Archive pour la catégorie ‘HD’

LOEWE – des TV pour le câble, le satellite et l’Internet

Jeudi 12 novembre 2009

LOEWE, c’est une marque de TV allemande qui a près de 90 ans… bon OK, en 1923, ils ne fabriquaient pas des écrans, mais ils existent toujours, et il est vrai que je n’y avais pas prêté grande attention jusqu’alors. La présentation presse organisée ce jour m’a permis d’en revenir avec une haute opinion.

L’histoire de la Société est longue, et il faut savoir qu’aujourd’hui SHARP en détient près de 30%. Cependant, la marque LOEWE se défend de choisir arbitrairement ses dalles LCD (souvenons-nous que PHILIPS en a été un partenaire privilégié du temps où il fabriquait ses propres écrans TV.) Mais ce qui compte, c’est le résultat, et que ce soit d’un point de vue design ou technologique, la barre est placée très haut. Les prix aussi d’ailleurs, mais c’est un choix du constructeur.

LOEWE

Les boutiques LOEWE respirent la qualité des produits

Nous n’allons pas ici détailler tout ce qui semble commun dans un poste TV moderne, d’ailleurs ce ne sont généralement pas des arguments qui sont mis en avant lros d’une pré-vente. En effet, un acheteur LOEWE recherche un ensemble de qualité, qui comprendra le conseil et le service. Il n’en a généralement que faire des temps de rafraîchissement, de balayage, etc. du moment que l’appareil qu’on lui présente lui procure une superbe image.

LOEWE

Un design à la mode galerie, c’est la volonté de la marque

Les appareils LOEWE sont distribués de manière originale sur l’hexagone. On ne trouvera pas en effet cette marque chez les multi-spécialistes, car LOEWE ne veut pas voir ses écrans alignées avec les dizaines d’autres marques. LOEWE a ainsi agréé près de 360 magasins spécialisés, complétés par les boutique affiliées à la marque (une LOEWE galerie dans le jargon de la marque, il y en a 150 dans le monde, dont une quinzaine en France). La LOEWE galerie dans laquelle les produits nous ont été présentés en est le parfait exemple, et j’ai eu l’impression de me retrouver – avec un décor actualisé – dans un des auditoriums de l’époque glorieuse de la FNAC Montparnasse des années 70.


Réception câble ou satellite intégrée

A peine arrivé je peux assister à une démonstration d’une spécificité unique, voir les chaînes de Numericable sur un téléviseur LCD, sans adjonction d’un boîtier supplémentaire, à savoir un décodeur fourni par l’opérateur câble.

Présentation du décodeur Numericable intégré

Ce décodeur est une option (selon les modèles, le module câble et/ou satellite est fourni d’origine) est est constitué d’un module qui est installé à l’arrière du téléviseur. Il suffit d’insérer la CP-Card correspondant au service désiré, et de placer la carte de l’opérateur (en l’occurence Numericable) dans cette PC-Card.

Pour les personnes qui ont par exemple déjà un abonnement au câble, mais cette manipulation est identique si vous avez un récepteur satellite, il suffit donc de déplacer la carte depuis le décodeur fourni par l’opérateur dans le lecteur prévu à cet effet situé à l’arrière du téléviseur. Le disque dur intégré permet même d’enregistrer vos émissions du câble, y compris pour les chaînes HD. Un test que j’aimerais bien expérimenter en vrai, étant abonné Numericable.

LOEWE ~ LOEWE

A gauche, la PC-Card, selon votre opérateur
A droite, le module de réception câble (ou satellite)

LOEWE est semble-t’il en discussion avec CanalSat et Numericable afin de mettre ses solutions en avant. Tous les modèles (mis à part le petit 26″) disposent d’un emplacement permettant de loger le module câble ou satellite.

Bien sûr, les TV de la marque disposent en standard de deux récepteurs TV analogique et deux récepteurs TNT HD, chacun permettant de regarder une chaîne tout en en enregistrant une autre. Il en est de même pour les récepteurs câbles et satellites, donnait ainsi la possibilité, en les cumulant, d’avoir jusqu’à 8 tuners dans le même TV.


Et le son ?

Mais LOEWE propose aussi à ses clients tout ce qu’il faut pour la partie sonore. En effet, il n’est pas concevable pour eux de négliger l’espace sonore, quand on propose un certain niveau de qualité pour l’image. Des systèmes de haut-parleurs multiples, complétés par un subwoofer actif, ou encore des barres de son à placer sous l’écran, permettent de regénérer l’espace multi-dimensionnel du 5.1.

Une solution complète multiroom permet de diffuser le son dans plusieurs pièces, avec des émetteurs/récepteurs fonctionnant en Ethernet (LAN, WiFi, CPL), et dont tous les éléments peuvent être personnalisés pour s’intégrer dans votre décor.

LOEWE ~ LOEWE

HP multiples ou barres de son, vous avez le choix chez LOEWE


Le multimédia avec la fonction MediaNetwork

Il y a un domaine où l’on trouve maintenant tous les grands noms des écrans TV, à savoir les services Internet et multimédia en réseau. Evidemment, LOEWE ne s’est pas laissé distancé ici non plus. C’est donc un ensemble complet que l’on verra s’afficher à l’écran en appuyant le bouton adéquat sur la télécommande. Que ce soit pour aller chercher de la musique, des photos ou des films, que ceux-ci soient situés dans le disque dur intégré au téléviseur, sur une clé USB, sur un disque dur externe USB, sur le réseau Ethernet de la maison, ou encore en ligne, avec des fournisseurs comme YouTube par exemple, vous avez le choix. Pour ce qui concerne la musique, LOEWE a signé un accord avec AUPEO.

La démonstration à laquelle j’ai assisté a été concluante. Pratiquement tous les formats sont reconnus, mais un vrai test me permettrait de le vérifier. Tiens, d’ailleurs, il faudrait que je voie ce que donnent les vidéos réalisées en HD avec mon Flip (cf. plus haut) via ce type de service…

Le logiciel intégré au téléviseur est régulièrement mis à jour, et les nouvelles fonctionnalités deviennent alors disponibles pour les personnes déjà équipées, surtout s’ils ont un écran de la série LOEWE Connect. Lorsque j’ai demandé si l’utilisateur est prévenu de ces mises à jour, j’ai eu une réponse assez logique, qui est que les revendeurs sont là pour ça, et qu’ils se chargent de prévenir leurs clients… une excellente méthode pour leur rappeler qu’ils peuvent avoir des nouveautés à leur proposer.

