Archive pour la catégorie ‘Photo’

PARIS PHOTO ’09 – avec Leica

Mercredi 18 novembre 2009

Dans le cadre de l’exposition Paris Photo, qui a lieu au Carrousel du Louvre, Leica m’a convié à venir discuter de ses nouveautés, et j’en ai évidemment profiter pour découvrir le thème de l’année, qui était autour de l’Orient et de l’Asie.


LEICA – l’engagement photo

Leica, c’est toute mon enfance, mes premiers souvenirs derrière les comptoirs de la FNAC Sébastopol avec mon papa, mes premières expériences d’adolescent avec un M2 et une cellule à main Metrastar, ma première expérience réflex avec l’adaptateur Visoflex III, mon premier vrai Reflex avec un R3, mon Crocus 3 Color avec un objectif Leica, et mon vidéoprojecteur Pradovit 150… cela fait un bon nombre d’années que je n’ai pas touché à ces appareils. Leica existe toujours, mais les prix ne sont plus à ma portée… tout au moins aujourd’hui.

PARIS PHOTO '09

La gamme Leica, dans le cadre de Paris Photo

Le premier appareil que je prends en main est un M9, muni du phénoménal Noctilux qui ouvre à moins que 1, oui, à 1:0.95 exactement. Cela paraît incroyable, mais il produit plus de lumière qu’il n’en capte. Je retrouve en quelques secondes mes réflexes de visée et ajustement télémétrique, c’est quelque chose qui ne se perd pas. Bien sûr, on a maintenant droit à une multitude de réglages, et l’écran situé au dos, de grande taille, permet de s’y retrouver. Mais les réglages du diaphragme sur l’objectif et de la vitesse sur le bouton rotatif me sont familiers. Ah, quel plaisir, il faudrait que j’arrive à en avoir un pour un long week-end, afin de me refaire du bien.

PARIS PHOTO '09

Leica M9 et Noctilux 1:0.95/50

Je passe ensuite au S2, et là, c’est l’artillerie lourde, dans tous les sens du terme. Bien sûr, la visée réflex est fantastique, et les possibilités du S2 sont autres que celles du M9, mais là je quitte ma formation initiale, et comme avec les autres appareils de haut de gamme, je me sens moins à l’aise. Il faudrait aussi que j’étudie l’appareil de plus près, je m’étais quand même bien habitué à mon R3, avec ses multiples possibilités, comme le choix entre la priorité au diaphragme ou à la vitesse.

PARIS PHOTO '09

Leica S2 et Summarit-S 1:2.5/70

Deux appareils compact étaient présentés, avec le tout nouveau X1, qui a la bonne idée de conserver le look des séries M. On se sent chez soi. Le D-LUX 4 de son côté ne dépareille pas, et est le digne successeur du C-LUX 3.

Une petite discussion sur place m’a permis de refaire le point sur les relations entre Leica et Panasonic. Cette collaboration a permis de produire des appareils hors du commun, certains semblant être jumeaux dans les deux marques, mais avec toujours une qualité supérieure (contrôles et critères qualités) lorsqu’il est siglé Leica, mais après quelques flottements des deux dernières années, on peut entrevoir un nouvel élan. En effet, 2010 devrait nous apporter de très bonnes surprises dans les nouveautés élaborées en commun par les deux fabricants.

PARIS PHOTO '09

Les compact X1 & D-LUX 4

Ayant pour projet d’acquérir un nouveau vidéoprojecteur, en résolution Full HD, j’ai évidemment regardé tout ce qui existait sur le marché. Et évidemment, le produit qui semble le plus abouti est celui de chez Leica, dénommé Pradovit D-1200. Je vous dirais bien que j’ai déjà un pradovit, mais c’est un 150, avec un objectif Colorplan 1:2,5/90mm, mais il date des années 70, et m’a servi à projeter des milliers de diapositives. On en trouve aujourd’hui pour moins de 100 € sur le marché de l’occasion (des Pradovit 150, pas des D-1200.)

