Archive pour avril 2008

TomTom – ONE & XL cuvée 2008

Mardi 29 avril 2008

A peine un mois plus tard après nous avoir annoncé sa nouvelle gamme GO x30, TomTom nous a dévoilé aujourd’hui ses deux nouveaux PND d’entrée de gamme, le ONE et le XL de la génération 2008.

Pas de grande nouveauté technique à attendre de ces produits lorsque l’on connaît déjà les fonctionnalités qui ont été apportées dans les GO x30, mais par contre le design est tout nouveau avec en premier lieu une finesse exemplaire (le présentateur a sorti un XL de sa poche de costume sans que nous ayons préalablement deviné qu’elle en contenait un), et en second lieu une première en ce qui concerne le support, dénommé EasyPort, qui, replié, reste fixé au TomTom, donc entre aussi dans la poche.

TomTom ONE XL
Les nouveaux ONE & XL rentrent dans la poche

Dans les autres nouveautés, côté esthétique, le son a été considérablement amélioré avec un grand haut-parleur situé à l’arrière de la coque, dont le volume se règle automatiquement avec la vitesse du véhicule, et côté logiciel, la dernière version du programme incorpore Map Share, la technologie TomTom de partage des corrections de carte. Une mise à jour d’une durée de 30 jours à partir de la date d’inscription de l’appareil permettra à l’utilisateur de récupérer la dernière version de ses cartes.

Bien sûr, les nouveaux ONE et XL se connectent à un PC sous Windows ou Macintosh via le logiciel HOME, avec lequel l’utilisateur peut procéder à toutes les mises à jour mais aussi personnaliser son appareil en partage avec la communauté des utilisateurs TomTom.

Ces nouveaux PND seront disponibles courant mai 2008. Le modèle ONE (écran de 3″5) est proposé en deux versions, l’une avec une carte nationale (1 Go de mémoire) à 179 €, l’autre avec 22 pays d’Europe (2 Go de mémoire), à 199 €, alors que les modèles équivalents dérivés en XL (écran de 4″3) sont respectivement proposés à 199 € et 249 € avec les mêmes tailles de mémoire interne (ce dernier incluant 31 pays d’Europe).

Un adaptateur RDS-TMC peut être acquis en supplément (au prix de 79 €, comprenant un abonnement à vie), qui se connecte au mini-port USB, pour disposer de l’information Trafic. Toute une nouvelle gamme d’accessoires dédiés à ces nouveaux modèles est prévue.

Les plus :

  • Esthétique améliorée, particulièrement la finesse
  • Son puissant et très audible
  • Les dernières améliorations du logiciel

Les moins :

  • Pas de port mémoire SD
  • Pas de câble d’alimentation secteur

MIO – Les pages jaunes, en attendant les blanches

Jeudi 24 avril 2008

TomTom – GO730, GO930, Nouvelles fonctions du logiciel

Mardi 1 avril 2008

TomTom a présenté sa nouvelle collection de printemps, avec les GO730 et 930, évolutions de la gamme x20 sortie au milieu de l’année dernière. Les changements sont principalement dans le design, avec une robe toute noire et un aspect alu brossé, mais les appareils ont des fonctionnalités identiques. Nous voyons apparaître aussi une télécommande Bluetooth, et un nouvel adapteur RDS-TMC, qui se connecte via la prise USB, laissant ainsi libre le connecteur utilisé précédemment, pour y relier par exemple le câble iPod. Petite régression cependant, cet adaptateur a maintenant besoin d’être alimenté pour fonctionner, ce qui se fait par un report du connecteur USB sur son boîtier en forme d’olive plate.

Le GO930 a à peu près tout ce qu’il faut dans la boîte, comme le transmetteur FM (bien que je ne sois pas un adepte de ce canal de diffusion, car d’une part on pert l’usage de la radio avec les infos RDS, et d’autre part sur Paris il est fort difficile de trouver un canal libre sur la bande FM). Aussi, le gyroscope intégré, qui permet au GO930 de prendre le relais lorsque le GPS ne capte plus (entre des immeubles très hauts, en façade de montagne ou encore dans les tunnels et sous-sols… très pratique par exemple dans les dédales de La Défense). Les cartes préinstallées couvrent presque toute l’Europe, avec 43 pays, ainsi que les USA et le Canada. Le GO730, quand à lui intègre uniquement la carte de l’Europe.

Dans les nouvelles fonctionnalités du logiciel, on trouve le HQ, qui est un calculateur de routes alternatives, proposant des itinéraires censés être plus fluides par rapport aux milliers de données collectées par les parcours des utilisateurs, et qui sont analysées par TomTom, puis renvoyées aux utilisateurs, lors de la connexion de leur appareil à leur PC via HOME 2. Pour que des données soient validées, il faut que les trajets aient été effectués au moins 1000 fois, et seuls les utilisateurs volontaires y participent, de façon totalement anonyme. TomTom nous a assuré que leurs équipes travaillent de manière très proche avec les collectivités locales pour ne pas proposer n’importe quoi en tant que trajet alternatif, comme par exemple la traversée de zones résidentielles ou à risques.

Il y a maintenant une fonction de guidage pour les voies multiples lors des sorties d’autoroute. Cela se fait par un affichage proche du réel, avec les indicateurs suffisamment clairs pour faciliter le choix de la bonne voie. Voici par exemple ce qui se passe quand on arrive de Paris pour atteindre l’aéroport Charles de Gaulle.

TomTom Lane Guide Advance

Au niveau de cette sortie, il faut rester sur les voies principales
de l’autoroute, comme l’indique le panneau

TomTom Lane Guide Advance

Arrivé à proximité de la bonne sortie, les voies de dégagement
sont alors proposées, avec le panneau correspondant

Nous avons d’ailleurs réalisé avec mon ami Alexis une petite vidéo qui trace la sortie de Paris vers l’autoroute du sud… à voir sur GPSandCo.com.

MapShare, qui n’est pas nouveau, arrive à une certaine maturité, et lors de la connexion d’un TomTom à HOME 2, nous pouvons constater que des milliers de corrections sont disponibles. De la même manière que pour HQ, les corrections de cartes fonctionnent par contribution volontaire et anonyme. Les français sont d’ailleurs des bons utilisateurs de ces nouvelles techniques, car le pourcentage des utilisateurs est supérieure à celle de leurs voisins européens, avec près de 14% de la totalité des utilisateurs et contributeurs pour MapShare et HOME 2 (soit environ 700 000 adeptes de HOME dans l’hexagone).