Archive pour la catégorie ‘Linux’

SOLUTIONS LINUX ’09 – Un certain essouflement ?

Mardi 31 mars 2009

Ouverture du Salon des Solutions Linux, cette fois-ci ce sera à la porte de Varsailles, après toutes les précédentes éditions du CNIT, travaux de rénovation obligent. En ce qui me concerne ce n’est pas un mal, car maintenant que les Scooters sont refusés de parking sur le parvis du CNIT, je pense que je vais petit à petit délaisser la Défense.

Cela étant, Linux n’est plus si nouveau que cela. Il faut aussi se dire que ce système, et ses dérivés ne sont pas significatifs d’un PC personnel, mais que l’on en trouve des milliers de distributions dans des boîtes mystérieuses qui nous procurent de la connexion ou de la diffusion de contenu. Pensez aux box de nos fournisseurs Internet, mais aussi aux média-centers, ou autres NAS qui commencent à proliférer. Au final, on finira par trouver plus de telles machines que de PC. Alors, pourquoi ne pas changer le discours qui consiste à dire que les systèmes comme Windows sont l’apanage du diable, et qu’il vaut mieux une machine sous Linux, alors que tout le monde sait que c’est plus compliqué à utiliser… cela changera peut-être dans l’avenir, mais ce salon m’a donné l’impression de ne mélanger que deux types d’utilisateurs, les geeks et les professionnels.

Solutions Linux '09

Solutions Linux ’09 – après le CNIT, c’est la Porte de Versailles

Lien : www.solutionslinux.fr

La première allée que je parcours me fait croiser le stand de Linutop. Cela me dit quelque chose, car cette Société est co-gérée par un de mes ex-associés. Ils proposent une solution professionnelle à base d’un micro-PC (un boîtier grand comme deux paquets de cigarettes), comportant toute l’électronique ainsi qu’une distribution Linux totalement libre. Une bonne idée, qui trouvera ses clients parmi les professionnels qui désirent équiper des postes bien calibrés.

Solutions Linux '09

Linutop, le PC libre grand comme deux paquets de cigarettes

Prix (TTC) : à partir de 340 €

Lien : www.linutop.com

Je passe ensuite dire bonjour à mes amis de Parinux, association dont je fais partie depuis plusieurs années, et qui regroupe des passionnés Linux de tous bords, parisiens et alentours en majorité, comme son nom l’indique. C’est dans leurs install-parties que j’ai fait mes premières armes avec Red Hat puis Fedora, avant de basculer sur Xandros avec mes eeePC. En attendant mon prochain choix… j’hésite actuellement entre Ubuntu (Dell Mini) ou Moblin (sous Mandriva).

Il y a aussi Léa-Linux, qui est une association que j’ai fréquentée avant Parinux, mais dans laquelle je ne trouvais pas ce que je recherchais, à savoir une certaine autonomie à propos de la distribution. Or, Léa-Linux est très copine avec Mandriva. Cela n’est pas une critique, mais à l’époque je penchais plus pour Red Hat, raisons professionnelles obligent.

Solutions Linux '09 ~ Solutions Linux '09

Parinux et Léa-Linux, mes deux associations parisiennes préférées

Prix (TTC) : 20 € / an (Parinux, ou 10 € étudiant/chômeur) – sous forme de dons (Léa-Linux)

Lien : www.parinux.org
Lien : www.lea-linux.org

C’est la pause déjeuner chez Medintux, et mon ami Gérard se demande par quel sens entamer son sandwich. Leur logiciel Medintux marche bien, et la communauté des utilisateurs commence à prendre de l’importance. D’ailleurs, la question du moment est comment rémunérer un support technique digne de ce nom, l’idée de la contribution volontaire étant mise en avant. Et oui, le libre libre finit toujours par se faire rattraper par un business modèle.

Solutions Linux '09

Chez Medintux on n’oublie pas la pause repas

Lien : medintux.org

Ma promenade traverse ensuite les brand names, comme Firefox, Mandriva, Fedora, ou encor Ubuntu. Les stands se sont confortés au fil des années, et toutes ces entités ont fini par trouver un équilibre entre le libre gratuit et les services qui permettent de prendre le relais des investisseurs des premières heures. Cela étant, je suis un peu triste que l’effet eeePC avec sa distribution Xandros se soit essoufflé si vite, et que par rapport à il y a à peine un an, les Netbook n’ont pas réussi à s’imposer, Windows XP ayant repris le dessus. Mais le combat n’est pas terminé, je compte bien sur Moblin, et pourquoi pas Android (tiens, d’ailleurs, où sont ils passés ? Pas de stand ici ?) pour relancer la vapeur et l’élan Linux.

Solutions Linux '09

Firefox, Mandriva, Fedora, Ubuntu, des noms reconnus

Lien : www.mozilla-europe.org/fr/firefox
Lien : www.mandriva.com
Lien : www.fedora-fr.org
Lien : www.ubuntu-fr.org

L’effet Fonera est assez impressionnant. Avec un succès exceptionnel en Espagne, le Fonera 2 arrive juste en France, et à l’aube de l’imposition Hadopi, est-ce que ce modèle de connexion libre arrivera à s’imposer ? Ils sont aussi à la merci d’actions similaires de la part des opérateurs en place, avec Free en tête de ligne.

