MIMIO – table ronde professeurs/élèves… une rupture annoncée ?

26 novembre 2009

MIMIO a organisé une table ronde autour du thème ‘Professeurs/élèves, une rupture annoncée ?’ pour discuter autour de l’intégration des technologies de la révolution numérique. Etant engagé dans les associations de parents d’élèves depuis que j’ai des enfants en âge d’aller à l’école, donc depuis plus de 15 ans maintenant, je me suis senti concerné par le sujet.

MIMIO - table ronde

Les intervenants de la table ronde

Etaient donc présents :

  • Alain Cazes, Chargé de mission au CNAM pour le développement de la formation à distance
  • Jana Hladikova, étudiante
  • Jean-Michel Perron, Responsable de l’Agence nationale des usages des TICE au Centre National de Documentation Pédagogique
  • Athéna Global Services, distributeur IT
  • mimio, fournisseur de TICE

Les enfants, de plus en plus jeunes, sont concernés par l’ère numérique. Leur esprit est quotidiennement accaparé par les lecteurs MP3 ou autres mobiles, et cela serait peut-être une voie pour les recentrer par l’usage des ressources pédagogiques numériques.

L’espace numérique de travail (ENT), représenté par le tableau blanc numérique, en est un exemple, mais le taux d’équipement est assez faible. Il est intéressant d’ailleurs de constater que ce sont plutôt les tout petits établissements qui s’équipent le plus vite. Il est en effet parfois plus facile pour une commune d’acquérir un tel appareil, car souvent il n’y a qu’une ou deux classes avec des regroupements de niveau, en comparaison avec un établissement scolaire de taille plus conséquente qui aura de nombreuses salles à installer. De plus, un maire peut arriver à trouver un budget localement, ce qui n’est pas aussi évident pour un groupe scolaire qui dépend de la région.

Jana Hladikova, qui a fait une partie de ses études en France, et qui les prolonge avec un cycle supérieur en Angleterre, nous parle de noodle + podcast + email. Toute son activité d’étudiante passe par un système dénommé ‘LSI for You’, qui est une interface administrative. Cela est complété par un un Carrier Center et les réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter. Mais autant je peux comprendre que ces outils soient mis aux mains de jeunes qui ont passé l’étape du bac, autant pour les cycles précédents, il faut faire attention à ne pas perdre les principes classiques.

En France, il a été tenté de mettre des systèmes en place, comme le Blackboard (mais sous licence), qui n’est pas vraiment utilisé par les professeurs. C’est dans le privé que l’on trouve les avancées les plus prononcées, comme par exemple l’Ecole Active Bilingue, qui a mis en place un blog, une maillist, et qui utilise Facebook. On est en plein dans le Système Educatif 2.0.

Les enseignants français ont à leur disposition un système presque équivalent à celui de Noodle, avec Pléiade. Mais qui l’utilise ? Est-ce un problème politique ou logistique ? Y a t’il un manque de formation ? Sûrement un peu de tout cela.

Les équipements des écoles, collèges et lycées sont de toutes façons décidés par le Conseil Général. Et il est constaté autour de la table ronde que mis à part les soucis pour trouver des fonds financiers, ce sont les divergences politiques qui sont le principal frein à cette évolution.

PIONEER – enceintes collection Serie 7

26 novembre 2009

Pioneer n’est pas obligatoirement une référence pour moi dans le domaine des enceintes. Je suis en effet plus attiré par les sons des marques européennes, voire quelques américaines. Il est vrai que je retombe dans cette passion, après de nombreuses années passées à profiter de mon installation – côté enceintes – acquise dans les années 80-90. De plus, de ma propre opinion, j’avais conservé l’idée d’une écoute très métallique chez les japonais. C’est donc avec une curiosité réelle que j’ai décidé d’aller écouter la gamme Serie 7 de Pioneer, dans leur propre auditorium.

De manière générale, cette série se présente sous une robe noire, disons satinée, pour ne pas avoir un effet trop brillant. Cela n’est pas ma couleur préférée, car je trouve cette couleur trop sombre, et donc trop voyante dans une pièce. Je reste assez classique avec mes habillages bois, voire recouverts de tissus identiques à ceux des murs. Mais il faut dire aussi qu’au fil des années les enceintes sont devenues des objets de décoration en tant que tel, et il faut donc maintenant les montrer.

