Archive pour la catégorie ‘Android’

PARROT – cadre photo miroir sous Android

Mardi 17 novembre 2009

C’est dans le cadre de la galerie Kreo, située au cœur du quartier latin, que le PDG de la Société Parrot a choisi de nous dévoiler le nouveau cadre photo numérique dessiné par Martin Szekely, dénommé Grande Specchio.

PARROT

Henri Seydoux, PDG de Parrot

Le Grande Specchio intègre une dalle de 10″4, au format 4/3 (résolution de 800×600 points). Mais bien qu’il ressemble à son prédécesseur (nous vous rappelons qu’un cadre similaire, mais au format 7″, avait été présenté l’année dernière par Parrot), il n’y a pas que les dimensions qui changent. En effet, à part être magnifique (en tout cas c’est mon avis) c’est tout le système de pilotage de ce cadre qui est nouveau.

En premier lieu, c’est Android qui a choisi d’être embarqué. Cela signifie que dans l’avenir, on peut imaginer des milliers d’applications possibles. Une de ses originalités est qu’il n’est pas fourni avec une télécommande. En effet, les ingénieurs ont choisi d’offrir la possibilité de faire les réglages de ce cadre via une page Web, le cadre intégrant un serveur Web. Donc, il faut en premier lieu régler les paramètres WiFi, et ensuite vous aurez accès au cadre depuis votre PC, quelque soit son système d’exploitation.

PARROT

Ce cadre photo numérique est beau, tout simplement

Il est même possible de régler et piloter le cadre via un Smartphone (iPhone ou Blackberry par exemple), qui feront office de télécommande. Mais le cadre, en plus du WiFi, offre une connexion Bluetooth, et même NFC (connexion sans contact). Le NFC c’est pour plus tard, mais on peut déjà imaginer des applications commerciales, comme le téléchargement d’informations dans votre téléphone lorsque vous regardez des informations dans une vitrine.

Voici quelques unes de ses caractéristiques techniques :

  • Dalle 10″4 de résolution 800 x 600, 16 millions de couleurs
  • Capteur de position pou orienter automatiquement les photos
  • Système d’exploitation Android, mise à jour automatique par WiFi
  • Connexion WiFi b/g simplifiée (SES/WPS)
  • Réception automatique des photos via une adresse mail dédiée ou flux RSS
  • Client réseau pour transférer les photos par glisser déplacer depuis votre Mac ou votre PC
  • Envoi des photos via Bluetooth (2.1 + EDR) depuis votre PC ou votre mobile (y compris l’iPhone)
  • Connecteurs carte SD et USB (clé USB, appareil photo numérique, iPhone)
  • Mémoire internet 200 Mo, sauvegarde de la configuration sur carte SD ou clé USB
  • Technologie NFC intégrée (pour quand le marché sera là)
  • Mode éco, avec extinction automatique du cadre lorsqu’il se retrouve dans l’obscurité
  • Dimensions 260 x 260 x 25 mm, poids 650 g
PARROT

Apairage WiFi pour la télécommande via iPhone

Les applications intégrées sont assez nombreuses, en voici une liste non exhaustive :

  • Fonction réveil
  • Fils d’actualité Windows Live : Météo, News, Sports, Bourse, Trafic routier
  • Partage de photos Facebook, Flickr, Picasa
  • Mode diaporama pour les photos
  • Mode ‘Meet the Planet’, en profil vacances ou personnes, avec une recherche automatique de photos liées aux thèmes
PARROT

Un petit tour parmi les nombreuses fonctionnalités

D’un point de vue design, ce cadre a une forme on ne peut plus épurée. Sa face avant est recouverte d’une glace teintée miroir, qui a pour effet d’effacer le contour de la dalle numérique. Cela a pour conséquence que si une photo ne remplit pas toute la surface de cette dalle (par exemple une photo en mode portrait), les zones noires ne seront pas visibles. Le résultat est bluffant.