Solutions Linux '09

Fonera 2.0 est sur le point d’arriver en France

Prix (TTC) : à partir de 50 €

Lien : www.fon.com

Et pourmoi qui me suis essayé au PHP, je ne pouvais pas rater le stand de l’AFUP. Pour apporter un peu de diversité, ils nous proposent un petit éléphant bleu (non, il ne lavera pas votre voiture) qui essaye de cohabiter avec la multitude de pingouins tous autant divers que variés.

Solutions Linux '09

L’AFUP et son éléphant bleu

Lien : www.afup.org

MWC ’09 – Day 3

Mercredi 18 février 2009

C’est parti pour cette troisième journée à Barcelone, à courir d’un hall à l’autre. Encore quelques conférences de presse à suivre, mais la plupart des haltes du jour seront des enchaînements de rendez-vous.

MWC '09

Un départ de journée légèrement nuageux


PHOENIX – HyperSpace

Avec l’arrivée des Netbook sur le marché, l’usage des mini PC portables va changer. Les utilisateurs vont demander à leur petit ordinateur d’être accessible instantanément, comme ils en ont pris l’habitude avec leur téléphone mobile ou autre smartphone. Freecell propose avec PHOENIX quick… un moyen d’y arriver facilement. Ce système s’installe sur une partition dédiée du disuqe dur, comme pour tout système d’exploitation normal, et en une, voire deux secondes un système opérationnel est disponible. Plusieurs applications viennent se greffer, tout en gardant l’idée de base qui consiste à disposer d’applications Web.

MWC '09 - PHOENIX - HyperSpace

HyperSpace préinstallé sur des laptops de partenaires

A tout moment il est possible de basculer d’un système à l’autre. Les fonctionnements diffèreront selon les machines, avec une exploitation optimisée avec les derniers processeurs d’Intel. mais Freescale travaille de manière très étroite avec AMD.

MWC '09 - PHOENIX - HyperSpace

Choix au démarrage, HyperSpace ou XP

Disponible soit en vente par téléchargement, soit en préinstallation OEM, ce genre de mini OS devrait prendre de l’ampleur dans les prochaines années.

MWC '09 - PHOENIX - HyperSpace ~ MWC '09 - PHOENIX - HyperSpace

A gauche l’interface simple d’HyperSpace
à droite le métier d’origine de Freescale, les semiconducteurs

Prix : 39 $ (Netbook) 59 $ (Laptop)

Lien : www.hyperspace.com


OPTION – 3G, Linux, Mac, etc.

Cela fait un certain temps que j’utilise personnellement les PC Card, Express Card et maintenant clés USB 3G de la marque OPTION, rebrandées orange, comme mon ICON 225. Depuis quelque temps, HUAWEI commençait à grignoter des parts de marché sur la France, mais OPTION a repris les choses en main pour proposer des nouveautés très intéressantes.

En premier lieu, uCAN, la clé USB 3G qui comporte un mini-système et un certain nombre d’applications, disponible sous Windows ou Mac OS X (Linux est prévu pour dans quelques mois). Avec cette clé, munie d’un slot Micro SD, vous pourrez bien sûr vous connecter au réseau 3G, mais aussi avoir votre Skype, Open office, Firefox, etc. avec toutes vos informations personnelles stockées sur la clé.

MWC '09 - OPTION

uCAN, clé 3G USB, avec un mini système intégré

Ainsi, passant de l’ordinateur de votre bureau qui est par exemple sous Windows, à votre ordinateur personnel, pourquoi pas un Mac, mais aussi votre Netbook, sous Unbuntu, voire encore un PC dans un hôtel ou un WebCafé, vous aurez tout votre environnement qui vous suivra, sans rien laisser sur les machines. Le rêve pour des itinérants comme moi. Cette clé sera initialement proposée par les opérateurs, qui les personnaliseront avec leurs propres logiciels, mais OPTION prévoit de la commercialiser en tant que produit indépendant.

MWC '09 - OPTION ~ MWC '09 - OPTION

Même interface sous Mac ou Windows, bientôt sous Linux ?

OPTION propose aussi avec le Globesurfer X.1 un produit très intéressant pour les possesseurs de clés 3G USB de la marque, c’est un adaptateur qui, lorsque la clé est insérée dedans, devient un routeur 3G Wi-FI (b,g, n) et RJ-45. On commence à voir apparaître des mini routeurs 3G dans lesquels il suffit d’insérer une carte SIM, mais pour des gens comme moi qui ont déjà leur clé USB, cela évite la manipulation de la carte SIM (c’est d’ailleurs ma clé ICON-225 que vous pouvez voir sur la photo ci-dessous.) Deux ports USB permettent d’y relier un disque dur serveur de fichier et une imprimante en serveur d’imprimante.