Pioneer Serie 7

Les modèles issus de la gamme Pioneer Serie 7

Les enceintes de la Serie 7 sont munies de filtres spécifiques, étudiés pour supprimer les ondes stationnaires verticales générées par les basses fréquences. Dénommés ABD (Acoustic Balance Drive) et AFAST (Acoustical Filter Assistant System Tuning). Ils portent leur efficacité sans perte d’extension, et n’affectent en rien le niveau des graves.

Pioneer Serie 7

Ensemble complet Pioneer Serie 7 en 5.1

Les colonnes S-71 sont les enceintes principales de la série. Elles sont composées de trois haut-parleurs, le premier étant un combiné médium/tweeter concentrique, de diamètre 130 mm pour la partie médium avec un cône aramide, et 25 mm pour le tweeter positionné au centre du moteur, et qui a un dôme en titane. En dessous sont positionnés deux woofers identiques à cône aramide, de 130 mm de diamètre, et munis d’un circuit magnétique linéaire. Un event laminaire permet de redresser la forme d’onde de manière assez efficace, compte tenu du volume raisonnable de l’objet. Il a pour rôle d’éliminer les bruits d’écoulement.

  • fréquence 33 Hz – 50 kHz (coupure à 300 Hz & 25 kHz)
  • impédance / sensibilité 6 ohms / 85 dB
  • puissance 130 W max
  • dimensions 260 x 1114 x 276 mm
  • poids 23,8 kg
Pioneer Serie 7

Colonne principale Pioneer S-71

Les satellites sont construits avec un haut-parleur qui représente une combinaison des éléments qui qui composent la colonne, en intégrant dans le même moteur concentrique un woofer à dôme aramide et circuit magnétique linéaire, et un tweeter à dôme en titane. Un pied peut être acquis en option pour relever les satellites au niveau des colonnes principales (mais ceux-ci peuvent aussi être posés sur des meubles ou étagères.)

  • fréquence 43 Hz – 50 kHz (coupure à 3 kHz)
  • impédance / sensibilité 6 ohms / 83 dB
  • puissance 130 W max
  • dimensions 181 x 300 x 276 mm
  • poids 6,1 kg
Pioneer Serie 7

Satellite Pioneer S-71 B avec son pied CP-71 B

L’enceinte centrale est d’un format proche de celui des satellites, mais elle est prévue pour être posée sur le côté. Elle comporte le même reproducteur (concentrique médium + woofer) que les satellites S-71 B.

  • fréquence 43 Hz – 50 kHz (coupure à 3 kHz)
  • impédance / sensibilité 6 ohms / 83 dB
  • puissance 130 W max
  • dimensions 400 x 188 x 256 mm
  • poids 7 kg
Pioneer Serie 7

Enceinte centrale Pioneer S-71 C

Enfin le caisson de basses est assez classique, avec son woofer à cône de 250 mm de diamètre, et son amplificateur intégré. Ses caractéristiques sont :

  • fréquence 26 Hz – 1 kHz (by-pass)
  • puissance 160/280 W RMS/Crète
  • dimensions 372 x 294 x 412 mm
  • poids 19,3 kg
Pioneer Serie 7

Caisson de basses Pioneer S-71 W

Les haut-parleurs sont protégés par un cache circulaire qui est amovible. Cela permet de choisir si l’on préfère un son plus direct, ou alors une protection plus sécurisée. Peut-être aussi que la poussière aura plus de mal à se poser sur les membranes. Et si vous préférez voir les haut-parleurs, des appliques circulaires permettent de masquer l’entourage de ceux-ci.

Pioneer Serie 7 ~ Pioneer Serie 7

Cache en tissu ou cache circulaire ?

Les pieds des colonnes S-71 ont été étudiés de manière à apporter la meilleure efficacité. Ainsi, l’appui sur 3 points permet d’apporter un découplage isostatique parfait, du fait que l’enceinte sera toujours stable, quelque soit l’endroit où on la pose. Les pieds optionnels des satellites sont construits selon les mêmes critères. La centrale est munie d’un pied en polymère.