LOEWE

Les services multimédia sont à peu près complets

La télécommande Assist Media est un ordinateur à elle toute seule. Elle peut piloter tous les éléments de la maison, et munie de son écran OLED, vous pouvez visualiser et contrôler tout ce qui se passe. A noter que nous avons aussi pu contrôler les éléments depuis l’application PlugPlayer pour iPhone, ou encore la gestion des listes de musique avec LOEWE Internet Radio pour iPhone (encore un test à envisager).

Selon les téléviseurs, ceux-ci disposent d’un disque dur intégré d’une taille plus ou moins importante, mais si vous en désirez plus, vous avez la possibilité d’acquérir des disques USB supplémentaires, comme celui présenté ci-dessous. Il est possible d’enregistrer vos émissions directement dessus, mais aussi de transférer le contenu du disque dur interne au téléviseur dans le disque externe, et de le connecter par exemple à un autre TV LOEWE, que ce soit chez vous un ailleurs. Les fichiers sont cependant protégés, et ne pourront être lus que depuis un téléviseur de la marque. Mais comme vous pouvez avoir autant de disque durs que nécessaire, c’est un nouveau moyen de vous constituer une vidéothèque.

LOEWE ~ LOEWE

A gauche la télécommande multifonctions Assist Media
A droite le disque dur externe Movie Vision


What else ?

LOEWE propose aussi un lecteur Blu-Ray haut de gamme, mais son prix est-il justifié ? Peut-être en tout cas pour les passionnés de la marque, qui de plus profiteront des services proposés par leur revendeur.

LOEWE

Le lecteur Blu-Ray, posé sur le caisson de basses

Prix (TTC) : 2190 à 3490 € (gamme TV Art SL, de 32 à 47″), 500 € (DR+, magnétoscope numérique intégré), 100/180 € (récepteur numérique ou câble intégré, simple/double tuner), 200 € (module son Dolby Digital/DTS), 390 € (fonction Media Network), 550 € (télécommande Assist Media), 400 € (Movie Vision DR+, disque dur externe), 690 à 1900 € (caisson de graves), 390 à 1190 € (enceintes individuelles), 700 € (récepteur multiroom), 800 € (BluTech Vision, lecteur Blu Ray)

A ces prix doivent s’ajouter les frais relatifs à l’installation du matériel. En effet, un revendeur LOEWE ne vous laissera pas partir comme ça, et vous proposera un ensemble de services adaptés, qui correspondent à la livraison, l’installation et au réglage de vos appareils. Les prix sont basés sur des interventions facturées à l’heure et à la personne, mais toute vente doit normalement être accompagnée d’un devis sans surprises (dans le cas de notre magasin, nous étions sur une base de 120 € /heure / intervenant), et rien ne vous empêche de négocier.

Lien : www.loewe-fr.com

FLIP – le camescope anti-camescope

Jeudi 22 octobre 2009

FLIP est une marque de CISCO, et c’est donc Laurent Blanchard, Directeur Général de CISCO France, qui a introduit cette présentation.

FLIP

Laurent Blanchard, DG de CISCO France

Nous avons tous qu’il y a de plus en plus de bloggeurs, et de personnes dans le monde qui désirent publier leurs petits films sur Internet, il suffit de voir le succès de sites comme YouTube, MySpace, DailyMotion ou encore Facebook. Bien sûr, il est toujours possible d’utiliser un camescope, mais d’une part l’appareil est un peu encombrant, d’autre part son prix est encore élevé. On peut aussi utiliser un appareil photo, presque tous savent maintenant faire de la vidéo, mais cela n’est pas toujours l’idéal. Enfin, nous voyons apparaître de plus en plus de camescopes de poche, mais ceux-ci demandent encore un peu de manipulations pour avoir des vidéos faciles à transmettre ou éditer.

FLIP

L’équipe FLIP, presque au complet


La gamme des FLIP

A première vue, le FLIP ressemble à un téléphone. 6 produits nous sont annoncés, qui sont en réalité 3 modèles différents, les autres étant uniquement des coloris différents. Leurs caractéristiques communes, mis à part l’entrée de gamme, sont leur format d’enregistrement, en HD (720p, soit 1280 x 720 pixels), leur connecteur USB intégré dans le boîtier, la sortie vidéo composite, et le logiciel d’édition des films installé dans la mémoire du FLIP.

FLIP

Le FLIP a des airs de téléphone mobile

Nous trouvons en entrée de gamme le FLIP Ultra, disponible en 3 couleurs. Il est alimenté par deux piles AA, mais une batterie rechargeable est disponible en option. Un premier prix, pour une résolution.

FLIP

Caractéristiques techniques du FLIP Ultra

Un peu plus complet, le FLIP Ultra HD, uniquement en noir, mais d’un gabarit identique, dispose en plus d’un connecteur HDMI, permettant de diffuser une image de meilleure qualité, en niveau HD. Ce modèle semble bien adapté à un usage familial.

FLIP

Le FLIP Ultra HD filme en 720p, avec sortie HDMI

Enfin, d’un format un peu plus réduit, mais avec un écran de 1″5 (au lieu de 2″ pour les deux autres modèles), le Mino HD, soit noir, soit chromé, qui sera plutôt destiné aux jeunes.

FLIP

Le Mino HD a un plus petit gabarit


Le logiciel FlipShare

Si le FLIP ne consistait qu’en un appareil de capture vidéo, il aurait du mal à se distinguer de ses concurrents. Mais toute la différence, ou presque, est dans le logiciel de gestion des vidéos qui l’accompagne. Celui-ci, nommé FlipShare, permet en effet, en quelques clics, de classer, assembler et éditer vos vidéos, ou encore de les envoyer par mail ou de les publier sur les réseaux sociaux, que ce soit sous Windows ou sur Macintosh.