MWC '09 - OPTION

Globesurfer X.1 , adaptateur clé USB 3G OPTION qui devient un routeur 3G

Le troisième produit d’Option est le GlobeSurfer III, un mini routeur 3G, qui comporte un modem intégré, à la différence du GlobeSurfer X.1. Il suffit donc d’y insérer une carte SIM 3G pour que celle-ci soit disponible en Wi-Fi ou RJ-45 aux ordinateurs à proximité. L’appareil peut être posé sur une table ou fixé sur un mur. En plus des fonctionnalités du Globe Surfer X.1 il propose aussi des fonctionnalités de téléphonie et SMS, mais je préfèrerai en parler quand j’aurai pu tester ce produit. Son interface est accessible via votre navigateur.

MWC '09 - OPTION

GlobeSurfer III, mini routeur 3G

Prix (TTC) : ces produits sont actuellement proposés via les opérateurs

Lien : www.option.com


NAVTEQ – Les services et le mode pédestre

Les avancées qui m’intéressent particulièrement sont l’enrichissement de l’information accessibles à l’utilisateur, pour lui permettre de trouver l’endroit qu’il recherche. Avec Discover City, NAVTEQ commence à répondre aux besoins de tous les jours du voyageur, du touriste, de l’itinérant. Ce service va démarrer aux Etats-Unis, pour arriver en Europe un peu plus tard, avec l’ambition de couvrir 130 villes en 2010. Dans ces services, seront proposés la géométrie, les transports, et le positionnement GSM est rebaptisé point de localisation. En effet, le positionnement aujourd’hui utilise plusieurs technologies, avec en prime abord le GPS, mais aussi les bornes GSM et les points d’accès Wi-Fi.

MWC '09 - NAVTEQ

La navigation en mode pédestre arrive à grands pas

L’enrichissement du contenu se fera selon un modèle B2B, avec des accords qui se feront entre NAVTEQ et les marchands. Cela n’empêchera pas de pouvoir trouver tout le monde, mais des offres spécifiques, ou encore des informations plus détaillées pourront être proposées en prime abord.

Ainsi, on peut commencer à rêver de localiser la boutique Untel dans un centre commercial, en recevant les heures et jours d’ouverture, et pourquoi pas les promotions en cours. Ou encore, indiquer à l’appareil que l’on doit prendre le vol AF1234 ce jour, et le navigateur nous demandera comment nous désirons nous rendre à l’aéroport, pour proposer un itinéraire via les transports en commun (avec prise en compte des complexités comme les points de sortie ou les changements de ligne), ou encore en voiture, affichant alors le parking adéquat, et s’il reste des places disponibles. Dans le futur il sera même possible de réserver et payer sa place de parking, sa chambre d’hôtel, sa table au restaurant. La gestion d’évènements temporels durant les salons, mais aussi les places de cinéma et de spectacles font aussi partie des projets. Ces services devraient débuter aux Etats-Unis fin 2009, pour arriver en Europe au courant de 2010.

MWC '09 - NAVTEQ

NAVTEQ s’investit dans les contenus riches

Prix (TTC) :

Lien : www.website.com


SUNTRICA

Suntrica est une société Finlandaise qui propose des batteries à recharge solaire d’un aspect fun et sportif. Réalisés dans des matières souples, ces éléments sont conçus pour être fixés à un sac à dos ou à une bretelle.

Le SolarStrap est le modèle d’entrée de gamme, et fournit 800 mA sous 5 V, avec une batterie de 980 mA. Comme son nom l’indique, il peut se fixer à n’importe quel support ayant la structure d’une bande, que ce soit un bandeau autour du bras ou de la jambe, une ceinture, ou encore une poignée de sac à dos. La batterie de secours par excellence pour votre Smartphone.

MWC '09 - SUNTRICA

SolarBadge à gauche, SolarStrap à droite
batterie de secours solaire

Le deuxième modèle, dénommé SolarBadge, est dérivé en deux versions, une grand public et une professionnelle. La seule différence entre ces deux produits, mis à part la touche de couleur orange ou grise, est la capacité de la batterie. Le modèle grand public a une batterie de 980 mA, alors que celle du modèle pro fait 1960 mA. La sortie est identique pour les deux, à savoir 800 mA sous 5,5 V.

Bien sûr, ces batteries solaires peuvent aussi être rechargées via un port USB ou un adaptateur secteur. On n’est pas toujours sous le soleil.

Prix (TTC) : 25 € (SolarStrap), 50 € (SolarBadge), 100 € (SolarBadge Pro)

Lien : www.suntrica.com


SOLIO

L’énergie est un des points faibles de tous nos gadgets électroniques, dès que l’on sort de chez soi. Voici donc une autre Société qui nous propose des chargeurs hybrides, comportant une batterie, et un panneau solaire pour les recharger et/ou alimenter votre appareil mobile. Ces modèles peuvent aussi être rechargés via un port USB ou un adaptateur secteur. D’après ce que j’ai compris, les pays de prédilection de SOLIO sont dans le continent africain. Cela peut se comprendre pour deux raisons, la première du fait que le soleil y est proéminent, la seconde parce qu’on y trouve moins de prises électriques.