Pioneer Serie 7

Détails des pieds et de la connectique

Pour conclure, j’ai été assez séduit par cet ensemble, tout au moins pour ce qui concerne le son. Le design n’a pas ma préférence, mais tout est affaire de goût. Il est cependant possible que ces enceintes voient dériver la série dans une couleur blanche, mais rien n’est moins sûr. Un ensemble 5.1 devrait être vendu pour un prix compris entre 4500 et 5000 €, voir un peu plus si des pieds sont ajoutés, ce qui représente un certain investissement. L’aspect modulaire permet de créer des ensembles 7.1, voire 9.1 ou 11.1 avec l’arrivée du Dolby IIz. Certains amplis audio/vidéo proposant maintenant deux sorties pour le caisson de basse, il est donc possible d’envisager d’en acquérir un supplémentaire.

Prix (TTC) : 2000 € (S-71, la paire), 900 € (S-71 B, la paire), 800 € (S-71 W), le prix de la S-71 C et des pieds des satellites n’étant pas encore déterminé

Lien : www.pioneer.fr

SAMSUNG – des cartes mémoire pour votre Hummer

26 novembre 2009

Bien que jusqu’alors nous n’ayons jamais vu de carte mémoire ni de clé USB de la marque Samsung, il faut savoir que ce constructeur est le leader mondial des mémoires flash, et le deuxième fabricant de semi conducteurs. Bien sûr, ces puces sont fabriquées pour d’autres grandes marques, à commencer par Apple pour ses iPod & iPhone. Or, depuis quelques années, avec la multiplication des appareils photo numériques, lecteurs mp3 et autres téléphones mobiles, les besoins en cartes mémoire on explosé. Les prévisions pour 2011 s’élèvent à un volume d’achat représentant 17 milliards de Go en mémoire flash. Même si les prix baissent à une vitesse vertigineuse, cela reste un marché fructueux.

Mais vous allez me dire qu’il y a déjà du monde sur la place. Que ce soit des marques bien établies ou des assembleurs, les rayons dédiés aux offres de cartes mémoire prennent de plus en plus de surface. Samsung a donc décidé d’entrer sur ce marché avec un produit qui sort de l’ordinaire, en proposant des cartes dites robustes.

SAMSUNG SD

Vincent L’Hermite, Responsable Commercial
Division Cartes Mémoire, Samsung Semiconductor

Cette robustesse est appliquée à trois caractéristiques :

  • étanchité
  • résistance aux chocs
  • protection magnétique

Ces cartes mémoire sont proposées dans deux gammes, dénommées Standard et Plus. La principale différence entre ces deux modèles est liée à la matière qui compose la coque de la carte, avec 5 ans de garantie pour les modèles Standard et 10 ans de garantie pour les modèles Plus. Le slogan « pour la vie » est donc quelque peu réduit, mais il est vrai que nous ne savons pas comment seront les supports mémoires dans 5 ans, qui plus est dans 10 ans.

SAMSUNG SD

Les trois critères de robustesse

Une étude auprès des consommateurs a révélé que les critères principaux qui les préoccupent sont la fiabilité, la durée de vie, la compatibilité et la sécurité des données. Il est vrai que les trois critères cités ci-dessus répondent de manière théorique à ces demandes, mais elles n’empêcheront pas des manipulations maladroites, ou des pertes intempestives de données par retrait sauvage de la carte. Cependant, on peut espérer des risques nettement limités avec ce type de carte.

SAMSUNG SD

Classement des demandes des consommateurs

Samsung a choisi d’être représenté par Modelabs pour ses cartes mémoire, qui est un acteur important dans la distribution de produits mobiles (téléphones spécifiques et accessoires), et permettra donc une visibilité très rapide en magasin. Un entretien rapide avec Stéphane Bohbot, PDG de Modelabs m’a fait comprendre que les prix des cartes Samsung devrait être positionné un poil au-dessus de celui des cartes de marque existantes. Avec la sécurité en plus.