FLIP

Présentation du logiciel FlipShare

Le logiciel FlipShare a pour principal atout d’être simple à utiliser, et de proposer des fonctionnalités suffisantes pour un usage de tous les jours. Il peut lister les films présents sur le FLIP ainsi que ceux qui ont été transférés sur l’ordinateur. A priori, il doit aussi être possible d’installer FlipShare sur une clé USB. Les films sont classés par défaut par mois, mais on peut créer autant de dossiers que désiré, et le fait de glisser un film dans un dossier ne déplacera pas celui-ci, mais créera un alias de son nom. Ainsi, un même film peut être présent dans plusieurs dossiers différents, ce qui s’avère assez pratique.

FLIP

L’interface de FlipShare est intuitive et bien claire

L’éditeur de films est sommaire, mais offre des fonctionnalités suffisantes. Il est ainsi possible de couper au début ou à la fin d’un film, d’assembler plusieurs films, de créer un titre et un sommaire, et de réaliser une composition.

En ce qui concerne la bande sonore, on peut soit laisser l’original, soit incruster une musique de fond, qui peut être par exemple une musique mp3. Celle-ci peut être en son principal ou de fond, voire totalement remplacer le son d’origine. On peut par exemple songer à enregistrer un commentaire en post-synchro au format mp3, et l’apposer à un film. Pratique pour les bloggeurs.

FLIP

Assemblage d’un film, avec titre et générique

Tout film, d’origine ou composé, peut alors être envoyé par email (et dans ce cas le film n’est pas envoyé en pièce jointe, mais est posé sur un site, et c’est le lien sur ce site qui est envoyé au(x) destinataire(s), ou encore posté sur des réseaux sociaux comme YouTube, MySpace, FaceBook, etc.

FLIP

Liaison intégrée avec les réseaux sociaux

Enfin, il est possible de générer une photo depuis toute image d’un film, qui sera stockée sur votre ordinateur, ou encore créer un DVD avec un ou plusieurs films, voire une composition, qui pourra être lu sur tout lecteur DVD.

FLIP

Très bonne symbiose entre le FLIP et votre PC

Une gamme d’accessoires est proposée d’entrée pour les FLIP, au nombre de six :

  • Etui étanche
  • Pochette de transport
  • Pack batterie
  • Trépied
  • Câble USB
  • Câble HDMI
FLIP

Les accessoires du FLIP

Prix (TTC) : 149 € (FLIP Ultra), 199 € (FLIP Ultra HD), 199 € (FLIP Mino HD)
Disponibilité novembre 2009

Lien : www.theflip.com

ASTON – Simba HD

Mardi 28 avril 2009

Aston présente son nouveau décodeur TNT Satellite, le Simba HD. Ce boîtier est destiné aux personnes qui désirent recevoir les chaînes TNT gratuites, mais qui sont situées dans une zone hors de la couverture TNT standard. Bien sûr, il leur faudra aussi acquérir une parabole, qui pointera vers le satellite ASTRA.

Le Simba HD a été développé de manière à suivre scrupuleusement le cahier des charges de TNT Sat, ce qui présente quelques avantages, mais aussi certains inconvénients. Il est donc verrouillé pour ne proposer que les chaînes du satellite ASTRA, donc évidemment celles de la TNT incluant les HD, mais aussi quelques autres.

ASTON Simba HD

Le Simba HD affiche le nom du canal en cours

Le boîtier, d’un design noir glossy, est séduisant, mais il est peut-être dommage qu’il ne soit pas de la largeur standard des produits HiFi (43cm), de manière à pouvoir l’empiler plus facilement avec un lecteur DVD par exemple. Il est muni sur la face avant d’un port pour la carte de décodage, et d’un connecteur USB pour y relier un disque dur ou autre clé USB. Pourquoi ne pas en avoir ajouté un second sur la face arrière ? Celle-ci comporte un connecteur HDMI et deux Péritel, ainsi que les sorties son analogiques et numériques.

Le menu est très convivial et sera facile à assimiler par un utilisateur standard. On retrouve toutes les caractéristiques d’un récepteur TNT, avec une gestion des favoris un peu plus sophistiquée. Cela étant, il n’est pas proposé de donner la priorité aux chaînes HD, et celles-ci se retrouvent donc à partir du canal 51. Donc, si on désire avoir TF1 HD en position 1, France 2 HD en position 2, etc., il faudra replacer toutes les chaînes manuellement. Un mode automatique serait le bienvenu.

ASTON Simba HD

Le panneau arrière du Simba HD

La faculté d’enregistrement permet le time shifting (direct/différé), mais uniquement à partir du moment où on le déclenche il n’est pas possible de revenir quelques secondes en arrière si on a raté par exemple un dialogue ou une action particulière. Les vidéos enregistrées peuvent être renommées, mais ne sont pas éditables (suppression du début, de la fin ou des coupures pub). Cela ne veut pas dire que ces limitations ne seront pas améliorées dans l’avenir. Il est cependant possible de se positionner à la second près à tout endroit de l’enregistrement, et deux touches spécifiques de la télécommande permettent des sauts par pas de 5 minutes.

La gestion des sous-titres prend en compte les deux standard du marché, et le Simba HD gère leur positionnement de manière automatique. Seuls les sous-titres intégrés à l’image ne pourront pas être remontés si besoin est.

La télécommande propose une touche intelligente dite contextuelle, qui a pour effet de lister à l’écran toutes les fonctions accessibles par rapport à la situation à l’écran. Par exemple, lorsque l’on regarde une chaîne, on aura accès aux groupes de favoris, ou encore au lancement de l’enregistrement instantané. Si on est dans le menu des enregistrements, on peut avancer, reculer, mettre en pause, etc. Pratique, surtout lorsqu’on l’on est dans l’obscurité, et que l’on ne connaît pas sa télécommande par cœur.

Enfin, rien n’est actuellement envisagé pour le décodage des chaînes cryptées, comme Canal + ou encore LCI. ASTON dépend des décisions et autorisations de TNT Sat, car techniquement cela est possible. Bizarre cependant, car TNT Sat appartient au groupe Canal +, et empêcher d’accéder à ses chaînes payantes est un peu à contre courant de leur politique. En espérant que cette situation évoluera dans le bon sens dans un proche futur, afin d’offrir à tous l’accès aux chaînes payantes de la TNT.