PARIS PHOTO '09

Pradovit D-1200, le vidéoprojecteur par excellence

Le Pradovit D-1200 permet de visionner des films en HD, avec sa cellule DLP de 1920 x 1200 pixels, mais il a aussi été conçu et optimisé pour projeter des images fixes. Il ne s’appelle pas Leica pour rien. Il dispose d’entrées multiples, et ses caractéristiques sont globalement ce qui peut se faire de mieux aujourd’hui… son prix aussi.

PARIS PHOTO '09 ~ imagetitle

Détails du vidéoprojecteur Pradovit D-1200

Sur le point de partir, j’ai croisé Frère Jean. Cet homme était photographe dans sa première vie, et un jour il a décidé de devenir moine. Mais la photo reste une des ses passions, et il utilise un Leica compact pour ses prises de vue dans la nature. Plus d’informations sur ce qu’il fait à www.photo-frerejean.com.

PARIS PHOTO '09

Frère Jean, moine & photographe

Prix (TTC) : 600 € (D-Lux 4), 1 550 € (X1), 5 500 € (M9, boîtier nu), 8 000 € (Noctilux 1:0.95/50), 18 600 € (S2, boîtier nu), 3 600 € (Summarit-S 1:2.5/70), 13 150 € (Pradovit D-1200)

Lien : www.leica-camera.fr


Quelques clichés de Paris Photo ’09

Il est évident que venant voir Leica dans le cadre d’une exposition photo, je n’allais pas manquer de faire un tour pour admirer les clichés dont le thème de cette année est la scène arabe et iranienne. Bon, OK, certains en ont profité pour nous montrer d’autres régions, mais globalement on y était.

PARIS PHOTO '09

Photo ou Vidéo ?
Mariana Vassileva

PARIS PHOTO '09

Tatzumi Orimoto

PARIS PHOTO '09

Workers, UAE (2007-2009)
Philippe Chancel

PARIS PHOTO '09

Arrangement (2002)
Randy West

PARIS PHOTO '09

Strude (2008-2009)
Trine Sondergaard

PARIS PHOTO '09

Shadows, Reflexions and All That Sort of Thing
Jorma Puraden

PARIS PHOTO '09

Dierdre (2003)
Lise Sarfati

PARIS PHOTO '09

Monolyths, from the series reluctant (2009)
Edgar Martins

PARIS PHOTO '09

The Other side (2007)
Katayoun Karami

PARIS PHOTO '09

Photograph and fabric (2008-2009)
Raja Aissa

PARIS PHOTO '09

Christian Courrèges

Lien : www.parisphoto.fr

PARROT – cadre photo miroir sous Android

Mardi 17 novembre 2009

C’est dans le cadre de la galerie Kreo, située au cœur du quartier latin, que le PDG de la Société Parrot a choisi de nous dévoiler le nouveau cadre photo numérique dessiné par Martin Szekely, dénommé Grande Specchio.

PARROT

Henri Seydoux, PDG de Parrot

Le Grande Specchio intègre une dalle de 10″4, au format 4/3 (résolution de 800×600 points). Mais bien qu’il ressemble à son prédécesseur (nous vous rappelons qu’un cadre similaire, mais au format 7″, avait été présenté l’année dernière par Parrot), il n’y a pas que les dimensions qui changent. En effet, à part être magnifique (en tout cas c’est mon avis) c’est tout le système de pilotage de ce cadre qui est nouveau.

En premier lieu, c’est Android qui a choisi d’être embarqué. Cela signifie que dans l’avenir, on peut imaginer des milliers d’applications possibles. Une de ses originalités est qu’il n’est pas fourni avec une télécommande. En effet, les ingénieurs ont choisi d’offrir la possibilité de faire les réglages de ce cadre via une page Web, le cadre intégrant un serveur Web. Donc, il faut en premier lieu régler les paramètres WiFi, et ensuite vous aurez accès au cadre depuis votre PC, quelque soit son système d’exploitation.