Le modèle qui se fait remarquer est le Classic Solio, avec plusieurs puissances proposées. L’idée de l’ouvrir comme une fleur est amusante, mais replié l’appareil ne prend pas trop de place.

MWC '09 - SOLIO

Solio Classic, fourni avec son crayon ;)

Le modèle H1000 est conçu pour ceux qui ont besoin de l’utiliser dans des conditions extrêmes, ayant une coque résistante, et d’une forme un peu plus conventionnelle que le Classic. Il m’apparaît aussi plus facile à positionner lorsque l’on est en mouvement, comme par exemple attaché à un sac à dos.

MWC '09 - SOLIO

SOLIO H1000, pour les baroudeurs

Prix : 79 € TTC (Solio Classic) – 119 € TTC (Solio Magnesium) – 99 € TTC (Solio H1000)

Lien : www.solio.com


DOLBY – Dolby Mobile

Il y a un an, lors du 3GSM 2008, Dolby présentait son projet Dolby Mobile. Cette année, nous sommes dans la réalité, et on pouvait tester sur le stand Dolby un LG Renoir, et sur le stand LG un LG Arena. Le principe consiste à enrichir le signal original, en ajoutant un canal codé en MPEG4, qui sera interprété par les appareils qui embarquent la technologie Dolby Mobile. Cette technique a pour avantage de pouvoir lire les fichiers sur les appareils n’ayant pas le Dolby Mobile. Il reste maintenant à ce que les éditeurs et producteurs de fichiers musicaux suivent le pas et proposent les musiques recodées en Dolby Mobile.

MWC '09 - DOLBY

La technologie de DOLBY dans un mobile

A priori, le surcodage DOLBY permettant d’enrichir le son ne prend pas beaucoup de place. Il semble que cela représente un surpoids de 4% dans la taille du fichier.

MWC '09 - DOLBY

Par l’image, difficile de montrer la qualité du son

Un passage rapide sur le stand LG m’a permis de jeter un œil sur le nouveau LG Arena, qui embarque la technologie Dolby Mobile. A tester dès que ce Smartphone sera disponible.

MWC '09 - DOLBY

Le nouveau LG Arena embarque Dolby Mobile

Lien : www.dolby.fr


FREEPLAY

Au détour des stands, découvert par hasard, Freeplay propose une série de batteries rechargeables et reproducteurs musicaux fonctionnant sur batterie, qui ont pour particularité de se recharger très rapidement (1/4 d’heure annoncé), et d’apporter une autonomie supplémentaire aux appareils auxquels elles sont reliées.

Le SoundJunkie est une base avec haut-parleur amplifié, elle aussi munie d’une batterie, qui permet d’une part de diffuser le son de l’iPhone, et d’autre part de recharger ce dernier. Avec seulement 10 minutes de charge, le SoundJunkie permet d’écouter de la musique durant 20 heures. Si on le relie à un Mac ou un PC, il permet aussi la synchronisation de l’iPhone avec iTunes.

MWC '09 - FREEPLAY

FREEPLAY SoundJunkie, base avec batterie pour iPhone

A gauche ci-dessous se trouve une coque pour iPhone, dénommée TuffCharge. Il existe un modèle avec panneau solaire, et un modèle sans. Dans cette coque, se trouve aussi une batterie à technologie de recharge rapide. Dans la même idée, FREEPLAY propose le Notebook ZipCharge, qui est une batterie pour laptop.

MWC '09 - FREEPLAY ~ MWC '09 - FREEPLAY

A gauche le TuffCharge pour iPhone, à droite le NoteBook ZipCharge

Le modèle de base de chez FREEPLAY est le ZipCharge, un gros stick qui se recharge en 12 minutes, doublant ainsi l’autonomie des appareils, reliés soit via leur prise USB, soit via un des six adaptateurs fournis.

MWC '09 - FREEPLAY

Le ZipCharge, batterie rapide de FREEPLAY

Prix : 100 € TTC (SoundJunkie), 40 € TTC (TuffCharge), 50 € TTC (TuffCharge Solar), 100 € TTC (Notebook ZipCharge), 50 € TTC (ZipCharge)

Lien : www.freeplayenergy.co.uk


SIERRA WIRELESS

Cette Société n’est pas encore très connue en France, mais développe des modems 3G. Le marché français pour SIERRA WIRELESS n’en est qu’à ses débuts, et des contacts ont été pris avec les opérateurs téléphoniques majeurs en Europe. Alors, peut-être verrons nous bientôt des clés USB 3G SIERRA WIRELESS proposées par Orange, SFR ou Bouygues Télécom. Moins visibles, les produits de la marque sont aussi intégrés par des constructeurs d’ordinateurs, avec qui ils ont signé des contrats OEM, comme par exemple Fujitsu Siemens.

