me concerne, j’étais trop occupé à demander des explications supplémentaires aux intervenants, et à prendre des photos.

EA Beatles Rock Band

La presse a eu le droit de faire un bœuf

Cela étant, je n’ai pas résisté à l’envie de tester la batterie. Je sais au moins que sur ce genre de modèle je ne casse les oreilles de personnes, et j’ai l’impression de savoir quelque peu jouer.

EA Beatles Rock Band

Votre serviteur à la batterie :)

Prix (TTC) : 50 € (Jeu seul Wii), 70 € (Jeu seul PS3/Xbox360), 200 € (Bundle PS3/Wii/Xbox360), 100 € (guitare supplémentaire PS3/Wii/Xbox360)

Lien : www.electronicarts.fr

JAPAN EXPO ’09 – Des mangas vivants

Vendredi 3 juillet 2009

C’est la première année que je visite ce salon, bien que cela en soit la dixième édition…

JAPAN EXPO '09

Japan Expo ’09, me voici !

Et quelle surprise… dès mon arrivée sur le parc des expositions de Villepinte, je me retrouve entouré de mangas. Vivants… Ils et elles arrivent du RER, mais comme je suis venu en Scooter, cela me tombe dessus d’un coup. Si je les avais aperçus dans les transports en commun, je me serais dit qu’il y a une grosse fête de djeun’s dans le coin. Et en fin de compte, la Japan Expo, c’est une grosse fête de djeun’s.

JAPAN EXPO '09

J’ai appris qu’il existait des mangas vivants

Donc, le salon exploite deux halls de Villepinte, avec des stands de toutes sortes. On trouve de petites installations, avec des démos et tests en live, et des stands énormes, occupés par lesblockbusters de la profession. Je note cependant que beaucoup de démonstrations sont proposées par des jeunes qui ont plutôt un profil amateur que professionnel, ce qui n’est pas plus mal. Les marques ont probablement pioché parmi leurs meilleurs fans pour cela, et cela donne un peu plus d’authenticité à l’exploitation des jeux.

JAPAN EXPO '09 ~ JAPAN EXPO '09

Beaucoup de démonstrations étaient faites par des fans

Passage rapide devant SEGA, pour apercevoir une démo de Bayonetta. Je vous avoue que ce titre ne me parle pas trop, il va falloir que j’en discute un peu plus précisément avec les amateurs du genre.

JAPAN EXPO '09

Bayonetta, présenté par SEGA

Certains stands disposaient de podiums, et un spécialiste du jeu présenté proposait au public de se mesurer, soit aux pointures, soit entre eux. Des tee-shirts étaient en jeu.

JAPAN EXPO '09

Concours de sports de combats (virtuels)

Ma promenade autour des stands à thème était très divertissante. Un mélange de parc d’attraction, de jeu de rôle grandeur nature, de figurines vivantes très bien déguisées, et un bon nombre de stands d’accessoires. La multitude de fans montrent que ces thèmes ont un bon nombre d’adeptes forcenés.

JAPAN EXPO '09

Les mondes extraordinaires attirent beaucoup de monde

Le stand Konami avait organisé une présentation (presse et grand public mélangés) de leurs nouveaux jeux. Et M. Naki Maida, grand maître du développent chez Konami, est venu en personne nous présenter les titres qui sortiront bientôt. Nous commençons par le jeu de stepping, Pop’n Rythm, annoncé pour la Wii, et qui fonctionne avec la Wii Fit. Amusant la manière dont les asiatiques peuvent communiquer leur enthousiasme.

JAPAN EXPO '09 ~ JAPAN EXPO '09

Demo live de Naki Maida sur la Wii Fit

JAPAN EXPO '09 ~ JAPAN EXPO '09

Pop’n Rythm, sur la Wii, avec la Wii Fit

le gros titre attendu chez Konami est cependant DanceDance Revolution. Et c’est encore Naki Maida qui nous présente le tapis dédié à ce jeu. Il est prévu pour arriver sur PS3 et Wii.

JAPAN EXPO '09

Naki Maida présente le nouveau tapis de danse pour DDR

JAPAN EXPO '09 ~ JAPAN EXPO '09

DanceDance Revolution arrive sur PS3 & Wii

J’ai pu ensuite aller saluer mon ami Naki Maida, qui était encore tout essoufflé de sa prestation. Cela étant, il est vraiment sympa, et j’aime la façon dont il extériorise sa passion autour des jeux Konami.