PARROT

Ce cadre photo numérique est beau, tout simplement

Il est même possible de régler et piloter le cadre via un Smartphone (iPhone ou Blackberry par exemple), qui feront office de télécommande. Mais le cadre, en plus du WiFi, offre une connexion Bluetooth, et même NFC (connexion sans contact). Le NFC c’est pour plus tard, mais on peut déjà imaginer des applications commerciales, comme le téléchargement d’informations dans votre téléphone lorsque vous regardez des informations dans une vitrine.

Voici quelques unes de ses caractéristiques techniques :

  • Dalle 10″4 de résolution 800 x 600, 16 millions de couleurs
  • Capteur de position pou orienter automatiquement les photos
  • Système d’exploitation Android, mise à jour automatique par WiFi
  • Connexion WiFi b/g simplifiée (SES/WPS)
  • Réception automatique des photos via une adresse mail dédiée ou flux RSS
  • Client réseau pour transférer les photos par glisser déplacer depuis votre Mac ou votre PC
  • Envoi des photos via Bluetooth (2.1 + EDR) depuis votre PC ou votre mobile (y compris l’iPhone)
  • Connecteurs carte SD et USB (clé USB, appareil photo numérique, iPhone)
  • Mémoire internet 200 Mo, sauvegarde de la configuration sur carte SD ou clé USB
  • Technologie NFC intégrée (pour quand le marché sera là)
  • Mode éco, avec extinction automatique du cadre lorsqu’il se retrouve dans l’obscurité
  • Dimensions 260 x 260 x 25 mm, poids 650 g
PARROT

Apairage WiFi pour la télécommande via iPhone

Les applications intégrées sont assez nombreuses, en voici une liste non exhaustive :

  • Fonction réveil
  • Fils d’actualité Windows Live : Météo, News, Sports, Bourse, Trafic routier
  • Partage de photos Facebook, Flickr, Picasa
  • Mode diaporama pour les photos
  • Mode ‘Meet the Planet’, en profil vacances ou personnes, avec une recherche automatique de photos liées aux thèmes
PARROT

Un petit tour parmi les nombreuses fonctionnalités

D’un point de vue design, ce cadre a une forme on ne peut plus épurée. Sa face avant est recouverte d’une glace teintée miroir, qui a pour effet d’effacer le contour de la dalle numérique. Cela a pour conséquence que si une photo ne remplit pas toute la surface de cette dalle (par exemple une photo en mode portrait), les zones noires ne seront pas visibles. Le résultat est bluffant.

Les commandes sont réduites au strict minimum, et on les retrouve toutes sur le sommet du cadre, avec quatre touches sensitives et une molette multi-directionnelle (à la manière du trackpoint que l’on trouvait au milieu des claviers IBM.

La partie arrière a un connecteur pour l’adaptateur secteur, et une trappe pour y glisser une carte mémoire.

PARROT ~ PARROT

Design épuré, commandes au minimum

A ce jour, les vidéo comme celles de YouTube ou le Flash ne sont pas supportées, mais il m’a été répondu que d’une part cela n’est pas le propos du cadre (je doute un peu de la force de cet argument), et que d’autre part ces technologies ne sont pas (encore) supportées par Android. Je préfère cette second explication, et rien ne me dit qu’un jour nous ne verrons pas des animations ou des films sur ce cadre, après une quelconque mise à jour.

Les utilisations envisageables sont nombreuses, et par exemple, étant donné que chaque cadre dispose de sa propre adresse email, et que vous en offriez un à vos parents ou grands-parents (sous condition qu’ils disposent d’un accès Internet), toute personne ayant connaissance de cette adresse email (à vérifier que des protections suffisantes soient présentes, pour éviter les abus) pourra envoyer de nouvelles photos à destination du cadre.

Dans un autre domaine, il est possible de visualiser les photos d’un profil Facebook, ou encore d’utiliser le mode ‘Meet the Planet’, soit en ‘People’, pour retrouver des visages, soit en ‘Holidays’, pour retrouver des paysages, et faire afficher des images aléatoires sur ces mêmes thèmes.