MWC '09 - SIERRA WIRELESS

La dernière clé 3G+ de SIERRA WIRELESS

Lien : www.sierrawireless.com


TELE ATLAS

Le stand TELE ATLAS était occupé en grande partie par ses partenaires. En effet, même si cette Société a été achetée par TomTom l’année dernière, elle continue à fournir du contenu à ses clients, qu’ils soient concurrents ou non de TomTom.

MWC '09 - TELE ATLAS

Le stand TELE ATLAS au MWC

Je suis venu les voir pour parler des évolutions dans le domaine de la navigation pédestre. En effet, depuis près de deux ans, il est bien difficile de voir apparaître des changements majeurs en ce qui concerne la navigation voiture, et de plus son concurrent NAVTEQ, détenu par NOKIA, s’est bien engagé dans ce domaine.

TELE ATLAS travaille sur l’enrichissement du contenu, afin de faciliter les déplacements du piéton. Cela ne les empêche pas de compléter les informations relatives à la voiture, comme par exemple tout ce qui concerne les parkings, car souvent, avant de marcher, on a roulé. Les modèles en 2D et 3D vont aussi améliorer la visibilité des cartes, avec des modélisations 3D apparaissant dans près de 30 villes. Les cartes urbaines sont au centre des intérêts, et nous devrions voir arriver d’ici septembre ou octobre la notion de déplacement individuel.

MWC '09 - TELE ATLAS

L’enrichissement du contenu est au centre des préoccupations

Lien : www.teleatlas.com


NIMBUZZ

NIMBUZZ est un programme d’aggrégation de réseaux sociaux et messageries instantanées. On le trouve sur de nombreuses plateformes, que ce soit des ordinateurs ou des Smartphones. D’ailleurs, NUMBUZZ vient juste de signer un accord avec TOSHIBA pour être préinstallé sur le prochain TG01. Ce programme est aussi disponible sur les Smartphones à la mode, comme l’iPhone ou le Blackberry. Donc avec NIMBUZZ, vous pouvez vous connecter avec vos contacts des messageries instantanées Windows Live Messenger, Yahoo! Messenger, ICQ, Google Talk, AIM, ou encore des hybrides comme Skype, qui permet alors la téléphonie en VoIP, mais aussi avec les réseaux sociaux comme Facebook, et MySpace. Tiens, pourquoi pas (encore) Twitter ?

MWC '09 - NIMBUZZ

Geoff Casely, de NIMBUZZ

Ce programme est gratuit, et comme beaucoup de startup dans le monde mobile, NIMBUZZ compte sur l’évolution du produit avec une version enrichie qui proposera des services payants dans l’avenir. Ils sont actuellement financées par des investisseurs, parmi lesquels on trouvera l’un des investisseurs de SKYPE.

Lien : www.nimbuzz.com


IPOINTER

Voici encore une Société qui propose un concept original. Partenaire de TELE ATLAS, sur le stand desquels nous avions rendez-vous, nous avons tout de suite été à l’extérieur, pour d’une part profiter de ce beau temps de fin d’hiver, mais aussi assister à une démo en réel du produit. Désolé pour la piètre qualité des photos ci-dessous, mais comme je viens de vous le dire, il fait vraiement beau, et le soleil n’est pas une condition facile pour immortaliser un écran de Smartphone.

Tout d’abord, la démonstration a été faite avec un G1, donc sous Android. Pourquoi ce choix, simplement parce que le GPS et la boussole intégrés permettent d’une part de récupérer la position, et d’autre part de déterminer l’orientation. En effet, après avoir estimé ces deux informations, IPOINTER consulte sa carte et retrouve le bâtiment qui est censé se trouver en face de nous. Si nous sommes d’accord avec la proposition, il suffit de valider celle-ci à l’écran pour en voir apparaître les détails.

MWC '09 - IPOINTER

Reconnaissance d’un monument par sa position

Cette technologie a quand même ses limites. Par exemple, de notre position, on a beau voir là haut sur la colline la Sagrada Familia de Gaudi, IPOINTER s’évertue à nous proposer les bâtiments situés dans le même axe, mais à proximité. Par contre, nous sommes arrivés à pointer sur une des colonnes de l’entrée du FIRA.

MWC '09 - IPOINTER

Pointage en direction des bâtiments

IPOINTER a entamé des discussions avec les opérateurs pour proposer ce service, et ne cache pas qu’un modèle générateur de business est envisagé, par exemple pour la fourniture de contenu, qui pourrait alors être du domaine du commercial (boutiques, services, tickets d’entrée dans les bâtiments, etc.). Affaire à suivre, donc.

Lien : www.i-spatialtech.com/ipointer_platform


SIANO

SIANO m’a attiré, car ils proposent des technologies de pointe dans le domaine de la télévision mobile. Oui, je sais, en France ce sujet est un peu houleux ces temps ci, mais on finira bien par trouver une solution. Mais qui gagnera entre la TNT mobile, comme j’aime bien l’appeler, et la 3G+ avec ses possibilités de streaming. Le premier a pour avantage de n’avoir à diffuser qu’un signal pour une chaîne, donc qui peut être capté par tout le monde, alors que le streaming, c’est un signal par utilisateur, donc nettement plus gourmand.