JAPAN EXPO '09

Avec mon ami Naki Maida, de Konami

Les figurines des jeux vidéo, souvent tirées des grands titres de films, voire parfois le contraire, étaient présentes pour le plus grand bonheur des fans. Le modèle gonflable doit cependant être plus facile à transporter.

JAPAN EXPO '09

Des maquettes et accessoires très impressionnants

Le stand Nintendo était particulièrement calme, surtout au niveau sonore. Mais cela était plutôt dû au fait qu’il était situé juste devant l’entrée, et pas trop près des stands qui disposaient d’une animation sonore à plein volume. Pas de réelle nouveauté, mais les titres incontournables comme les Lapins Crétins, les Turtles, ou encore Red Steel, pouvaient être essayés dans des conditions confortables par le public.

JAPAN EXPO '09 ~ JAPAN EXPO '09

Lapins crétins et Turtles, des titres incontournables

JAPAN EXPO '09

RedSteel 2, les garçons adorent

Le stand Bandai Namco, qui inclut aussi Atari, était incontournable. Imposant par sa taille et sa hauteur, une ribambelle de jeux étaient présentés, avec un bon nombre d’animateurs. Quand même pas mal de bruit, mais ils étaient aidés par les stands avoisinants.

JAPAN EXPO '09

Un gros stand pour BANDAI NAMCO

Dans le désordre, Tekken 6, Gundam, Macross, Tales of Vesperia, Tales of Graces, Summon Night X, Blue Dragon , God Eater, Dragon Ball, Naruto Shippûden, Battle Spirits, Family Trainer… mais cela n’est pas exhaustif.

JAPAN EXPO '09

La pléthore de jeux présentés par BANDAI

Presque discret, le stand jeu Rock Revolution était juste posé au sol. Il faut cependant constater que les jeux musicaux font légion. Possible que cela soit à cause d’émissions comme la Nouvelle Star ou Star Academy… désolé.

JAPAN EXPO '09

Encore un jeu musical qui pointe le bout de son nez

Tout d’un coup, je me suis retrouvé en face d’une foule hurlante et très agitée, qui brandissait des panneaux « free hugs ». Ils se sont arrêtés, pour scander de plus en plus fort leurs revendications… mais expliquez-moi comment libérer des comportements que l’on décide d’accomplir soi-même ? En tout cas, j’ai bien ri.

JAPAN EXPO '09

Très drôle la manifestation pour libérer les hugs !

Toute une partie d’un des halls était dédiée aux dédicaces et aux ventes de livres, dont beaucoup de mangas… vous savez, ceux qui se lisent à l’envers. J’ai pu admirer quelques mains levées qui traçaient des dessins parfaits… un peu de douceur dans un environnement de brutes.

JAPAN EXPO '09

Quelques séances de dessin en live, impressionnant

Côté adultes, je veux dire jeux ou objets réservés aux grands, il n’y avait pas grand chose. Mis à part un stand vendant des DVD, il y avait un stand qui proposait des figurines, à peine déshabillées. Pas méchant tout cela, d’autant plus qu’ils étaient bien clos, et qu’il fallait montrer patte blanche pour y entrer.

JAPAN EXPO '09

Un tout petit stand réservé aux adultes… pas vraiment méchant

Une très bonne idée que l’arrivée de cet impressionnant pickup 4×4, équipé d’énormes glacières sur le plateau remplies de boissons énergisantes de la marque Monster Energy. Et bien qu’il y en avait pour – presque – tout le monde, le côté animal du public ne s’est pas fait attendre… les visiteurs sur le retour se sont jetés les uns sur les autres pour gagner leur pitance liquide.

JAPAN EXPO '09

Distributation gratuite de boissons énergisantes à la sortie

Voilà, c’est fini en ce qui me concerne pour la dixième édition de Japan Expo… rendez-vous l’année prochaine. Possible que j’y amène ma petite dernière, car elles est fana de mangas…

LOGITECH – Nouveautés accessoires consoles PS3 & Wii

Mardi 16 décembre 2008

En avant-première du CES qui aura lieu en janvier, LOGITECH a profité du cadre du Hard Rock Café de Paris pour nous présenter sa nouvelle gamme d’accessoires pour consoles de jeu.