PARROT

La météo en temps réel via les fils RSS de Windows Live

J’ai donc hâte de tester ce cadre sous tous ses angles. D’ailleurs, il me vient une idée, ayant une grande réunion de famille à Noël cette année, pourquoi pas disposer un tel cadre dans la salle commune, et de proposer à chacun, en incluant les absents, d’envoyer ses propres photos durant le séjour.

PARROT

Martin Szekely & Henri Seydoux

Le prix de ce cadre pourrait sembler excessif, comparé à d’autres modèles proposés dans cette dimension sur le marché, mais d’une part ses caractéristiques techniques incluant les connexions sans fil multiples, d’autre part son design sans pareil, vous aurez entre les mains un produit unique. Comme le dit si bien Martin Szekely : « Vu par le miroir, votre gauche est à votre gauche, votre droite est à votre droite. Sur la photo, votre gauche est à votre droite, votre droite est à votre gauche. Cet objet est à la fois le miroir et la photo. »

Prix (TTC) : 500 €

Lien : www.parrot.com

CANON – Reflex EOS 500D, Flash Speedlite 270EX

Mercredi 25 mars 2009

CANON fête cette année ses 50 ans, et malgré la période de crise nous précise que son investissement en R&D va passer de 8% pour les années précédentes à 10% en 2009. Avec 54 millions d’appareils réflex vendus à ce jour, dont près de 15 millions en numérique, CANON est fier de son historique, tout en indiquant que les objectifs restent basés sur trois points, qui sont la qualité, le design et la simplicité.

CANON EOS 500D

Beaucoup d’améliorations par rapport au 450D


CANON EOS 500D

La marque avait annoncé l’année dernière qu’ils désiraient agrandir leur offre Reflex, et cela commence à se voir, avec l’annonce aujourd’hui de leur dernier modèle d’entrée de gamme, le 500D. Cet appareil réflex vient compléter la gamme existante, se positionnant donc au-dessus du 450D existant, mais sans le remplacer, et en-dessous du 40D.

CANON EOS 500D ~ CANON EOS 500D

Le Canon EOS 500D, presque un pro…

Le 500D apporte beaucoup de nouvelles fonctionnalités et de confort, dont nous pouvons citer :

  • Capteur APS-C CMOS de 15,1 mégapixels
  • Processeur DIGIC 4
  • Ecran 3″ VGA
  • Rafale 3,4 images / seconde
  • Sensibilité ISO 100-3200
  • Vidéo au format H.264
    • Full HD (1080p à 20 fps)
    • HD (720p à 30 fps)
  • Autofocus 9 points, spot central en croix
  • 3 modes de mise au point
    • direct
    • rapide
    • direct + détection de visage
  • Nettoyage EOS intégré
  • Sortie HDMI & USB
  • Compatible cartes SDHC
  • Menus organisés comme ceux du 5D Mark II
  • Mêmes accessoires que l’EOS 450D
  • Poids < 500 g

Prix (TTC) : 899 € (EOS 500D nu), 999 € (avec EF-S 18-55 IS)


CANON Flash Speedlite 270EX

Un nouveau flash arrive aussi avec le Speedlite 270EX. Ce modèle se caractérise par sa compacité et ses quelques possibilités d’orientation. Conçu pour des photos de proximité, il est fonctionnel jusqu’à une distance de 10 m environ.

CANON Flash Speedlite 270EX ~ CANON Flash Speedlite 270EX

CANON Speedlite 270EX, flash d’entrée de gamme

Ses caractéristiques principales sont les suivantes :

  • Compatibilité du EOS 5D au PowerShot G10
  • Tête orientable de 0 à 90° sur 4 positions
  • Nombre guide 27 (portée jusqu’à 10 m
  • Alimenté par 2 piles AA (150 à 600 photos)

Prix (TTC) : 179 € (Speedlite 270EX), disponible en mai 2009

CANON a annoncé aussi de nouveaux objectifs grand angle avec correction de parallaxe, ainsi que des imprimantes A3.