En conclusion, bien que de belle facture et offrant une très bonne qualité de réception HD, le Simba HD semble un peu cher. Il est vrai que l’offre TNT via Satellite n’est pas très importante à ce jour, mais la concurrence arrive.

Prix: 300 €, disponible en mai 2009 dans la grande distribution

Lien : www.aston-france.com

OPTOMA – Pico Projecteur PK-101

Samedi 25 avril 2009

Le vidéoprojecteur, ça fait un certain nombre d’années que je l’utilise. Dans les années 80, lors de mes présentations professionnelles, je faisais venir une équipe spécialiste Barco, qui installait un tri-lentilles, et il fallait quelqu’un à demeure pour affiner les réglages au cas où. Puis, nous avons vu arriver les LCD, et tri-LCD, plus faciles à manipuler, et ensuite les DLP, proposant une image plus douce, mais un peu moins contrastée. Nous avons maintenant à notre disposition une pléthore de vidéoprojecteurs, avec de plus en plus de modèles full-HD, mais même si leur taille diminue à vue d’œil, ils se trouvent confrontés aux nouveaux reproducteurs d’images que sont les derniers Smartphones par exemple.

Etant un adapte de la technologie DLP de Texas Instrument, j’ai découvert avec surprise leur puce DLP dont la surface est inférieure à celle d’un ongle. Celle-ci renferme des milliers de miroirs, de la même manière que les matrices des vidéoprojecteurs de taille standard au format DLP, et Optoma nous a proposé le premier modèle DLP réellement de poche exploitant cette puce. En effet, le Pico Projecteur mesure 103 x 50 x 15mm, soit à peine plus qu’un Smartphone ou un paquet de cigarettes.

A peine sorti de sa boîte, je constate que le modèle qui m’a été envoyé en prêt est bien chargé, et j’y relie de suite le câble iPhone/iPod qui m’a été confié avec, sachant que ce câble est vendu en accessoire supplémentaire. Je connecte mon iPhone 3G, rien de plus simple en réalité.

Optoma Pico Projecteur

Le Pico relié à un iPhone 3G

Ne pouvant pas attendre, j’ai monté une salle de projection de fortune dans ma chambre, à savoir un tabouret surmonté d’un carton à chaussure, et je décide de tester la projection sur mon mur, qui est recouvert d’un tissu blanc cassé. Ce ne sont pas les meilleurs conditions, mais je suis trop impatient de voir ce que cela donne. Je lance donc un film, choisissant un concert live de Mariah Carey. Le résultat est impressionnant, car l’image résultante mesure plus d’un mètre quarante de diagonale, soit près de la limite officielle, qui est donnée pour 1,52m. Il est vrai que je ne suis pas dans l’obscurité totale, et que ma surface de projection n’est ni blanche ni réfléchissante, mais je suis bluffé par le résultat. La résolution est de 640 x 480 pixels, suffisante pour un usage général avec nos Smartphones actuels. Il est vrai que Texas Instrument a annoncé il y a peu sa nouvelle génération de puce DLP mini, qui devrait atteindre la résolution HD.

Le seul point qui m’ennuie est que le son de l’iPhone passe dans le haut parleur du Pico Projecteur, et cela ne donne pas le meilleur résultat, sans possibilité de régler son niveau. J’apprendrai plus tard que le câble iPhone a évolué depuis, et qu’un réglage du son est maintenant présent sur le câble. De plus, il est toujours possible de relier un reproducteur externe sur la sortie casque de l’iPhone, et de disposer alors d’un son nettement meilleur.

Optoma Pico Projecteur

Une image sur un mur qui dépasse 1m de base

Mon second test est réalisé avec mon Nokia N95. N’ayant pas de câble spécifique Nokia (mais celui-ci existe en accessoire), je relier alors le câble vidéo du N95 au câble vidéo fourni par défaut avec le Pico Projecteur.

Optoma Pico Projecteur

Le Pico relié à un Nokia N95

De la même manière que pour mon iPhone, je retrouve une image projetée sur mon mur qui n’a pas à rougir. L’avantage du Nokia par rapport à l’iPhone est que la sortie vidéo n’est pas verrouillée sur la projection de films, tout ce qui est affiché sur l’écran du Smartphone est affiché via le Pico. Bon point donc pour Nokia, qui permet alors de réaliser des diaporamas, voire des présentations grand écran. Eclairé par des LED, la luminosité est un peu faible, n’atteignant vraisemblablement pas les 1000 lumens annoncés. De plus, j’ai pu constater quelques sautes d’image, donc une petite perte de fluidité, mais n’oublions pas que sa taille est vraiment mini.

Optoma Pico Projecteur

La sortie vidéo du N95 donne un résultat correct

Des tests supplémentaires m’ont permis de constater que l’autonomie du Pico Projecteur est assez bonne, d’autant plus que celui-ci est fourni avec une deuxième batterie, doublant ainsi le temps d’utilisation sans nécessiter de le recharger (soit théoriquement environ 4 heures au total). Celui-ci peut se recharger soit via l’adaptateur secteur fourni, soit via un câble USB (fourni aussi).

Le Pico Projecteur pèse à peine plus de 100 grammes, mais en réalité environ 150 grammes avec sa batterie. Il est donc très léger. Cela est impeccable pour le transport (facile, dans une poche), mais il est alors très instable car le poids des câbles le fait très rapidement bouger. Il faut alors bien le caler pour disposer d’une image stable. Mais Optoma a bien fait les choses, et un clip est fourni avec l’appareil, permettant de le ficher à un trépied. On trouve dans le commerce plein de mini-trépieds, qui pourront aussi servir à stabiliser un appareil photo numérique. L’étui en cuir fourni avec le Pico permet de le transporter sans risquer de l’endommager, mais il restera toujours à côté les câbles et accessoires. Il faudrait que les constructeurs songent à proposer des étuis qui permettent de ranger les appareils et leurs accessoires.