Une guitare qui ressemble à une vraie guitare électrique. Ce modèle, manipulé de main de maître par le Sieur Benoît, est réalisé comme une vraie, avec des chevilles en métal, et même une touche en bois de rose. Cela change des modèles en plastique que nous proposent les kits Guitar Hero et Rock Band, car avec ce modèle, exit les bruits des commandes de l’instrument. Il est vrai cependant que cela ne fait pas jouer mieux de la guitare (on reste dans un concept de jeu de console accessible à tous), et que le prix est en conséquence. Cette guitare est compatible avec les console Sony PS3 et PS2, elle est fournie avec un récepteur sans fil USB qui se connecte à la console.

title

Comment croire que l’on est un vrai musicien

Et pour les courses de voiture, LOGITECH a exploité son savoir-faire en matière de volants pour nous proposer un modèle qui fonctionne avec la Wii. A la différence de la plupart des accessoires dédiés à la Wii, il n’a pas besoin d’une manette Wii, toute l’électronique nécessaire est déjà intégrée. La liaison avec la console se fait via un récepteur sans fil USB. Après essai, pour moi qui ne suis pas un champion sur consoles (je préfère les vraies voitures), j’ai trouvé que ce volant était très agréable à utiliser. Actuellement, ce volant fonctionne exclusivement avec Need for Speed Undercover.

title

Un volant et un clavier signés LOGITECH pour la Wii

Vous noterez aussi le clavier sans fil qui permet de chatter et de parcourir le Web sur la Wii. Comme pour le volant, il est fourni avec un récepteur sans fil USB qui se relie à la console. Il est aussi proposé un micro USB pour les jeux de type Karaoké.

Prix : 200 € TTC (Guitare PS3), 80 € TTC (Volant Speed Force sans fil Wii), 30 € TTC (Clavier sans fil Wii)

Lien : www.logitech.fr

IFA 2008 (Jour 1) – Panasonic, Sony, TomTom, Philips, Logitech, Samsung, Blu Ray, Dolby

Jeudi 28 août 2008

Et c’est reparti pour 4 journées complètes à l’IFA. Cette année, j’ai pris une journée de plus, afin d’espacer un peu mes rendez-vous, assister aux conférences de presse qui m’intéressent, découvrir des nouveautés cachées, mais aussi me promener un peu dans Berlin… Trève de prose, passons directement aux sujets.


Panasonic : DMR-BW500, DMC-LX3, DMC-FZ28, Tele-Converter, Real Pro Premium

Beaucoup de nouveautés comme d’habitude chez ce constructeur, avec en primeur le premier lecteur-enregisteur Blu-Ray, avec le DMR-BW500. Déjà prévu pour le marché français, au vu des prises Péritel situées à l’arrière et aux caractéristiques inscrites dans notre langue, cet appareil intègre deux tuners TNT HD et un disque dur de 500 Go. Il devrait être disponible pour les fêtes de noël à un prix avoisinant les 1 800 €.

IFA 2008 - Panasonic DMR-BW500

Panasonic DMR-BW500, le premier graveur Blu-Ray du marché

Le DMC-LX3 reste dans la continuité de la série haut de gamme des Lumix. Ce modèle propose en nouveauté une ouverture à 2, un capteur 10 megapixels, une focale de 24 à 60, ainsi que toutes les dernières technologies de traitement de l’image proposées par la marque. Il devrait devenir la nouvelle référence en compact.

IFA 2008 - Panasonic DMC-LX3

Le Lumix DMC-LX3 sortira t’il aussi estampillé Leica ?

Le bridge Lumix DMC-FZ28 ressemble fortement à son prédécesseur, le FZ18. Dans les nouveautés, le grand angle gagne 1°, offrant toujours un zoom 18x, avec une plage de focale allant de 27 à 486 mm. Le capteur gagne 25% de résolution pour passer à 10 mégapixels. Et enfin le zoom est disponible en mode caméra. Pas obligatoirement suffisant pour passer du FZ18 au FZ28, mais ce dernier devient le modèle de choix le plus universel pour les amateurs de bridges.