Lien : www.canon.fr

PANASONIC – Lumix & vidéo, NeoPDP, Viera Cast

Mardi 17 mars 2009

La conférence débute par un bilan de l’activité de la marque, avec un accent particulier pour la France. C’est la crise, mais Panasonic annonce une croissance de 17% sur les 3 derniers mois, malgré ce que l’on a lu dans la presse. La France reste un marché porteur en électronique grand public, avec un taux d’équipement en écrans plats qui reste cependant faible. Laurent Abadie nous annonce qu’il quitte Panasonic France pour prendre la direction de l’Europe.

PANASONIC

Laurent Abadie prend les rennes de PANASONIC Europe

Il est remplacé par Laurent Roussel, actuel Directeur des Ventes, qui nous annonce le changement dans la continuité. www.ilovelumix.fr est en plein démarrage, et fait pleinement partie de la politique de développement de la marque. L’année 2009 est pressentie comme un cru exceptionnel. Le chiffre d’affaires a doublé durant les cinq dernières années, et le nouveau challenge est de doubler à nouveau ce chiffre à l’horizon 2011/2012. Après le Royaume Uni et l’Allemagne, un troisième pilier pour l’Europe est en vue avec la France.

PANASONIC

Laurent Roussel, nouveau responsable de PANASONIC France

Luc Saint-Hélie prend le relais pour lancer la présentation des nouvelles gammes, en commençant par la photo, qui est son dada.

PANASONIC

Luc Saint-Hélie présente les gammes 2009

Le TZ7 est une véritable transition, offrant des niveaux de performances égales en photo et vidéo. Dans la gamme TZ, vu comme le modèle entrée de gamme du TZ7, est annoncé le TZ6 (qui remplace les TZ4 et TZ5) muni aussi d’un objectif 25-300 mm.

Le FT1, étanche, a pour vocation d’être le modèle tout terrain. Il a un mode vidéo 720p, et le zoom 28-130 mm est actif aussi en mode vidéo. Ses modes scènes s’adaptent à la situation, avec des modes spécifiques lorsque l’on est sous l’eau, que ce soit en photo ou en vidéo.

PANASONIC

DMC-FT1, le premier APN tout-terrain de Panasonic

Le GH1, deuxième appareil de la gamme G, dispose enfin de la vidéo, voulant se comparer à un camescope HD haut de gamme, muni d’un objectif 14-140 mm (soit réellement 28-280mm). Est annoncé aussi un 7-14 mm (14-28mm en réel).

PANASONIC ~ PANASONIC

Le GH1, un G1 avec la vidéo et quelques trucs en plus

Malgré la montée en puissance de la vidéo dans les APN, les caméscopes ne sont pas laissés en reste. Tout d’abord, les TM300/HS300 remplacent les GS400/500, avec un zoom optique x70, et l’accès au mode iA. On note aussi le retour du viseur, ce qui est quand même plus pratique pour filmer dans toutes les conditions.

PANASONIC

TM300 & HS300, nouveaux caméscopes HD de Panasonic

Le SD26 est un modèle très compact, bien qu’équipé d’un zoom optique x70 et du mode iA, et prêt à filmer en mois d’une seconde. Il enregistre les données sur des cartes SD, SDHC, mais est aussi compatible avec le format SDXC, avec une 64 Go prévue pour 2010.

PANASONIC

Le SD26 est petit, mais il ne manque pas d’atouts

Tous les modèles décrits dans cet article sont équipés de lentilles développées par Leica pour le compte de Panasonic.

En ce qui concerne le Blu Ray, Panasonic dispose d’une réelle plateforme. On voit arriver les BD60 et BD80, qui remplacent les modèles précédents. Dans les nouveautés, ils reconnaissent les formats DivX, MPEG2, JPEG, etc.

PANASONIC ~ PANASONIC

Les nouveaux lecteurs Blu-ray Panasonic, BD60 & BD80

Un système home-cinéma Blu-ray est aussi annoncé. N’oublions pas les supports vierges R ou RW.