Les commandes sont réduites au strict minimum, et on les retrouve toutes sur le sommet du cadre, avec quatre touches sensitives et une molette multi-directionnelle (à la manière du trackpoint que l’on trouvait au milieu des claviers IBM.

La partie arrière a un connecteur pour l’adaptateur secteur, et une trappe pour y glisser une carte mémoire.

PARROT ~ PARROT

Design épuré, commandes au minimum

A ce jour, les vidéo comme celles de YouTube ou le Flash ne sont pas supportées, mais il m’a été répondu que d’une part cela n’est pas le propos du cadre (je doute un peu de la force de cet argument), et que d’autre part ces technologies ne sont pas (encore) supportées par Android. Je préfère cette second explication, et rien ne me dit qu’un jour nous ne verrons pas des animations ou des films sur ce cadre, après une quelconque mise à jour.

Les utilisations envisageables sont nombreuses, et par exemple, étant donné que chaque cadre dispose de sa propre adresse email, et que vous en offriez un à vos parents ou grands-parents (sous condition qu’ils disposent d’un accès Internet), toute personne ayant connaissance de cette adresse email (à vérifier que des protections suffisantes soient présentes, pour éviter les abus) pourra envoyer de nouvelles photos à destination du cadre.

Dans un autre domaine, il est possible de visualiser les photos d’un profil Facebook, ou encore d’utiliser le mode ‘Meet the Planet’, soit en ‘People’, pour retrouver des visages, soit en ‘Holidays’, pour retrouver des paysages, et faire afficher des images aléatoires sur ces mêmes thèmes.

PARROT

La météo en temps réel via les fils RSS de Windows Live

J’ai donc hâte de tester ce cadre sous tous ses angles. D’ailleurs, il me vient une idée, ayant une grande réunion de famille à Noël cette année, pourquoi pas disposer un tel cadre dans la salle commune, et de proposer à chacun, en incluant les absents, d’envoyer ses propres photos durant le séjour.

PARROT

Martin Szekely & Henri Seydoux

Le prix de ce cadre pourrait sembler excessif, comparé à d’autres modèles proposés dans cette dimension sur le marché, mais d’une part ses caractéristiques techniques incluant les connexions sans fil multiples, d’autre part son design sans pareil, vous aurez entre les mains un produit unique. Comme le dit si bien Martin Szekely : « Vu par le miroir, votre gauche est à votre gauche, votre droite est à votre droite. Sur la photo, votre gauche est à votre droite, votre droite est à votre gauche. Cet objet est à la fois le miroir et la photo. »

Prix (TTC) : 500 €

Lien : www.parrot.com

HTC – Super Me… Android pour les nuls ?

Vendredi 3 juillet 2009

HTC, c’était jusqu’il y a quelque temps le constructeur de tout un tas de Smartphones pour différentes marques. Puis des modèles sont sortis sous leur nom, particulièrement sous Windows Mobile, et diffusés par Orange. Mais leur réaction ne s’est pas fait attendre à la sortie du nouveau système d’exploitation pour mobiles de Google, et le modèle que nous avons découvert ce jour n’est pas moins que le troisième sous Android.

HTC HERO ~ HTC HERO

Soirée de lancement du HTC HERO, sous Android

Personne n’y échappe, les allusions à l’iPhone sont bien présentes durant la présentation. Mais cela n’empêche pas les autres constructeurs de déployer des idées nouvelles, et surtout de proposer des Smartphones qui vont aussi s’adresser au mass market, car il n’y a pas que le haut de gamme dans la vie.

HTC HERO

L’interface SENSE permet de réellement personnaliser le HTC HERO

Il s’ensuivra un très bon cocktail, complété par une soirée animée par des ténors de la nuit.