IFA 2008 - Panasonic DMC-FZ28

Le Lumix DMC-FZ28 existe en noir ou en gris métal

Une extension de focale, constituée d’une bague DMW-LA3 et d’une optique DMW-LT55, se vissant sur l’objectif du DMC-FZ28, permet d’étendre la focale de l’appareil avec un rapport de 1,7x. Ce qui fait qu’avec un FZ18 ou un FZ28, dont la focale maximale atteint les 500 mm, on arrive à 850 mm, énorme. Ci dessous à droite, une photo du logo de la marque se trouvant à l’autre bout du hall d’exposition dédié à Panasonic, et prise avec mon FZ18. Un pied est largement conseillé pour assurer un minimum de stabilité.

IFA 2008 - Panasonic DMW-LT55 ~ IFA 2008 - Panasonic DMW-LT55

Le téléconvertisseur permet d’étendre la focale du DMC-FZ28

Le fauteuil de massage Real Pro Premium est fantastique, mais pas à la portée de toutes les bourses. Cependant, il existe des fauteuils à des prix plus abordables, mais proposant moins de fonctions.

IFA 2008 - Panasonic Real Pro Premium

Une pause régénératrice bien méritée


Sony : Retour au dynamisme de la marque ?

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas assisté à une conférence Sony aussi remplie de projets et de nouveautés. En espérant que le renouvellement des gammes de la marque permettra de retrouver l’élan et les profits que nous avions l’habitude de voir il y a quelques années. Sir Howard Stringer, Chairman & CEO de Sony Corporation, nous rappelle les années glorieuses de la marque avec le Walkman, le DVD, etc., et nous explique que ce n’est pas fini, car il y a plein de choses qui arrivent. Il passe la parole à Fujio Nishida, Président de Sony Europe, qui va nous dévoiler ces nouveautés une par une.

IFA 2008 - Sony ~ IFA 2008 - Sony

Sir Howard Stringer ~ Fujio Nishida

La plupart des grands discours de nos intervenants semblent généralement fluides et impressionnants par leur contenu, surtout quand ces personnes parlent dans une langue qui n’est pas la leur. Mais je sais maintenant pourquoi… en me retournant pour voir les photographes et cinéastes, j’ai vu où se trouvait l’anti-sèche… les mots défilent sur un prompteur via un vidéoprojecteur sur le mur du fond de la salle. Mais le résultat est cependant assez positif.

IFA 2008 - Sony

Pour les malentendants, il suffit de lire sur le mur…

Comme la plupart des constructeurs, Sony annonce des nouveaux modèles d’écrans TV incluant le transport de l’image HD sans fil. Cela permet ainsi de visualiser sur un écran fixé à un mur des contenus multimédia provenant de plusieurs sources situées à proximité, et cela sans avoir à passer de câbles. Mais ne risquons-nous pas de saturer nos courants d’ondes ?

La course aux chiffres technologiques n’échappe pas à Sony, qui nous annonce le premier écran TV LCD muni d’un balayage à 200 Hz… donc deux fois plus que précédemment. Mais j’ai trouvé un peu dommage que les comparaisons proposées sur le stand aient été faites avec des écrans en 50 Hz… pourquoi pas avec un 100 Hz ?

IFA 2008 - Sony ~ IFA 2008 - Sony

HD sans fil, balayage à 200 Hz pour les nouveaux écrans LCD

Du côté des écrans OLED, Sony nous a présenté aussi sa première production, qui esthétiquement est magnifique, mais ne propose encore qu’une taille de 11″. A voir si cette technologie tiendra assez longtemps pour voir apparaître des dalles plus grandes, ou si elle ne sera pas dépassée par une nouvelle invention.

IFA 2008 - Sony

Le premier écran OLED de Sony est très beau, mais fait 11″

Au détour de la promenade dans le hall exclusivement dédié à Sony, la Hi-Fi reste un cheval de bataille de la marque, qui est arrivée à placer toutes les ondes qui demandent du volume dans le caisson de basse, permettant de réaliser 5 enceintes satellites qui tiennent dans le creux de la main. De plus, ces satellites disposent d’une liaison sans fil.

IFA 2008 - Sony

Sony DAV-IS50, système home-cinéma à enceintes miniatures

le plus petit camescope HD du monde est chez Sony, mais peut-on arriver à faire des films suffisamment stables et bien cadrés avec un appareil de cette taille ? Ayant testé quelques modèles de plusieurs marques de ce gabarit, je reste persuadé qu’un bon caméscope de poing avec un viseur en plus de l’écran permet de mieux travailler. Cela étant l’exploit technique et le design sont à l’ordre du jour.