A venir des tests supplémentaires, dans des conditions de vacances, donc de déplacement…

Prix (TTC) : 350 € (PK-101), 30 € (câble vidéo Nokia), 40 € (câble vidéo iPod/iPhone)

Lien : www.optoma.fr

TOSHIBA – Gamme TV printemps ’09

Vendredi 10 avril 2009

TOSHIBA fait sa grande rentrée de printemps avec ses gammes TV. Plutôt discrète dans ce domaine ces derniers temps, la marque est résolue à revenir sur le devant de la scène.

L’année 2008 a été concentrée sur le design des appareils, qui était devenu obsolète face à la concurrence montante. Malgré la chute des prix, le marché est encore porteur et intéressant, et Toshiba compte revenir aux premières places.

TOSHIBA

Thierry Chabrol, DG de la Division EGP

La progression globale est estimée à 15% par an, et Toshiba signale que sa propre progression est supérieure à la moyenne. Avec 7,5% de part de marché en 2008, l’objectif 2010 est fixé à 10%.

TOSHIBA

Alain Apprion, Directeur Marketing de la division EGP

Toshiba reste leader dans le domaine des TV LCD à lecteur DVD intégré, même si ce segment est relativement minuscule (1% de part de marché dans le secteur des TV LCD). L’objectif 2009 est de vendre 1/3 des appareils de ce type. De plus, le marché des lecteurs DVD est en forte baisse, tout au moins en quantité, mais il remonte en valeur et en qualité. Il faut cependant relativiser ces informations, car n’oublions pas que Toshiba est actuellement exclu du marché du Blu Ray, ayant perdu la bataille avec son HD DVD.

TOSHIBA


Caroline Frèrejacque, Chef Produit,
présente le créneau des TV LCD à DVD intégré

De nouvelles technologies apparaissent pour les dalles LCD. Comme le CELL (processeur multiple à hautes performances), qui peut diffuser 8 flux HD ou 48 flux SD, ou encore du côté de l’interface, avec les menus multi-directionnels en 3D. Il est aussi fait allusion à de la HD de 3 terabits… mais nous n’en sommes pas encore là.

TOSHIBA

Un grand LCD tout en finesse

Leader aussi dans le marché des lecteurs DVD portables, Toshiba nous précise que celui-ci est très saisonnier (périodes de vacances), et que la marque représente près de 19% de part de marché.

TOSHIBA

Les lecteurs DVD portables restent un marché important pour Toshiba

Le côté vert n’est pas oublié avec l’ECOPANEL (le modèle 42″ passe de 210W à 144W en consommation). L’AUTOVIEW permet un ajustement automatique de l’image (luminosité, contraste, netteté, colorimétrie).

Le mode Résolution + recalibre une image SD pour un meilleur affiche en HD. Enfin, le Backlight Scanning veut concurrencer les dalles en 200 Hz par une interpolation de l’image en 100 Hz. A voir cependant, toutes ces technologies concurrentes risquant de troubler l’acheteur. Les modèles haut de gamme disposent d’un rétroéclairage LED.

Pour conclure, le son est aussi amélioré, avec l’intégration du Dolby Volume, et de l’Audissey HQ (meilleur dynamique à faible volume).

TOSHIBA

La nouvelle gamme REGZA de Toshiba

Prix (TTC) : 530 à 750 € (AV625 32 à 42″), 650 à 850 € (RV625 32 à 42″)

Lien : www.toshiba.fr

PHILIPS – Nouvelles gammes TV

Jeudi 2 avril 2009

Philips nous a conviés dans un très bel endroit dans le Marais pour nous présenter sa nouvelle collection de TV LCD et lecteurs Blu-Ray.

Nous avons commencé par une conférence décrivant la nouvelle approche qui tend encore plus vers le hat de gamme, tout en conservant l’idée que les prix doivent être ajustés afin de rester en face de la concurrence. Philips revient de loin, et ils sont maintenant associés à un constructeur de dalles LCD pour nous offrir de nombreux nouveaux modèles compétitifs.


Cimema 21:9

Cette présentation s’est terminée par le dévoilement (mais je l’avais déjà vu) de leur Cinéma 21:9. Ils sont actuellement les seuls à proposer ce format, et il est vrai qu’il est assez impressionnant. Cela étant c’est un 56″, donc pas si énorme que cela, mais il a l’avantage d’être au format 2,35, qui est celui des films en cinémascope, offrant 2560 x 1080 pixels. Avec 1,40m de large, je le verrais bien au pied de mon lit. J’ai fait une demande pour un test…

Philips - TV

Le fameux 21:9… du cinemascope @home

Prix (TTC) : 4000 € (disponibilité mai 2009)


Philips TV – Série 5000

La série d’entrée de gamme est la 5000, et Philips propose des modèles allant du 32″ au 42″ à des prix très attractifs. Mais si vous désirez des fonctionnalités un peu plus évoluées, il faut songer à aller dans les gammes plus haut placées.

Philips - TV

La série 5000

Prix (TTC) : Entre 650 et 1200 €


Philips TV – Série 7000

La série 7000 apporte une qualité d’écran plus fine, avec le Pixel Precise HD. Un modèle reste disponible en 42″, mais il va rapidement être remplacé par la gamme 8000.

Philips - TV

La série 7000

Prix (TTC) : 1000 €


Philips TV – Série 8000, et accès Internet

Avec les modèles de la série 8000, nou savons pu découvrir les fonctionnalités du Net TV. Celui-ci donne, via un mini système embarqué, accès à l’internet, tout au moins à une série de services consultables sur l’écran du téléviseur. En voici une liste, semble-t’il non exhaustive :

  • YouTube, pour visualiser les mini-films
  • TomTom, pour le trafic auto
  • eBay, pour enchérir directement depuis votre TV
  • MeteoGroup, pour consulter la météo
  • Accedo, pour jouer en ligne
  • MyAlbum.com, pour visualiser vos photos en ligne
  • NetLog, pour faire du réseau social

Net TV est intégré aux modèles des séries 8000 et 9000.