HTC HERO

SUPER ME, avec Florinda, maîtresse DJ

HTC HERO

Du monde, il y en avait… Presse, Clients, VIP, People…

HTC HERO ~ HTC HERO

Ambiance assurée, jusqu’à plus d’heure…

MOBILE 2.0’09 – Opus 3

Mardi 10 mars 2009

Christophe Romei a lancé la troisième édition de son Mobile 2.0. Cette année était ma première venue à cet évènement, et je ne savais pas du tout à quoi j’allais m’attendre. Nokia m’avait parlé d’une intervention à propos d’OVI store, mais je voulais surtout voir comment s’annonçait la tendance du business dans le secteur mobile par ces temps de crise. Il est vrai qu’à force d’entendre que tout va mal et que tout s’effondre, il est difficile de présager du meilleur pour les secteurs high-tech, qui ne sont pas une obligation prioritaire pour la vie de tous les jours.

Mais quand il y a crise, les choses qui plaisent et qui sont dans l’élan ne sont pas toujours autant touchées que celles qui sont bien ancrées. Il est vrai que tous les constructeurs annoncent des licenciements et des baisses de chiffre d’affaire, mais il faut ajouter à la crise la pression énorme de montée de ces marchés durant les dernières années, et une overdose des produits high-tech qui se succèdent sans qu’on ait parfois le temps de les apprécier est aussi peut-être à l’origine de ces baisses de régime.

Cela étant, le débat qui m’intéresse est à propos de la vente en ligne d’applications pour les Smartphones. En effet, je suis ce marché depuis près de 20 ans, et mis à part quelques grandes époques qui furent celles du Psion, des premiers Windows CE ou encore de Symbian, nous sommes confrontés ce jour à une concurrence féroce. Cette concurrence a été mise au pied du mur en 2008 par Apple, avec son iPhone qui a été une sacré réussite, que ce soit en nombre d’appareils vendus (15 millions à ce jour), d’applications sur l’App Store (15 000) ou encore de téléchargements (500 millions) et de chiffre d’affaire (500 millions de $). C’est bien la première fois que j’entends parler de développeurs qui arrivent à gagner beaucoup d’argent (quelques uns), ou au moins rentabiliser leurs investissements dans le domaine des applications pour portables (PDA inclus).

MOBILE 2.0 '09

Débat Apple iPhone App Store vs Google Android Market

le débat qui m’a donc particulièrement attiré durant Mobile 2.0 était animé par Eric Le Yavanc, et il avait pour but de comparer les offres d’un système qui est déjà en place avec Apple (App Store) et d’un challenger qui est aussi un grand nom avec Google (Android Market). Le premier a déjà fait ses preuves, le deuxième, comme d’ailleurs Nokia avec OVI Store ou Microsoft avec MarketPlace arrivant très bientôt, sans compter les Orange, SFR et autres acteurs qui désirent conserver une partie du pactole.

MOBILE 2.0 '09

Sorti de l’Euro, l’europe n’est pas prête d’être unifiée

La première difficulté du marché européen dans les applications mobiles est la diversité. Le marché est par défaut complexe, avec la multiplicité des langues, des opérateurs, des systèmes d’exploitation et enfin des modèles de terminaux. Les développeurs présents à ce débat, bien que subjectifs car tantôt pour iPhone, tantôt pour Androidn sont assez d’accord, mais il en ressort que l’iPhone a d’une part une certaine longueur d’avance, et que le défaut de son unicité en tant que terminal lui donne l’avantage indéniable de ne demander qu’une forme de déploiement. Et encore, il faut ajouter aux 15 millions d’iPhone les 30 millions d’iPod Touch qui utilisent la même plateforme système. Cela permet de proposer la même application 45 millions de personnes, dans plus de 50 pays, et cela via une boutique unique qui est l’Apple Store. Du côté Android, nous n’en sommes qu’au début, avec un peu plus de 2000 applications disponibles, et un seul terminal à ce jour. Nous n’avons aucune idée de ce que cela sera lorsque plusieurs constructeurs proposent leurs terminaux Android, à propos de l’inter-compatibilité, car si chacun fournit son SDK, cela risque de compliquer les choses. En conclusion, avec Apple on sait où on en est aujourd’hui, alors qu’avec Android il y a encore un certain flou.