IFA 2008 - Sony

Sony HDR-TG3, le plus petit caméscope HD au monde

Enfin, pour conclure les avancées de la marque, on ne peut qu’admirer l’écran TV ZX1, qui est d’une épaisseur minimaliste. On dirait presque un cadre, et il fera fureur accroché à un mur. Cet exploit a cependant été réalisé en déportant le module électronique faisant office de tuner dans un boîtier séparé.

IFA 2008 - Sony

ZX1, l’écran LCD format papier à cigarettes


TomTom : Nouvelle gamme Go x40

La conférence TomTom est introduite par mon amie Corinne Vigreux, tout juste promue Managing Director de l’entreprise. Donc, retour à Amsterdam, et toujours aussi dynamique. Même après plus de 20 ans passés en Angleterre, son accent reste bien français lorsqu’elle s’exprime en anglais… cela me rassure un peu. TomTom est maintenant une bien grande entité, qui après l’incorporation de Tele Atlas et quelques autres Sociétés, incluant le pôle automotive d’Eindhoven, représente maintenant pas loin de 4000 personnes. Les chiffres sont là, et la marque à la main rouge est toujours et de loin le leader en Europe, et continue à grapiller un peu de parts aux USA.

IFA 2008 - TomTom

Corinne Vigreux, Managing Director de TomTom

la grande annonce du jour arrive avec les Go x40 Live qui nous sont dévoilés. Ils sont dans la continuité de la série x30, qui m’a servi de base pour écrire mon Guide de Solutions pour TomTom (encore disponible en rayons). La différence la plus importante est l’incorporation d’une carte SIM, qui permettra au moyen d’un abonnement mensuel, de faire fonctionner l’appareil avec des données arrivant en temps réel.

IFA 2008 - TomTom

Stefan Kuhn, VP Sales, Central & Western Europe

La gamme va être proposée à partir du mois d’octobre au Royaume Uni et aux Pays Bas, dérivée en trois modèles, les Go 540, 740 et 940, dont les différences de caractéristiques et fonctionnalités suivent celles des modèles de même niveau dans la gamme x30. Ils seront proposés avec un abonnement pré-payé de 3 mois, et sil l’utilisateur veut continuer à profiter des services en ligne et en temps réel, il pourra choisir entre un abonnement mensuel sur une année qui lui coûtera autour de 8 € par mois, ou payer de temps en temps en fonction de ses besoins et déplacements, un montant de 10 € pour une durée de 1 mois. Une solution adaptable donc aussi bien au professionnel ou grand routier pour l’abonnement, ou au vacancier utilisant sa voiture à des périodes précises.

IFA 2008 - TomTom

Les Go x40 arrivent en Europe à partir d’octobre

Les services inclus dans le « Live » sont nombreux. Ils incorporent déjà tout ce qui est disponible actuellement par liaison Bluetooth avec un téléphone mobile, comme le HD Trafic, les radars, le fix des positionnements des satellites GPS, la localisation des amis (buddies), etc. Mais en complément, la localisation des radars sera complétée de la possibilité d’annoncer un radar fixe ou un point dangereux, qui sera alors partagé par toute la communauté (donc un clin d’œil et un pied dans la mare de Coyote qui propose ce seul service).

Il sera aussi possible de rechercher les stations service les plus proches, et par les temps qui courent c’est très intéressant, pourvoir les lister en fonction du prix de vente des carburants. Enfin, Tomtom a inclus le moteur de Google Search pour arriver à retrouver tout ce que l’on veut pour s’y rendre… ce qui laisse loin derrière la notion des POIs. Il est d’ailleurs possible que d’autres services viennent s’ajouter dans l’avenir.

IFA 2008 - TomTom

Les fonctions « Live » de la série TomTom Go x40


Philips : CinemaOne

Comme d’autres grands noms de l’électronique grand public, Philips revient en force avec de nombreuses nouveautés dans de multiples domaines. Avec des prix plus attractifs et des gammes remontant en qualité, le pari n’est pas gagné d’avance, mais cela peut fonctionner, ne serait-ce que parce que la majorité a encore une bonne confiance dans la marque. Il restera cependant à Philips de prouver son originalité pour se démarquer de la concurrence.