Philips - TV ~ Philips - TV

La série 8000, avec Net TV, accès Internet intégré


Philips TV – Série 9600, paramétrage, modes d’emploi

Avec la série 9600, Philips nous propose un accord entre le design et l’iinnovation. Ses dalles full HD sont accompagnées de la dernière version d’Ambilight Spectra, et le Net TV apporte l’ouverture à l’Internet, via de nombreux services. Avec des dalles de 32, 37, 42 et 47″, il y en aura pour tous les goûts. Le Perfect Pixel offre un balayage à très grande vitesse, et le Perfect Natural Motion apporte la netteté.

Philips - TV

La série 9600

Prix (TTC) : non déterminé, prévu pour mai 2009

Tous les nouveaux téléviseurs Philips ont été conçus de manière à réduire les coûts et les effets induits sur la pollution. Entre autres, plus aucun manuel n’est fourni, le mode d’emploi étant directement accessible sur l’écran du téléviseur. Cela a pour avantage de ne plus avoir besoin de chercher ce fichu mode d’emploi quand on en a besoin, mais pour inconvénient de ne plus être accessible lorsque le TV est en panne. Certes, cela permet d’épargner des forêts, mais est-ce que cela est directement induit dans ce que le consommateur paie ? L’économie est aussi intéressante pour le constructeur.

Il va sans dire que tous les modèles présentés ici sont munis d’un décodeur TNT HD.

Philips - TV ~ Philips - TV

Le paramétrage assisté et le manuel intégré au TV


Nouvelle gamme Blu-Ray

Nous avons pu voir les nouveaux lecteurs Blu-Ray, BDP 7300 & BDP5000, qui devraient être bientôt complétés par l’entrée de gamme BDP 3000. Ils disposent des puces de décodage pour tous les signaux 7.1 existant sur le marché, et peuvent aussi lire des films DivX, de la musique MP3 et des photos JPEG. Le modèle BDP 7300 sait aussi lire le format AVCHD provenant des camescopes. Tous les nouveaux lecteurs sont compatibles BD-Live, permettant de profiter des fonctionnalités Internet des films Blu-Ray.

Philips - TV

Les lecteurs Blu-Ray

Prix (TTC) : 299 € (BDP 7300, mai 2009), 249 € (BDP 5000, mai 2009), 199 € (BDP 3000, juin 2009)


Système Home-Cinéma Philips

Deux mini-systèmes Home Cinéma 2.1 étaient présents, avec la HES 2800 et la HES 4900. Ils sont munis de la technologie Dolby Virtual Speaker, qui a pour effet de déployer le signal sonore, afin de faire croire qu’il y a de multiples sources sonores. Pratique pour les petits volumes. Le lecteur DVD intégré peut avoir son image restituée sur un écran full HD via un câble HDMI. Enfin, le modèle HES 4900 assure une liaison sans fil avec ses satellites.

Philips - TV ~ Philips - TV

Les mini-chaînes Blu-Ray

Prix (TTC) : 229 € (Système Home-Cinéma HES2800), 449 € (Système Home Cinéma HES4900), mai 2009

Lien : www.philips.fr

PEEKTON – produits français, beaux, bons et pas chers

Jeudi 26 mars 2009

PEEKTON nous a invité autour d’un déjeuner à visiter ses bureaux de la région parisienne pour nous présenter la marque en général, et nous parler de ses derniers produits. La marque PEEKTON a été créée en 2003, pour rentrer dans le marché des loisirs numériques, et fait partie d’un groupe composé de 150 personnes situées en Europe et en Asie. Bien que ce ne soit pas un ‘brand name’ comme les marques asiatiques que nous cotoyons tous les jours, PEEKTON a réussi à se faire une place avec des produits sympas, en leur apportant à la fois la qualité électronique et un design soigné. Ses appareils sont vendus principalement dans la grande distribution et via les sites d’e-commerce high tech.

PEEKTON

La large gamme des produits PEEKTON

Chez PEEKTON, on trouve beaucoup d’appareils, avec toute une gamme d’auto-radios, de mini-chaînes DVD, d’écrans plats, de récepteurs TNT, mais aussi des disques durs multimédia pour tous les besoins.

Le dernier né dans la catégorie des boîtiers multimédia est la Peekbox 300. Cet appareil peut faire office de magnétoscope numérique, tuner TV (TNT & analogique), streamer de radios Internet, serveur NAS, disque dur extractible, et évidemment lecteur de tous les médias habituels (musique, photo & vidéo), que ce soit en liaison filaire ou Wi-Fi (via clé USB).

Dès que je disposerai d’un Peekbok 300 en test, je ferai le tour de la question, car je suis toujours à la recherche du boîtier multimédia universel. Est-ce que celui-ci s’en rapproche ?

PEEKTON

Peekbox 300, le Média Center 6 en 1 de PEEKTON

Un autre concept de la marque m’intéresse, c’est la gamme de téléviseurs TNT (via clé USB) à lecteur DVD intégré. Bon, OK, si en plus ce type d’écran disposait d’un client média center, ce serait la panacée. Un test est cependant prévu pour bientôt. Je trouve que ce genre d’écran est parfait pour une cuisine ou une chambre.

Enfin, il ne faut pas oublier les auto-radio, avec un modèle compatible iPod/iPhone et un autre muni d’un écran de 3″ capable de lire des DVD, mais j’ai cru entendre qu’une nouvelle gamme est en préparation.

Prix (TTC) : 250 à 400 €, selon l’équipement en disque dur (Peekbox 300), 180 à 280 € (TV LCD TNT avec ou sans lecteur DVD), 150 € (Autoradio PKM 3000)

Lien : www.peekton.com

CANON – Reflex EOS 500D, Flash Speedlite 270EX

Mercredi 25 mars 2009

CANON fête cette année ses 50 ans, et malgré la période de crise nous précise que son investissement en R&D va passer de 8% pour les années précédentes à 10% en 2009. Avec 54 millions d’appareils réflex vendus à ce jour, dont près de 15 millions en numérique, CANON est fier de son historique, tout en indiquant que les objectifs restent basés sur trois points, qui sont la qualité, le design et la simplicité.