SAMSUNG SD

Stéphane Bohbot, PDG de Modelabs

La coque est en technologie EMC (Epoxy Molding Compound) et assure la plupart des résistances définies plus haut. Ainsi, ces cartes mémoire peuvent être totalement immergées dans l’eau (bien sûr pas en fonctionnement, et je suppose pas dans l’eau de mer), supporter les passages aux rayons X des contrôles douaniers, et il paraît même qu’une voiture (attention, pas un char à chenilles) peut rouler dessus.

SAMSUNG SD

Des cartes mémoire réellement étanches

Trois facteurs de forme sont proposés :

  • Micro SD (2/4/8 Go en Standard, 4/8 Go en Plus)
  • SD (2/4/8 Go en Standard, 4/8/16 Go en Plus)
  • CF (4/8 Go en Standard & Plus)
SAMSUNG SD ~ SAMSUNG SD

Peut-être plus robuste, mais c’est bien le format d’une SD

Cela est donc une bonne initiative, et à priori, même si le constructeur fournit d’autres grandes marques, il n’est pas prévu que ces cartes spécifiques soient proposées sous un autre nom que Samsung.

Prix (TTC) : non déterminé

Lien : www.samsung.fr

UBISOFT – Just Dance sur Wii, la boom du 21° siècle

24 novembre 2009

Depuis près de deux ans maintenant, le monde des console rencontre un énorme succès avec les jeux musicaux. Il est vraisemblable que le côté usage famille de la Wii n’y est pas pour rien.

C’est ainsi que je suis allé découvrir le nouveau jeu d’UBISOFT, Just Dance. Ce jeu consiste en une série de morceaux musicaux choisis dans un répertoire assez large, complétés par l’animation d’un danseur, et dont les participants doivent mimer les gestes.

UBISOFT JUST DANCE

Un jeu de danse mimique :)

Le personnage défile à l’écran, avec un certain nombre de gestes relatifs à la musique, et les danseurs doivent essayer de répliquer ces mouvements. Le résultat est parfois cocasse.

UBISOFT JUST DANCE

Bouge ton corps

Il est vrai que pour le danseur de rock que je suis, cela semble assez amusant, mais cela n’est pas pire que certaines modes de pistes de danse, comme par exemple la Techtonic.

UBISOFT JUST DANCE ~ UBISOFT JUST DANCE

Les réglages restent simples

Nous avions affaire à une véritable équipe de pros ce soir là, et je me suis senti nettement mieux dans mon rôle de reporter.

UBISOFT JUST DANCE

Il fallait bien quelqu’un pour les photographier

Les personnages à l’écran changent en fonction des musiques, avec un look ressemblant à celui du chanteur original. Bien sûr, leurs mouvements sont assez faciles à suivre, afin d’éviter les blessures éventuelles.

UBISOFT JUST DANCE

Le personnage à l’écran s’adapte à la musique

Je soupçonne certains des participants d’avoir déjà joué à Just Dance, car leurs prestations étaient parfois bien huilées.

UBISOFT JUST DANCE

Promis, il n’y a eu aucun blessé

Les scores de chaque joueur s’affichent en temps réel, permettant de suivre les évolutions de chacun.

UBISOFT JUST DANCE

Affichage des scores en cours de jeu

J’ai eu la chance de pouvoir interviewer une des membres de l’équipe de développement de ce jeu, en la personne de Caroline Derid. Elle est d’ailleurs spécialisée dans les jeux musicaux. Je commence par lui parler des Lapins Crétins, du même éditeur, et lui demande s’ils n’ont pas cherché à créer un jeu un peu plus mature dans ce domaine, et je crois que je suis tombé dans le mille, car la réponse a été directe. En effet, c’est le succès du module danse de la dernière version qui leur a donné l’idée de développer un jeu totalement ciblé sur la danse, en l’occurrence Just Danse.

UBISOFT JUST DANCE

Caroline Derid, de l’équipe de développement de Just Dance

32 chansons sont proposées dans ce premier volume, et il n’est pas exclus que d’autres chapitres voient le jour dans le futur, en fonction du succès qu’il rencontrera (à noter qu’il arrive juste à point pour les ventes de Noël.) A l’instar des jeux comme Guitar Hero ou RockBand, je lui demande alors s’il est prévu des chansons additionnelles, qui pourraient être achetées en ligne, et cela n’a pas été prévu sur cette première version, mais pourrait être inclus dans le futur, toujours en fonction du succès.