IFA 2008 - Philips

Philips revient à la charge dans tous les domaines

Philips nous présente alors un produit réellement original, avec le CinemaOne. Cet appareil est un tout en un nomade, permettant d’emmener partout son home-cinéma. Ayant la forme d’un tronçon de cône, il incorpore un amplificateur à technologie Fullsound, diffusant le son via 6 haut-parleurs et un woofer, un lecteur CD/DVD et même un socle pour iPod. Le lecteur CD/DVD sait lire à peu près tous les formats du marché, du DiVX au WMA, en passant par le MP3 et le MPEG 4. Il décode les canaux Dolby Digital et RDS, et sa connectique comporte une sortie HDMI. Mais pas encore de prix ni de disponibilité.

IFA 2008 - Philips

CinemaOne par Philips, le premier home-cinéma nomade


Logitech : Des caméras de surveillance grand public

Dans un premier temps, Logitech nous retrace le panorama du chemin parcouru depuis près de deux ans, avec ses diversifications qui l’ont fait sortir des claviers et des souris. Il y a en premier lieu la gamme de télécommandes, avec des modèles qui font référence en la matière. Ensuite, les produits son, avec les radio Ethernet et amplificateurs MP3. La qualité est montée en puissance, Logitech se positionnant en concurrent des marques de la Hi-Fi.

IFA 2008 - Logitech

La diversification de Logitech

Après s’être imposé sur le marché des Webcam, Logitech nous présente sa première gamme de caméras de surveillance, avec deux modèles, l’un indoor et l’autre outdoor, toutes deux au prix unitaire de 249 €. Elles ont pour particularité d’utiliser le courant porteur (CPL) pour transmettre leurs images.

IFA 2008 - Logitech

Les premières caméras de surveillance Logitech

Ces caméras sont pilotées depuis un logiciel central tournant sous Windows, permettant de contrôler plusieurs caméras simultanément, et d’envoyer leur contenu sur Internet, avec un accès à distance destiné soit à une vision publique, soit à des destinataires répertoriés. Il y a cependant une restriction, puisque l’adaptateur CPL doit être relié à un port USB, et que l’on ne peut relier qu’une caméra par PC. Donc si on désire utiliser plusieurs caméras, il faut disposer d’autant de PC.

IFA 2008 - Logitech

Le logiciel de contrôle des caméras de surveillance Logitech


Samsung : x360 et LCD 82″ UHDTV

Cette année j’ai fait un effort important pour assister aux keynotes majeurs de l’IFA. Après Sony ce matin, c’est au tour de Samsung, avec M. Jongwoo Park, Président & CEO de la Division Digital Media Business de la marque. Bien que son discours soit très clair, il finit par nous endormir un peu, car il est lu sur un prompteur. Cela étant, je ne me vois pas essayer d’aller parler dans une langue asiatique.

IFA 2008 - Samsung

Dr. Jongwoo Park, Samsung

Beaucoup de nouveautés chez Samsung, mais même si le ton est au « Seamless Experience », je ne suis pas convaincu que leurs interfaces soient les plus simples et intuitives partout. Par contre au niveau innovation hardware, le constructeur est bien présent. Ainsi nous a-t’il présenté le x360, son nouveau Notebook pour Nomades, qui va taper dans la plate bande du mac Book Air. Très fin, très léger (1,27 Kg), muni d’un disque SSD de 128 Go, il ne lui manque rien pour prendre l’air. Ah si, il n’a pas de modem 3G, et son prix n’est pas spécialement bon marché.

IFA 2008 - Samsung

Samsung x360, paraît-il plus léger que l’air

Tout à fait de l’autre côté, nous trouvons un écran de 82″ (un peu plus de 2 m de diagonale) en technologie LCD, qui il est vrai n’est pas le plus grand du marché (c’est le Panasonic de 103″ qui est actuellement en tête), mais sa résolution est dite Ultra Haute Définition (UHDTV), avec 4 fois le nombre de points d’un écran Full HD, soit 3840 x 2160 pixels. Déjà qu’on a du mal à disposer de films en Full HD. Et Samsung ne veut pas s’arrêter là, car cette nouvelle norme est prévue pour aller jusqu’à 7680 x 4320 pixels, soit 16 fois la définition du 1080p.