CANON EOS 500D

Beaucoup d’améliorations par rapport au 450D


CANON EOS 500D

La marque avait annoncé l’année dernière qu’ils désiraient agrandir leur offre Reflex, et cela commence à se voir, avec l’annonce aujourd’hui de leur dernier modèle d’entrée de gamme, le 500D. Cet appareil réflex vient compléter la gamme existante, se positionnant donc au-dessus du 450D existant, mais sans le remplacer, et en-dessous du 40D.

CANON EOS 500D ~ CANON EOS 500D

Le Canon EOS 500D, presque un pro…

Le 500D apporte beaucoup de nouvelles fonctionnalités et de confort, dont nous pouvons citer :

  • Capteur APS-C CMOS de 15,1 mégapixels
  • Processeur DIGIC 4
  • Ecran 3″ VGA
  • Rafale 3,4 images / seconde
  • Sensibilité ISO 100-3200
  • Vidéo au format H.264
    • Full HD (1080p à 20 fps)
    • HD (720p à 30 fps)
  • Autofocus 9 points, spot central en croix
  • 3 modes de mise au point
    • direct
    • rapide
    • direct + détection de visage
  • Nettoyage EOS intégré
  • Sortie HDMI & USB
  • Compatible cartes SDHC
  • Menus organisés comme ceux du 5D Mark II
  • Mêmes accessoires que l’EOS 450D
  • Poids < 500 g

Prix (TTC) : 899 € (EOS 500D nu), 999 € (avec EF-S 18-55 IS)


CANON Flash Speedlite 270EX

Un nouveau flash arrive aussi avec le Speedlite 270EX. Ce modèle se caractérise par sa compacité et ses quelques possibilités d’orientation. Conçu pour des photos de proximité, il est fonctionnel jusqu’à une distance de 10 m environ.

CANON Flash Speedlite 270EX ~ CANON Flash Speedlite 270EX

CANON Speedlite 270EX, flash d’entrée de gamme

Ses caractéristiques principales sont les suivantes :

  • Compatibilité du EOS 5D au PowerShot G10
  • Tête orientable de 0 à 90° sur 4 positions
  • Nombre guide 27 (portée jusqu’à 10 m
  • Alimenté par 2 piles AA (150 à 600 photos)

Prix (TTC) : 179 € (Speedlite 270EX), disponible en mai 2009

CANON a annoncé aussi de nouveaux objectifs grand angle avec correction de parallaxe, ainsi que des imprimantes A3.

Lien : www.canon.fr

PANASONIC – Lumix & vidéo, NeoPDP, Viera Cast

Mardi 17 mars 2009

La conférence débute par un bilan de l’activité de la marque, avec un accent particulier pour la France. C’est la crise, mais Panasonic annonce une croissance de 17% sur les 3 derniers mois, malgré ce que l’on a lu dans la presse. La France reste un marché porteur en électronique grand public, avec un taux d’équipement en écrans plats qui reste cependant faible. Laurent Abadie nous annonce qu’il quitte Panasonic France pour prendre la direction de l’Europe.

PANASONIC

Laurent Abadie prend les rennes de PANASONIC Europe

Il est remplacé par Laurent Roussel, actuel Directeur des Ventes, qui nous annonce le changement dans la continuité. www.ilovelumix.fr est en plein démarrage, et fait pleinement partie de la politique de développement de la marque. L’année 2009 est pressentie comme un cru exceptionnel. Le chiffre d’affaires a doublé durant les cinq dernières années, et le nouveau challenge est de doubler à nouveau ce chiffre à l’horizon 2011/2012. Après le Royaume Uni et l’Allemagne, un troisième pilier pour l’Europe est en vue avec la France.

PANASONIC

Laurent Roussel, nouveau responsable de PANASONIC France

Luc Saint-Hélie prend le relais pour lancer la présentation des nouvelles gammes, en commençant par la photo, qui est son dada.

PANASONIC

Luc Saint-Hélie présente les gammes 2009

Le TZ7 est une véritable transition, offrant des niveaux de performances égales en photo et vidéo. Dans la gamme TZ, vu comme le modèle entrée de gamme du TZ7, est annoncé le TZ6 (qui remplace les TZ4 et TZ5) muni aussi d’un objectif 25-300 mm.

Le FT1, étanche, a pour vocation d’être le modèle tout terrain. Il a un mode vidéo 720p, et le zoom 28-130 mm est actif aussi en mode vidéo. Ses modes scènes s’adaptent à la situation, avec des modes spécifiques lorsque l’on est sous l’eau, que ce soit en photo ou en vidéo.

PANASONIC

DMC-FT1, le premier APN tout-terrain de Panasonic

Le GH1, deuxième appareil de la gamme G, dispose enfin de la vidéo, voulant se comparer à un camescope HD haut de gamme, muni d’un objectif 14-140 mm (soit réellement 28-280mm). Est annoncé aussi un 7-14 mm (14-28mm en réel).

PANASONIC ~ PANASONIC

Le GH1, un G1 avec la vidéo et quelques trucs en plus

Malgré la montée en puissance de la vidéo dans les APN, les caméscopes ne sont pas laissés en reste. Tout d’abord, les TM300/HS300 remplacent les GS400/500, avec un zoom optique x70, et l’accès au mode iA. On note aussi le retour du viseur, ce qui est quand même plus pratique pour filmer dans toutes les conditions.

PANASONIC

TM300 & HS300, nouveaux caméscopes HD de Panasonic

Le SD26 est un modèle très compact, bien qu’équipé d’un zoom optique x70 et du mode iA, et prêt à filmer en mois d’une seconde. Il enregistre les données sur des cartes SD, SDHC, mais est aussi compatible avec le format SDXC, avec une 64 Go prévue pour 2010.

PANASONIC

Le SD26 est petit, mais il ne manque pas d’atouts

Tous les modèles décrits dans cet article sont équipés de lentilles développées par Leica pour le compte de Panasonic.

En ce qui concerne le Blu Ray, Panasonic dispose d’une réelle plateforme. On voit arriver les BD60 et BD80, qui remplacent les modèles précédents. Dans les nouveautés, ils reconnaissent les formats DivX, MPEG2, JPEG, etc.