MOBILE 2.0 '09

Multiplication des boutiques en ligne pour applications Smartphone

Côté développement, il semble que le kit Android soit plus accessible, dans le sens où le développement étant en Java, la communauté de développeurs est très importante, alors que chez Apple, il faut une certaine culture Mac pour y arriver. De plus, aux critiques de certains sur le fait qu’il faut absolument un mac pour développer des applications pour l’iPhone, cette critique est rapidement contestée dans le sens où le prix d’une machine est négligeable en rapport au prix du développement lui-même, et que l’on commence à parler du SDK iPhone sus Windows pour un jour prochain.

Un développement d’une application sur mesure pour une marque ou un groupe industriel est estimé à environ 40 000 €, et avec un potentiel de 1 millions d’utilisateurs iPhone en France, il est estimé qu’on peut toucher environ 40 000 personnes. Cela donne un prix de revient de 1 € / cible, donc un très bon rendement. De plus, si l’application est déployée dans plusieurs pays, cela ne coûte rien de plus.

MWC ’09 – Day 4

Jeudi 19 février 2009

Dernier jour à Barcelone, avec un printemps qui s’annonce en avance. Peu de rendez-vous ce matin, ce qui me permet de refaire un tour rapide, et de récupérer les dernières informations, avant de m’envoler pour Paris.

MWC '09

Le printemps serait-il déjà là ?


ZEEMOTE – Télécommandez votre Smartphone comme dans un avion

Découverte l’année dernière au 3GSM sous sa forme prototype, la Zeemote est maintenant un produit réel qui est commercialisé dans certains pays, sous différentes marques (Nokia en Allemagne, par exemple.) Cette télécommande Bluetooth est compatible avec les Smartphones fonctionnant sous Symbian Series 60, et permet d’effectuer des commandes et des effets quasiment impossibles depuis le clavier. La Zeemote comporte trois boutons et un joystick, et est compatible avec la plupart des jeux, tels que les courses de voiture ou les jeux d’arcade. En réalité, le principe consiste à ce que les boutons et le joystick exécutent les mêmes actions que certaines touches d’origine du mobile.

MWC '09 - ZEEMOTE

Télécommande Bluetooth pour S60, par Zeemote

Testée avec le programme Tiger Golf de Gameloft, j’ai réussi du premier coup mon swing, même si ma balle est tombée dans un bunker. Il est vrai que l’on n’en est pas au point de jouer avec une Wiimote, mais cela est assez sympa. Pour les applications professionnelles, un Smartphone relié à un écran TV pourra être piloté à distance pour des présentations de type PowerPoint par exemple.

Prix (TTC) : 35 €

Lien : www.zeemote.com


IDAPT – Chargeur de bureau multiple et adaptable

La Société IDAPT est espagnole, et donc au WMC elle est sur ses terres. je les avais découverts à l’IFA de Berlin, et ils proposent toujours deux chargeurs de base, l’un permettant de recharger deux appareils, l’autre trois. Chacun des modèles est fourni avec six adaptateurs, qui offrent une large gamme de marques et modèles. la nouveauté du salon est un chargeur de batteries, qui accepte deux AA ou AAA.

MWC '09 - IDAPT

IDAPT, pour recharger jusqu’à 3 appareils simultanément

En questionnant IDAPT sur ses projets futurs, j’apprends qu’il y a 16 produits en cours de développement, mais sans détails supplémentaires. Je pose la question qui viendra à l’esprit de beaucoup, à propos de la possibilité de synchroniser les appareils connectés. Il suffirait en effet d’incorporer un hub USB dans la base, et de relier le chargeur à un ordinateur. Ainsi via un seul câble USB, on aurait 2 ou 3 appareils reliés à l’ordinateur pour la synchro. IDAPT y songe, ainsi qu’aux sorties son et vidéo. Rendez-vous donc pour les prochains salons pour plus de nouveautés.