PANASONIC

la mini-chaîne design & Blu-ray de Panasonic

Enfin, la famille des écrans TV conclut cette présentation, avec près de 30 produits sont les cartons, allant du 19″ au 42″, en LCD, Plasma et NeoPDP. La grande nouveauté dans ce domaine est sa nouvelle technologie de dalle, avec le NeoPDP, basée sur le Plasma. Il permet d’afficher réellement 1080 lignes quel que soit le mouvement du sujet (il semblerait que les autres technologies butent à 900 lignes). Dans les modèles du haut de la gamme, on arrive à l’équivalent d’un balayage à 600 Hz, ce qui élimine presque toute rémanence.

Z1 est le nouveau flagship des écrans Panasonic. Avec moins de 2,5 cm d’épaisseur, il est proposé en 46″, 50″ et 54″, et est muni de toutes les dernières avancées. Toute l’éléctronique est dans un boîtier déporté.

PANASONIC

Avec le Z1 (épaisseur 2,48 cm) Panasonic introduit ses dalles NeoPDP

Le V10 est un Z1 intégré, mais avec une épaisseur inférieure à 5 cm. Comme chez tous les fabricants de TV à écrans plats, toutes les caractéristiques sont améliorées, avec des noirs plus noirs, des contrastes plus importants, des consommations en baisse, des épaisseurs réduites et des design remodelés. Aussi l’ouverture vers l’extérieur avec le DLNA, la compatibilité AVCGD, le Wireless, etc.

PANASONIC

Un v10 avec sa nouvelle interface

Viera Cast est le nom attribué à tout ce qui est accès aux multimédia externe (DLNA, YouTube, Picasa, etc.).

PANASONIC ~ PANASONIC

la nouvelle gamme d’écrans plats s’ouvre à l’extérieur avec Viera Cast

CASIO – Exilim, plus d’excuses pour rater une expression

Jeudi 12 février 2009

M. Susumu Takashima, Directeur Général de la Recherche et du Développement, nous retrace l’historique des Exilim, autour des évolutions du moteur. 2004 a vu apparaître le premier Exilim Engine, puis en 2007 est apparu l’Exilim Engine 2.0, et en 2008 l’Exilim Engine 3.0. Il coule de source donc que la cuvée 2009 s’appelle Exilim Engine 4.0, dont l’avancée principale tourne autour de la photo dynamique.

title

M. Susumu Takashima, DG de la R&D chez Casio

De nouveaux effets apparaissent donc avec par exemple la possibilité de faire directement sur l’appareil un photomontage entre un sujet principal et le reste de la scène. Ce sujet principal peut même provenir d’une animation extraite d’un film réalisé avec l’appareil photo numérique.

title

Insertion d’animations dans un fond fixe

CASIO présente en ce début d’année ses nouveaux modèles, munis de l’Exilim Engine 4.0, avec deux modèles, les EX-FS10 et EX-FC100. Cette gamme 2009 est axée sur l’ultra-rapidité. Ils permettent en effet de prendre des prises de vue en mode rafale, jusqu’à 30 photos par seconde, mais peuvent aussi enregistrer de la vidéo jusqu’à 1000 images par seconde. Plus de raison de rater la scène parfaite, car à 30 images en une seconde, il devient pratiquement impossible de ne pas pouvoir choisir le moment ultime. De même, il devient très facile de décortiquer un mouvement avec le mode vidéo ultra rapide.

title

Priorité à la vidéo

Le modèle High Speed EXILIM EX-FC100 se distingue du précédent par son zoom optique x5, et son double stabilisateur.

title

Choisir la meilleure image

Tous ces nouveaux atouts technologiques sont faits pour différencier les appareils de la concurrence, mais aussi pour permettre d’enrichir les cadres numériques avec autre chose que de la photo statique. L’institut GFK estime en effet qu’il se vendra près de 2 millions de cadres en 2009.

Un troisième Exilim, le EX-Z1, est prévu pour mars 09, avec 10 mega pixels et un zoom 3x.

Prix : 250 € TTC (EX-FS10) – 300 € TTC (EX-FC100)

Lien : www.exilim.fr