PANASONIC ~ PANASONIC

Les nouveaux lecteurs Blu-ray Panasonic, BD60 & BD80

Un système home-cinéma Blu-ray est aussi annoncé. N’oublions pas les supports vierges R ou RW.

PANASONIC

la mini-chaîne design & Blu-ray de Panasonic

Enfin, la famille des écrans TV conclut cette présentation, avec près de 30 produits sont les cartons, allant du 19″ au 42″, en LCD, Plasma et NeoPDP. La grande nouveauté dans ce domaine est sa nouvelle technologie de dalle, avec le NeoPDP, basée sur le Plasma. Il permet d’afficher réellement 1080 lignes quel que soit le mouvement du sujet (il semblerait que les autres technologies butent à 900 lignes). Dans les modèles du haut de la gamme, on arrive à l’équivalent d’un balayage à 600 Hz, ce qui élimine presque toute rémanence.

Z1 est le nouveau flagship des écrans Panasonic. Avec moins de 2,5 cm d’épaisseur, il est proposé en 46″, 50″ et 54″, et est muni de toutes les dernières avancées. Toute l’éléctronique est dans un boîtier déporté.

PANASONIC

Avec le Z1 (épaisseur 2,48 cm) Panasonic introduit ses dalles NeoPDP

Le V10 est un Z1 intégré, mais avec une épaisseur inférieure à 5 cm. Comme chez tous les fabricants de TV à écrans plats, toutes les caractéristiques sont améliorées, avec des noirs plus noirs, des contrastes plus importants, des consommations en baisse, des épaisseurs réduites et des design remodelés. Aussi l’ouverture vers l’extérieur avec le DLNA, la compatibilité AVCGD, le Wireless, etc.

PANASONIC

Un v10 avec sa nouvelle interface

Viera Cast est le nom attribué à tout ce qui est accès aux multimédia externe (DLNA, YouTube, Picasa, etc.).

PANASONIC ~ PANASONIC

la nouvelle gamme d’écrans plats s’ouvre à l’extérieur avec Viera Cast

ACER – Nouveautés 2009

Mercredi 11 mars 2009

Lors de sa conférence de presse annuelle, Massimo d’Angelo, PDG d’ACER Europe, nous indique que malgré les signes de crise poussés en continu sur les Media, leurs ventes des deux premiers mois 2009 sont en progression. En 2008 ils ont vendu 1 PC chaque seconde (tous modèles confondus, de bureau, portables et mini). Le résultat est que leur part de marché est en perspective croissante sur l’année 2008 :

  • n°3 (11%), tous PC – n°2, notebooks (ventes Monde)
  • n°2 (17%), tous PC – n°1, notebooks (vente Europe)
ACER

Massimo d’Angelo, PDG ACER Europe

Daniel Trachino, responsable produit ACER Europe, nous brosse ensuite la gamme des produits de la marque sortis récemment. Il est vrai que cela va tellement vite de nos jours qu’un ordinateur qui a été annoncé il y a 3 mois est déjà poussé vers la sortie par le modèle de la génération suivante. Entre autres, parmi les notebooks :

  • 14″, avec écran HD
  • 15″, avec pavé numérique
  • 16″, avec écran HD
  • 18″, avec écran full HD
ACER

Daniel Trachino, responsable produit ACER Europe

ACER a réussi à prendre la première place durant un certain temps dans le segment des Netbook. Le succès de l’Aspire One a été fulgurant sur la fin de l’année 2008, et ACER récidive en 2009 avec le modèle D150, muni d’un écran 10″.

Je passe les ordinateurs de bureau, car je ne peux pas traiter de tous les produits. Il est vrai qu’à la maison nous sommes 5 personnes, et que nous n’avons pas moins de 8 ordinateurs portables, pour 2 de bureau, et encore ces derniers ne sont pas souvent allumés, car quelques NAS ont pris le relais en tant qu’unités de stockage en réseau.

ACER

Des nouveaux produits dans toutes les gammes

Du côté des moniteurs, ce n’est pas moins de 5 gammes de produits qui sont annoncés, avec beaucoup de modèles en full HD et temps de réponse amélioré, dont le G24 destiné aux Gamers.

ACER montre sa volonté d’être présent dans tous les secteurs en croissance, et nous voyons donc apparaître une gamme de cadres photo numériques. Ceux-ci n’ont pas de particularité spécifique, et intéresseront donc les personnes fidèles à la marque.

Dans le domaine des vidéoprojecteurs, l’appareil qui se fait remarquer parmi les nouveautés 2009 est le modèle de poche (ou presque), dont la cellule DLP permet des projections suffisantes pour les présentations professionnelles.

ACER propose aussi une gamme de téléviseurs, mais ceux-ce ne sont pas passés en détails ici. La marque reste cependant cantonnée à une résolution maximale du niveau HD. Ce sera donc sur les prix qu’ACER se positionnera.

ACER

Yohan Bibay, en charge de la gamme Smartphones

Arrive enfin la gamme des Smartphones, initialement présentée lors du Mobile World Congress en février dernier à Barcelone. Yohan Bibay nous annonce les trois points clé de la stratégie ACER pour 2009 :

  • Ambition de prendre 3% du marché des Smartphones
  • Etre à l’écoute des clients pour répondre à leurs attentes
  • Associer innovation et prix plus bas
ACER

ACER démarre fort avec une gamme complète de Smartphones

La conférence se termine avec l’annonce d’un Smartphone en Windows phone (anciennement Windows Mobile 6.5) pour la rentrée prochaine. Aucune politique de mise à jour de la gamme existante n’est envisagée à ce jour, avec le risque de réduire l’engouement pour les modèles existants. En effet, quelqu’un qui possède déjà un Smartphone désirera vraisemblablement passer à Windows phone pour vraiment changer.

Nous passons alors à la découverte et quelques essais rapides des nouveaux matériels. Etant principalement intéressé par la mobilité, je me suis cantonné aux Netbooks et Smartphones.

ACER

L’ACER Aspire One D150 face à son prédécesseur l’A150

ACER

Les quatre modèles de Smartphones déjà proposés par ACER

ACER

Tous ces Smartphones ACER tournent sous Windows Mobile 6.1