Les produits qui m’ont le plus intéressés, étant donné que nous ne sommes pas prêts pour la TV mobile, ce sont les tuner TNT que SIANO intègre dans les mini Dell. En premier lieu, le MDTV USB Stick, qui a la particularité d’être multistandards, ce qui signifie que vous pourrez capter un signal TB numérique presque partout dans le monde.

MWC '09 - SIANO

SIANO MDTV USB Stick, proposé par DELL

Le deuxième produit original de SIANO est le récepteur TV numérique pour iPhone… intéressant me direz-vous, mais hélas, c’est une exclusivité pour le Japon. En effet, il est inconcevable de proposer au Japon un Smartphone qui ne capte pas la TV numérique. or l’iPhone ne sait pas faire ça. Alors SIANO a développé ce Tuner spécifiquement pour Softbank, qui commercialise l’iPhone au Japon. Cela étant, c’est quand même un peu encombrant.

MWC '09 - SIANO

l’IPhone peut capter la TV numérique au Japon

Enfin, la surprise qui m’a le plus intéressé, c’est ce DELL Mini 10, qui a une antenne sur le côté gauche. Après avoir regardé la machine de plus près, et vérifié ses caractéristiques, c’est bien un Mini 10, mais muni d’un écran HD (1366 x 720 points), et dont le Tuner TV numérique est intégré dans la coque. Et ce récepteur est du même acabit que le MDTV Stick USB, signifiant qu’il accepte la plupart des standards TV numérique du globe. Donc l’antenne, c’est pour capter le signal TV. Je n’ai hélas pas pu en savoir plus sur ce Mini 10, comme par exemple s’il comportait aussi un GPS, voire un slot pour SIM 3G. Affaire à suivre de très près donc.

MWC '09 - SIANO

DELL Mini 10 avec écran HD et Tuner TNT intégré

Vous l’aurez compris, SIANO est un intégrateur, et tous ses marchés sont en OEM.

Lien : www.siano-ms.com

Ce sera mon dernier rendez-vous de la journée, et cela tombe bien, car je ne sais plus où sont passés mes pieds. Un petit passage au Burger King en bas des Ramblas, puis pause à l’hôtel, pour sortir un peu plus tard dans le quartier gothique et aller manger quelques tapas avec mes confrères français.

DELL – Le Mini 10 pointe le bout de son nez

Mardi 10 février 2009

Dell, cela faisant un certain temps que l’on n’avait pas eu de présentation presse. Un rapide tour sur leur stand au CES en janvier m’avait fait découvrir le Mini 10, plein de promesses, et le mystérieux Adamo, qui cherche à conquérir le terrain du Macbook Air d’Apple.

Une présentation de l’ensemble des nouveaux portables et ordinateurs de bureau montre que Dell s’attache toujours a présenter une gamme la plus large possible. Mais le modèle de diffusion devient un peu plus confus ; avec le Web, la VPC, les distributeurs partenaires (Carrefour, par exemple), les VARs et enfin les boutiques, on sent que la marque cherche à prendre des parts sur tous les terrains.

Le point positif est que le design fait maintenant partie des priorités, Dell étant passé de 5 design awards en 2006 à 48 l’an dernier.

Dell - Tout en un

Un DELL tout en un

Dell - PC de Gamer

Les PC de Gamers montent en puissance, mais sont un peu chers

Dell - Laptops

La nouvelle génération des Laptops DELL

Arrive enfin l’information attendue. Le Mini 10 sera bien commercialisé. Il arrivera dans quelques semaines, dans un premier temps avec des configurations standard (la machine aura à peu près les mêmes caractéristiques que ses concurrents de type Netbook à écran 10″), et sous XP Home ou Ubuntu. Puis un peu plus tard, nous aurons droit à un Mini 10 gonflé à bloc en ce qui concerne les caractéristiques et l’équipement intégré. Dès que j’aurai un Mini 10 entre les mains, je pourrai vous en parler plus.

Ce modèle viendra donc se placer entre le Mini 9 et le Mini 12, dont les représentants de Dell nous confirment que l’arrêt de ce dernier est bien une rumeur.

Dell - Mini 10

Le Dell Mini 10 est assez classique, mais il est beau

Enfin vient le fameux Adamo. Rien de spécialement nouveau à son propos, le buzz reste d’actualité. Juste qu’un site dédié a été mis en place (www.adamobydell.fr), mais si vous y faites un saut, vous n’en saurez pas réellement plus. Ah oui, le prix sera compris entre 0 et 10.000 €. Précis, n’est-ce pas ?