Et comme rien ne vaut une démonstration animée, vous trouverez ci-dessous un medley de cette soirée découverte :

Très content d’être derrière la caméra

Prix (TTC) : 40 €

Lien : www.ubisoft.fr

OLIVE D’ESPAGNE – cours de cuisine à l’atelier des Chefs

24 novembre 2009

L’olive est un aliment extraordinaire, qui a parcouru les siècles, et qui a lui seul peut nourrir sa personne. Donc, lorsque j’ai reçu une proposition de venir découvrir l’atelier des Chefs, dans le cadre de la promotion de l’olive d’Espagne, orchestrée par le syndicat éponyme, je n’ai pas hésité une seconde.

OLIVE D'ESPAGNE

L’atelier des Chefs, un lieu de plénitude pour l’épicurien que je suis

Donc, dans une olive, mis à part les diversités de goût, on trouve plein de choses pour la santé, comme des acides gras et des fibres, ou encore de la vitamine E qui fait office d’anti-oxydant, du phosphore et de l’iode. Et les olives ne font pas réellement grossir, avec 37 Kcal/25g, lorsqu’elles sont consommées avec modération.

Alors pourquoi l’olive d’Espagne ? Vous me direz que tous les pays cotoyant la méditerranée en sont d’excellents producteurs. Le savoir faire est sûrement millénaire, mais cela non plus n’est pas une exclusivité. Le syndicat de l’olive d’Espagne nous précise alors que ce pays a été le premier à élaborer des techniques d’industrialisation de l’olive, et que donc leur expérience leur permet de se mettre en avant-plan. Tant qu’elles sont bonnes, pas de souci.

Il existe plusieurs variétés d’olives en Espagne, parmi lesquelles la Manzanilla, la Cacanera, la Gordal, la Hojiblanca ou encore la Carrasquena. Je ne suis pas assez spécialiste pour vous en dire plus à ce sujet, mais rien ne valait un test en réel, avec la réalisation de plats sous la direction d’un chef de l’atelier des Chefs.

OLIVE D'ESPAGNE

Mise en place des ateliers de travail

En cuisine il faut être organisé. Donc, nous avons disposé devant nous tous les ingrédients et ustensiles nécessaires à la préparation de notre repas. Au menu, des calamars au chorizo, puis un sauté de veau minute aux légumes à la mode ratatouille. Chaque plat étant agrémenté d’olives Manzanilla, des noires pour l’entrée, et des vertes pour le plat principal.

OLIVE D'ESPAGNE

Disposition des ingrédients et ustensiles

Le chef commence par nous expliquer comment bien éplucher et préparer les légumes, à savoir des tomates, des poivrons, des aubergines et des oignons frais. Viendront ensuite la découpe des olives, du chorizo et de la viande, puis la préparation des calamars.

OLIVE D'ESPAGNE

La préparation des différents aliments

Au tour des élèves d’appliquer à la lettre, sous l’oeil du chef, les instructions données et démontrées par ce dernier. Il est vrai que c’est quand même plus facile de faire la cuisine dans un tel environnement, et surtout avec des ustensiles appropriés.

OLIVE D'ESPAGNE

Découpe des légumes en petits dés

L’un après l’autre, chaque ingrédient est traité, puis rangé dans de petites boîtes. Nous nous étions partagés les tâches de manière à être plus efficaces. A noter que j’étais le seul garçon parmi les élèves.

OLIVE D'ESPAGNE ~ OLIVE D'ESPAGNE

Travail minutieux et organisé

Nous passons ensuite aux fourneaux, après avoir disposé tous les aliments prêts à la cuisson. Nous étions très fiers, avec mes trois collègues, d’avoir terminé notre travail de préparation bien avant les trois autres équipes.

OLIVE D'ESPAGNE

Deuxième étape, aux fourneaux

Il s’ensuit les phases de cuisson, dans des poêles appropriées, en suivant un ordre logique. Il faut en effet commencer par les ingrédients qui contiennent le plus d’eau, afin d’équilibrer les cuissons.