Prix (TTC) : 35 € (pour deux appareils), 50 € (pour trois appareils)

Lien : www.idapt.com


PARAGON/EPOCWARE – Utilitaires pour Symbian, Windows Mobile, iPhone et Mac

Cela fait un bon nombre d’années que je côtoie EPOCWARE, une Société de développement basée en Russie, mais appartenant au groupe PARAGON, qui est une Société allemande. Certaines de leurs applications sont en effet localisées en français par mes soins.

Les applications d’EPOCWARE sont destinées au grand public. Elles s’appellent Handy Weather, Handy Safe, Handy Tools, Handy Shopper, etc. La toute dernière version présentée est Handy Shopper, qui permet de gérer ses listes de course, avec catégorisation des produits à acheter, dénombrement par point de vente, et suivi des listes de courses. On peut par exemple créer une liste de course associée à un évènement particulier, et la réutiliser pour un nouvel évènement similaire.

MWC '09 - EPOCWARE

Le stand de PARAGON/EPOCWARE au MWC

Une des nouveautés de cette nouvelle version est la possibilité de transmettre et recevoir une liste de courses par SMS entre deux appareils. Cela permet par exemple à Madame d’envoyer à son mari parti en expédition à l’hypermarché les derniers produits auxquels elle a pensé, ou encore mieux, la liste qu’il a oubliée sur la table de la cuisine.

Les dictionnaires sont aussi une spécialité historique d’EPOCWARE. Après les avoir annoncés l’année dernière sur iPhone, ils sont maintenant déployés sur Android et Mac OS X. En conclusion, ma question sera pour quand les versions iPhone de la collection des applications Handy.

Prix (TTC) : 20 €

Lien : www.website.com


PNY – Plein feu sur les Netbook

Quand on propose des collections de cartes mémoire ou clés USB, ce n’est pas facile de se différencier. En effet, une carte SD d’une marque ressemble à toutes celles des autres marques. Alors PNY a choisi de différencier des collections pour que l’acheteur soit guidé dans son choix. La nouveauté de ce début d’années est dédié au Netbook, car ces petits ordinateurs sont maintenant vendus dans les boutiques de téléphonie. Nous trouverons donc une carte SDHC et une clé USB, toutes deux de 8 Go, mais dans un packaging mettant en avant le Netbook. Sur la clé USB est installé le programme BitDefender, avec une licence gratuite pour 6 mois.

MWC '09 - PNY - mémoires Netbook

La gamme de mémoires dédiées Netbook de PNY

Du côté design, et avec une opération spécialement prévue pour la fête des mères, PNY présente une mini clé USB, dans des couleurs flashy. Ces clés utilisent la nouvelle technologie SIP, qui permet de réduire la taille des éléments.

MWC '09 - PNY - mini clés USB

La mini clé USB, par PNY

Enfin, une offre dédiée aux gamers, avec une clé USB de 8 Go comportant un jeu Activision, qui a pour particularité de laisser l’acheteur choisir son jeu sur Internet. Ce qui est intéressant, c’est que de nouveaux jeux apparaîtront au fil des mois, sans avoir besoin de changer les clés vendues en rayon.