Prix : Mini 10 ou Adamo, pas encore disponible

Lien : www.dell.fr

HERCULES – L’atelier e-Café

Jeudi 5 février 2009

Mediasoft m’a convoqué pour une matinée chez l’Artisan Parfumeur. Pourquoi, me direz-vous? Encore un hobby de Pierre Lagrange, dans le domaine des parfums ? Pas tout à fait, car en réalité c’est pour le compte d’Hercules, qui nous présente l’extension de sa gamme eCafé vers Windows. En effet, les premiers modèles EC800 et EC900 sont apparus sous Linux, avec une distribution réalisée à partir de Mandriva. Nous trouverons donc les deux mêmes modèles cette fois-ci sous XP.

Mais alors, que reste t’il d’original dans cet appareil ? Est-ce qu’Hercules subit la même pression du marché (disons de Microsoft), comme l’a fait Asus avec l’eeePC ? Il y a sûrement du vrai là-dedans, mais un effort particulier a quand même été apporté pour personnaliser l’interface

En premier lieu, on retrouve les icônes des familles de logiciels comme ce qui est proposé sous Linux. Mais en réalité, ce sont des alias qui lancent les applications Windows standard. On retrouvera donc Internet Explorer 7, Live Messenger, Live Mail, Media Player, etc. Quelques produits libres cependant, comme Open Office ou un certain nombre de Gameloft (ce n’est bien sûr pas un hasard.) Par contre, il est pour l’instant impossible de changer les appels de ces raccourcis, par exemple pour un Firefox ou un VLC. Toutes les applications Windows peuvent être cependant installées sur l’eCafé, mais elles seront alors accessibles de manière classique, via le menu Démarrer.

Hercules - eCafé wXP

Hercules eCafé EC900 sous Windows XP

Au point de vue technique, les eCafé sous Windows XP sont identiques à leurs homologues sous Linux, mis à part la mémoire vive qui est doublée. Sinon, un espace en ligne de 30 Go est offert pour une durée de 1 an, puis il en coûtera 30 € TTC / an aux utilisateurs qui désireront le garder. Un des avantages de cet espace est qu’il permet de visionner les photos et écouter les fichiers mp3 en ligne, ce qui n’est pas le cas pour les vidéos. Une aide en ligne complète permettra aux débutants de s’en sortir. Hercules insiste aussi sur le SAV, qui sera exemplaire.

La seconde partie de notre matinée est consacrée à la découverte de l’élaboration d’un parfum. L’allusion à l’eCafé est que cette machine a été conçue avec son interface dans le même esprit, à savoir essayer de se rapprocher au mieux des goûts et désidérata de l’utilisateur. Je ne m’épancherai pas dans les détails sur la conception personnelle de mon propre parfum, mais je suis assez content du résultat. Et circonstance oblige, je l’ai baptisé « L’artisan eCafé ».

Hercules - L'artisan eCafé

L’artisan eCafé, élaboré par les soins de l’auteur

Prix : 299 € TTC pour l’EC900, avec 1 Go de RAM (249 € TTC en version Linux, avec 512 Mo de RAM)

Lien : www.ecafe.hercules.com

HERCULES – eCafé

Jeudi 25 septembre 2008

Hercules, marque d’accessoires pour ordinateurs bien connue pour ses cartes graphiques, Webcam, cartes réseau et autres produits musicaux a surpris un peu tout le monde en présentant son propre netBook, l’eCafé. Hercules appartient maintenant au groupe des frères Guillemot, et son équipe de recherche a profité de l’engouement lancé par l’eeePC d’Asus pour développer son propre produit, résultat de plusieurs années de réflexion en interne.

A première vue l’eCafé ne semble pas réellement se différencier des autres Netbook du marché. Il se présente cependant sous un habillage marron glacé assez joli, mais il est vrai que nous sommes dans la mode « glossy ». Sa taille physique est celle des Netbook de petite taille, à savoir les eeePC 700 et 901, car son écran est de taille 8″, sans pour autant négliger la résolution, qui est de 1024 x 600 points, le minimum syndical pour une navigation Web correcte, évitant d’avoir à déplacer les pages latéralement.

Hercules - eCafé

Un accent particulier a été porté sur les applications multimédia

Sa mémoire RAM est de 512 Mo, complétée par un disque SSD de 20 Go. Cela est largement suffisant pour cette catégorie d’ordinateur, car ils est fourni avec une distribution Linux basée sur Mandriva. Celle-ci propose une interface simplifiant au maximum l’usage de la machine, dédiée à l’utilisateur non technophile. Tous les ingrédients nécessaires sont installés et fonctionnels, comme la suite OpenOffice, des programmes d’email et de messagerie instantanée (compatible avec la WebCam intégrée), et un certain nombre de jeux maison (Gameloft). Un accent particulier a été porté sur les logiciels multimédia, et le lecteur vidéo comporte tous les codecs nécessaires, permettant de lire la plupart des formats actuels, ou encore le lecteur MP3 est compatible iPod, qui fait que lorsqu’un iPod est relié à la machine, son contenu est automatiquement listé (en tenant compte cependant des protections DRM).