OLIVE D'ESPAGNE

Les différentes phases de cuisson

Grâce à mon Flip, j’ai pu enregistrer quelques séquences vidéo. Cela donne faim, n’est-ce pas ? Vous noterez la dextérité de notre chef pour faire sauter les aliments dans la poêle. Ce qui était sympa, c’est qu’il nous a continuellement donné des petits conseils afin d’améliorer le résultat.

La cuisson, comme si vous y étiez

Nos plats sont alors prêts, et nous passons à la phase de garniture des assiettes, sans oublier quelques effets de décoration. Ensuite, il ne nous restait plus qu’à passer à table, et à déguster notre cuisine. Pour information, c’était très bon.

OLIVE D'ESPAGNE ~ OLIVE D'ESPAGNE

Les assiettes sont prêtes à servir

Mangez 7 olives par jour pour faire le plein de vitalité !

OLIVE D'ESPAGNE

Un bocal d’olives pimentées, d’Espagne bien sûr

NUANCE – un point sur les technologies vocales

24 novembre 2009

Nuance, Société spécialisée dans la reconnaissance vocale, bien connue pour son logiciel Dragon Naturally Speaking, a une activité bien ancrée dans le domaine automobile et les appareils mobiles. Sa technologie T9/X9 est déployée sur plus de 5 milliards de téléphones mobiles, et on peut compter près de 320 millions de téléphones utilisant la technonologie Nuance pour les appels commandés par la voix, 25 millions de voitures équipées, et 20 millions d’appareils de navigation GPS qui exploitent soit la synthèse vocale, soit la reconnaissance vocale Nuance.

Cette table ronde avait pour but de faire le point sur les technologies vocales, en rassemblant divers acteurs de l’industrie, tous clients ou partenaires de Nuance. Le thème des discussions était centré autour de l’automobile, qui est devenue au fil des ans un véritable laboratoire technique, avec la navigation, la téléphonie, le divertissement, la radio, le CD, le DVD, le MP3 et l’internet.

Chacune de ces applications apporte en elle-même plus de sécurité et de sérénité pour la conduite. Par exemple, une étude de TomTom réalisée en 2008 a prouvé que l’utilisation du GPS en voiture permet de réduire le stress, et de mieux contrôler sa conduite. Mais en allant dans l’autre sens, la recherche d’une destination, ou encore d’une chanson (étude autour de l’iPod en 2007) réduit la concentration. Et la multiplication des services et appareils risque de perturber l’utilisateur plus que de le conforter.

Il va donc de la responsabilité des industriels de répondre aux dérives de comportement, en fournissant des solution sûres et et plus simples à utiliser.

Un des domaines qui a été le plus exploité ces dernières années est autour des technologies vocales. Le fait d’entendre les instructions ou de pouvoir les dicter, plutôt que d’avoir à les lire ou les actionner sur le tableau de bord apporte une réduction de la distraction, des écarts de route et des temps de réactivité. De plus, plusieurs études ont montré que lorsque la reconnaissance vocale est présente, elle est adoptée par la plupart des conducteurs.

Les fonctions les plus utilisées sont les émissions et réceptions d’appels pour la téléphonie, et les recherches d’adresses, pour les GPS. De plus, la situation du conducteur est importante en fonction de l’usage, que ce soit à l’arrêt ou à vitesse élevée, ou encore en plein trafic. De manière globale, il est constaté qu’un conducteur utilisant la reconnaissance vocale exploite plus ses appareils, tout en étant moins distrait et moins stressé.

NUANCE

La voiture embarque de plus en plus d’électronique

Il faut distinguer trois catégories dans la reconnaissance vocale. La voiture, le PGS et le téléphone mobile. Nuance travaille avec plusieurs constructeurs automobiles, comme Mercedes ou Ford. En ce qui concerne le GPS, les plus grands sont tous cités : TomTom, Becker, Garmin, Medion, Navigon, Mio. Pour ceux-ci, la technologie vocale est utilisée pour les diestinations, les points d’intérêt, le paramétrage et le guidage vocal. Enfin, en téléphonie, cela fait longtemps que les mobiles permettent de reconnaître un nom à appeler, ou cite le nom de l’appelant. De plus, maintenant, il n’est plus besoin d’apprendre votre propre voix au téléphone afin qu’il vous reconnaisse.