IFA 2008 - Samsung

La télévision LCD 82″ Ultra-HD par Samsung


Blu Ray : En bonne santé

Le Blu Ray est le seul support HD restant sur le marché, Toshiba ayant jeté l’éponge au début de l’année. La présentation commence par une annonce de chiffres de vente en forte progression, et une BDA (Blu Ray Disc Association) en pleine forme, avec plus de 190 membres. Frank Simonis précise que le Blu Ray a encore un long avenir, car les réseaux de téléchargement sont loin de pouvoir proposer des films en HD en ligne, du fait de leur taille. En effet, je ne me sens pas encore prêt à récupérer, même en 100 mégabits, un film qui fera entre 25 et 50 gigaoctets. Sans compter que la capacité des Blu Ray risque d’augmenter rapidement dans les années à venir.

IFA 2008 - Blu Ray

Frank Simonis, de ma Blu Ray Disc Association

Dans les nouveautés, il y a le BD Live. Cela consiste à pouvoir intégrer des images personnelles dans un film, par exemple remplacer la tête du héros par la vôtre, et pourquoi pas celle du méchant par votre pire ennemi. La démonstration m’a laissé quand même un peu dubitatif, car le résultat est un peu statique. En effet, si on met une photo de face, celle-ci restera de face, même si le personnage tourne la tête. Un peu bizarre quand même.

IFA 2008 - Blu Ray

Le Blu Ray, c’est aussi la PS3


Dolby : Volume et HDR

Dolby, c’est une partie de ma jeunesse, et surtout ça a failli faire partie de ma vie professionnelle. Au début des années 80, j’étais encore en école d’ingénieur en électronique, mais j’avais commencé à créer une association puis une Société avec quelques amis. Nous étions plutôt orientés informatique, mais ma base en électronique avait encore une forte présence. Donc, étant à San Francisco pour accompagner ma dulcinée qui suivait un MBA à l’Université de San Francisco, il fallait bien que je m’occupe. Et lors d’une ballade vers le sud de la ville, je découvris un immeuble en brique, avec le logo de Dolby en façade. Ni une ni deux, je rentre dans le bâtiment, et me renseigne. Il n’a pas fallu 5 minutes avant que je ne me trouve en entretien avec un des exécutifs, qui m’a tout naturellement proposé de travailler chez eux. Mais l’erreur est que j’ai hésité… j’avais déjà des projets en tête, et voulais les réaliser. Donc, ce ne fut pas une erreur, même si cela aurait été une autre aventure. Et je ne regrette rien, sauf qu’aujourd’hui je serais peut-être un collègue de la gentille Laura.

A l’IFA, nous avons assisté à la démonstration du Dolby Volume, qui consiste à réguler le niveau sonore lorsque l’on passe d’une source à l’autre, voire lorsque le son change de niveau d’un seul coup sur une chaîne TV (par exemple lors des passages de publicités). C’est une fonctionnalité très pratique, et Dolby est en cours de négociation avec les grands du son et de la Hi-Fi pour faire intégrer ce module dans les futures gammes de produits.

Mais Dolby ne traite pas que du son, et c’est avec la technologie HDR (High Dynamic Range), que nous est démontré leur savoir faire en terme de traitement d’image. le principe consiste à travailler sur le niveau du rétroéclairage par LED dans des dalles LCD incorporées à des TV, cela afin de remonter les niveaux lumineux, et les adapter à la capacité du spectre de vision de l’œil humain. Le contrôle est assuré en continu sur différentes plages dans le seul but d’améliorer le rendu de l’image. Le résultat est assez convaincant, car on voit enfin de vrais noirs et vrais blancs, comme dans la réalité.

PS3 – Top Spin 3

Mercredi 27 août 2008

Après le test de Civilization Revolution, je récidive avec un nouveau rapport provenant de mon spécialiste maison de la console PS3, en la personne de mon fils Guillaume. Vous trouverez donc ci-dessous le retour de son expérience :

PS3 - Top Spin 3

« Les premiers échos que j’ai eu sur ce jeu par quelques amis furent très mauvais, je m’attendais donc au pire avec Top Spin 3. Mes premières impressions sur ce jeu ont donc été quelque peu mitigées. Top spin est au jeu de tennis ce que Fifa est au jeu de football ou encore ce que Gran Turismo est au jeu de course de voitures, c’est à dire un jeu de simulation pure et dure qui s’oppose totalement à Virtua Tennis, qui est plus un jeu d’arcade.