Hercules - eCafé

Le contenu d’un iPod est reconnu par l’eCafé

Enfin, la mobilité n’a été oubliée dans aucun domaine, car dans cet eCafé nous trouverons les drivers prêts à fonctionner pour les clés USB 3G des trois acteurs principaux du marché, à savoir Orange, SFR et Bouygues. Sinon, il est aussi possible de se connecter à tout réseau WiFi en mode g. Une sortie écran externe permet de relier le Netbook à un moniteur en mode VGA.

Hercules - eCafé

L’eCafé fonctionnant en 3G avec la clé Icon 255 fournie par Orange

Les autres connecteurs permettent de relier un micro et un casque, et deux prises USB (bizarre, la plupart des concurrents en proposent 3, et les deux présentes, bien que bien écartées pour permettre la branchement simultané de deux larges clés USB, sont placées à droite – dommage qu’il n’y en ait pas une à gauche – permettent de relier un grand nombre d’accessoires, car de nombreux drivers sont pré-installés (d’autres restant disponibles par téléchargement), que ce soit des imprimantes, lecteurs CD ou DVD, etc. Un slot SD/SDHC permet aussi d’accroître la mémoire de stockage ou encore de transférer des fichiers.

L’autonomie est donnée pour plus de 3 heures en lecture vidéo avec le son, ce qui laisse présager une autonomie de 4 à 5 heures en usage normal. La batterie est une 4 cellules, mais sa puissance est plus importante que la moyenne. L’alimentation externe et la recharge se font par un adaptateur secteur pas trop encombrant.

A voir donc si l’eCafé arrive à faire son chemin parmi la multitude de Netbooks qui arrivent sur le marché. Ravi en tout cas de voir revenir de telles machines sous Linux, car la deuxième génération des Netbook avait quelque peu estompé cet élan, avec du XP Embedded. Proposé à 299 € en prix conseillé, l’eCafé est dans la moyenne. Une gamme d’accessoires viendra compléter ce Netbook.

Hercules nous a enfin indiqué que l’eCafé est le premier modèle d’une nouvelle gamme, et l’on devrait voir arriver d’autres appareils bientôt, vraisemblablement avant la fin de l’année.

Un test plus en détails est prévu dans les semaines qui viennent…

Nokia N810 – La génération 3 des tablettes Linux Nokia

Mercredi 17 octobre 2007

Aboutissement de la N800, cette nouvelle tablette est 100% orientée Internet. VoIP, eMail Google, messagerie instantanée, Facebook, YouTube, blog, le Wi-Fi intégré permettra à tout utilisateur connecté à un hotspot d’accéder en en temps réel à tous ses environnements.

Nokia N810

Pour 449 € TTC, l’utilisateur disposera d’un appareil très complet, avec un écran 4,13″ de 800 x 480 pixels, un clavier coulissant (actuellement QWERTY, verra-t’on apparaître une version AZERTY), le Wi-Fi b/g, un GPS intégré (navigation à pied ou en voiture avec Wayfinder), une caméra VGA intégrée elle aussi, fonctionnant aved Skype et Gizmo (mais elle est uniquement frontale, ne pivotant plus comme sur le N800), le Bluetooth 2.0 compatible avec les oreillettes (qui hélas ne semble pas AD2P, donc exit les casques stéréo Bluetooth), mais il est EDR (Enhanced Data Rate, proposant des vitesses de transfert plus rapides). On pourra aussi utiliser le Bluetooth pour se connecter en 3G par exemple, avec un téléphone mobile.

Nokai N810

Le N810 est piloté par une distribution Maemo Linux OS2008, complété de nombreuses applications adaptées à l’OS et à la machine, comme Mozilla supportant Ajax et Adobe Flash 9, ou un lecteur de fil RSS (à noter que ce système poura être installé en mise à jour sur son prédécesseur, le N800).

Sa mémoire interne est de 2 Go, ce qui est pas mal, et elle est extensible simplement par l’ajout d’une MiniSD ou MicroSD, proposant donc à ce jour jusqu’à 8 Go de mémoire (support du SDHC). Soit un total de 10 Go, de quoi stocker de nombreux morceaux de musique ou vidéos quand vous ne trouvez pas de point Wi-Fi. Une connexion USB 2 avec OTG (ce qui est normal pour un appareil intelligent).

Avec le Web 2.0 de plus en plus d’applications en ligne apporteront une richesse sans limite dans le domaine des multimédia et des informations en temps réel.

Côté alimentation, l’autonomie annoncée est de 4h en mode Wi-Fi, 10h en écoute musicale, 5 jours en ligne et 14 jours en veille (ces deux derniers ne voulant pas dire grand chose). Pas encore de détails sur le moyen de l’alimenter, mis à part l’adaptateur secteur.

Le moins: toujours pas de téléphonie intégrée, ce n’est pas smartphone. Il faudra encore se contenter de la VoIP…

Comme d’habitude, je pose une question qui va plus loin… avec les dernières annonces au Symbian Show de Londres sur l’évolution de la plateforme Symbian, à quand une N810 tournant sous Symbian?

Site dédié à l’OS2008: http://europe.nokia.com/A4579470
Site dédié au N810: http://europe.nokia.com/A4568578

Test plus complet à suivre…