Prix : : 19 € (SDHC NetBook Edition 8 Go) – 39,99 € (SDHC NetBook Edition 16 Go) – 18 € (clé USB Netbook Edition 8 Go)

Lien : www.pny.fr


SONY ERICSSON –

Bon, je n’avais pas préparé de visite chez SONY ERICSSON, car il y a un an tout était misé sur le XPERIA X1, que l’on voit à peine arriver, mais qui est sous Windows Mobile. Alors que mon intérêt va sur les plateformes SYMBIAN, et maintenant iPhone, bientôt Android. En effet, SONY ERICSSON a abandonné SYMBIAN UIQ (exit donc les légendaires P800, P900, P910, mais laissons de côté le P990), a revendu ses parts SYMBIAN à NOKIA, mais a quand même décidé de rester dans le consortium SYMBIAN. Et donc, beaucoup de bruit a commencé à se faire autour d’un projet qui est presque une réalité, le IDOU. Un drôle de nom, me direz-vous, mais il faut le prononcer à l’anglaise. Ses caractéristiques sont impressionnantes :

  • SYMBIAN OS S60 5° édition
  • GSM 4 fréquences/GPRS/EDGE/HSDPA
  • Wi-Fi & Bluetooth 2.0
  • GPS/A-GPS
  • Ecran tactile HVGA (640 x 320 pixels), 3″5, 16 millions de couleurs
  • Appareil photo 12,1 megapixels avec flash Xenon
  • Radio FM RDS
  • Slot MicroSD
  • Dimensions (mm) 111 x 54 x 15

J’ai hâte de l’avoir en main pour tester ses possibilités… Mais il va falloir patienter un peu, car on ne devrait pas le voir arriver avant la fin de l’année. En espérant que cette fois-ci SONY ERICSSON tiendra ses délais.

MWC '09 - SONY ERICSSON

IDOU, le dernier concept Smartphone de SONY ERICSSON

Prix (TTC) : non déterminé

Lien : www.sonyericsson.com/idou


OBERTHUR – SIMSense & SIMphonic 3G

Une alternative aux systèmes de plus en plus nombreux qui pilotent nos Smartphones ? Pourquoi pas avec la SIMphonic 3G d’OBERTHUR. En effet, cette carte SIM est un ordinateur à elle toute seuls, et elle a pour but d’embarquer des applications autonomes, qui tourneront sur le téléphone mobile dans lequel elle sera insérée. Le bonheur pour les opérateurs, qui s’arrachent les cheveux à personnaliser un nombre de plus en plus important d’appareils.

MWC '09 - SIMphonic 3G

Tout votre mobile dans la carte SIM, 3G et 3D

Mais cette carte ne se contente pas d’être un ordinateur, car elle est aussi censée comporter un détecteur de mouvements, avec SIMSense, ce qui permettra de gérer des applications dans l’espace… comme quoi, nous sommes loin d’avoir atteint les limites de la technologie. Un accéléromètre intégré dans une carte SIM… magique non ?

Lien : www.oberthurcs.com


Alimentation universelle pour les mobiles

Cela fait des années que je pleure devant la quantité ahurissante de câbles et adaptateurs secteurs afin de pouvoir relier et recharger tous mes appareils mobiles lors de mes déplacements professionnels. Bien que l’adoption du câble USB pour à la fois recharger et connecter ces appareils soit de plus en plus acceptée, un accord a fini par être trouvé entre les constructeurs majeurs, qui sont Nokia, Samsung, Sony Ericsson, Motorola, LG, et quelques autres.

Le connecteur qui a été choisi est le microUSB (attention, pas le miniUSB, le microUSB étant encore plus fin.) Il existe déjà quelques mobiles qui utilisent ce connecteur, et le but est que d’ici 2012 tous les nouveaux appareils mobiles utilisent ce connecteur.

MWC '09 - Alimentation universelle

Enfin une alimentation universelle pour les mobiles ?

Il est amusant de constater que cela tombe à pic avec l’annonce de la commission européenne qui a exprimé le besoin d’un charger de téléphone universel. Mais les hasards ne sont pas toujours si hasardeux. Cela étant, tout le monde ne suivra vraisemblablement pas ce chemin, certains grands noms n’étant pas cités, à commencer par Apple, qui a ‘universalisé’ son connecteur sur l’ensemble de ses iPod et iPhone.

Lien : www.gsmworld.com/newsroom/press-releases/2009/2548.htm