En me poussant un peu a jouer régulièrement, j’ai découvert une richesse du gameplay et un plaisir de jeu incroyable que je n’avais jamais connu avec un jeu de tennis, et pourtant j’ai beaucoup joué à Virtua Tennis. Les combinaisons avec les 4 gachettes apportent une profondeur de jeu sans égal et l’on peut jouer et gagner un match de mille et une façons différentes, tout en s’amusant et en ayant du plaisir à jouer.

Je met surtout l’accent sur un mode carrière très immersif qui nous plonge réellement dans la peau d’un joueur du statut d’amateur au statut de numéro 1 mondial. A partir du niveau moyen l’intelligence artificielle devient très développée et cela commence à devenir vraiment difficile de venir à bout de son adversaire.

Je n’ai pas encore vraiment testé le mode multijoueurs en ligne mais j’ai remarqué beaucoup de lag* lors de mes rares parties, ce qui a considérablement gâché mon expérience de jeu en ligne. A tester donc plus en profondeur. »

* Un lag est une coupure ou défaut de connexion réseau, qui engendre des arrêts et sautes d’image à l’écran

PS3 - Top Spin 3

Comme précédemment, je n’ai rien eu à rajouter que quelques menues corrections dans le texte… Et je n’en suis pas peu fier. A vous de jouer…

Le jeu est au prix conseillé de 60 € TTC pour la PS3.

PS3 – Civilization Revolution

Mercredi 27 août 2008

Pour tout vous dire, je ne suis personnellement pas un réel amateur des jeux sur ordinateur ou console. Mais j’ai un excellent cobaye pour cela, en la personne de mon fils Guillaume, qui s’est fait un plaisir de tester Civilization Revolution sur sa PS3, et qui nous relate ci-dessous ses impressions.

PS3 - Civilization Revolution

« Étant amateur de jeux de stratégie comme Age of Empire ou Warcraft 3 sur PC, mais n’ayant joué à aucun Civilization par le passé, c’est avec plaisir et impatience que j’ai inséré Civilization Révolution dans ma console de salon, avide de découvrir cette série incontournable.

Le jeu est simple a prendre en main et contourne avec succès le manque de jouabilité d’un joystick par rapport a un pointeur de souris, et l’on se retrouve après 1 heure de jeu à naviguer avec aisance dans les différents menus. C’est donc une première impression très plaisante que m’a laissé ce jeu, notamment grâce à son tutoriel très bien fait qui nous explique tout au long de la partie les rouages de la stratégie.

Le principe du jeu est tout simplement génial, consistant à faire évoluer sa civilisation de l’état de tribu jusqu’à l’état de peuple surdéveloppé tentant de conquérir l’espace. C’est un principe de jeu unique que l’on ne retrouve que dans les Civilization. Les seuls critiques possibles sur ce point viennent de la part de gens qui auraient aimé un peu plus de cohérence historique mais c’est annoncé dès le début : Civilization ne joue pas la carte du réalisme pour séduire les joueurs mais sur la carte du plaisir de jeu.

Je trouve que le fait d’avoir permis plusieurs types de victoires (économique, culturelle, technologique ou militaire) est une excellente idée et qu’elle ajoute de nombreuses heures à la durée de vie du jeux, déjà pourtant longue. J’ai pour ma part apprécié le côté cartoon des graphismes, qui rajoutent une touche d’humour bien sentie à un jeu ayant pourtant la réputation d’être très sérieux.

En résumé Civilization Révolution s’impose comme la référence en matière de stratégie sur console, bien qu’il n’aie pas de réel concurrent. »

PS3 - Civilization Revolution

Que dire de plus ? J’ai, en tant que Papa, mais aussi en tant qu’écrivain, pris réellement plaisir à lire ce que Guillaume a écrit, n’ayant eu à reprendre que quelques rares fautes d’accents et tournures de mots. Bravo donc, au garçon et au jeu.

Juste avant de publier, Guillaume me dit que c’est un peu dommage que ce jeu ne propose pas de mode multi-joueurs en local. A noter pour une version future.

Le jeu est au prix conseillé de 60 € TTC pour la PS3.