Dans le futur, disons dans les cinq prochaines années, nous trouverons de plus en plus de services commandés par la voix, les commandes se feront en langage naturel, les SMS et les emails pourront directement être lus, et la recherche sur Internet pourra être vocale.

NUANCE

Les domaines de prédilection de Nuance

Il s’est ensuivi une table ronde entre cinq partenaires de Nuance, qui m’a permis de vérifier que les industriels sont d’abord attachés à leur communication marketing, même s’ils précisent tous qu’ils sont très concernés par la sécurité.

Ainsi, pour BMW, toutes les informations doivent apparaître dans le champ visuel, et cela est possible par l’incrustation de celles-ci dans le pare-brise. Cela étant, lorsqu’il nous précise que les véhicules de demain permettront de consulter les dépêches AFP et de naviguer sur Internet, cela me fait peur…

Orange précise que l’utilisateur a dorénavant envie d’être connecté en permanence, et que donc le véhicule est la continuité de sa maison et de son bureau.

Un consultant, ancien de Parrot (spécialiste des kits mains libres Bluetooth), nous rappelle que 5% des conducteurs téléphonent au volant, ou encore que 1,5% des conducteurs écrivent un texto alors qu’ils sont au volant, et que la législation française est encore un peu floue à propos de ce que l’on a le droit d’appeler un kit mains libres. L’Espagne a tranché, et seuls les kits intégrés au véhicule sont dorénavant autorisés. mais me direz-vous, qu’appelle-t’on encore ‘intégré’ ?

Pour Nuance, qui évidemment défend son carré, il y a de plus en plus de commandes vocales.

Enfin, pour TomTom, qui a été un des précurseurs dans le domaine de la synthèse et de la commande vocales, la saisie de l’adresse par la voix apporte encore plus d’interactivité entre l’homme et la machine.

Orange nous rappelle alors le point du code de la route 412.6.1, précisant qu’il est interdit de tenir son mobile en main pour un véhicule en circulation. Cela a e mérite d’être clair, mais n’empêchera pas la maréchaussée d’interpréter en fonction de l’humeur.

NUANCE

Table ronde autour des partenaires de Nuance

Il s’ensuit une série de questions/réponses, dans laquelle j’interviens en spécifiant que je suis très effrayé par l’arrivée de la multiplicité des services et commandes devenant disponibles dans un véhicule, qui risquent de larguer la conduite au second plan, et leur demande ce qu’ils comptent faire pour limiter la course en avant. Chacun apporte sa réponse en dérivant sur les exceptionnelles technicités de leurs offres, évinçant ainsi ma question. J’insiste en leur proposant de mettre en place un consortium qui définirait les actions à autoriser lorsque l’on roule ou lorsque l’on est à l’arrêt, mais je ne suis pas sûr que la portée de ma demande ait beaucoup de conséquences.

Lien : www.nuance.fr

IOMEGA – un tournant vers le multimédia réseau

19 novembre 2009

IOMEGA est une marque qui a connu la grande gloire dans les années 80, avec ses disques amovibles à la technologie Bernoulli. Il doit me rester dans un fond de placard quelques dizaines de galettes de 40 Mo, qui à l’époque permettait de stocker un nombre incroyable de fichiers. Et dire qu’aujourd’hui on aurait du mal à y placer plus d’une dizaines de photos numériques. Ces galettes avaient à peu près la taille d’une boîte de CD. Ensuite nous avons vu arriver les Zip, avec une contenance de 100 Mo, puis 200 Mo, de la taille d’une disquette 3″5. Par la suite, la marque s’est diversifiée dans les disques durs et clés USB, proposant des produits assez semblables à ceux de la concurrence.

Le stockage des données, et la multiplicité des médias HD permet à IOMEGA d’enrichir sa gamme, avec des serveurs NAS et des lecteurs multimédia. Vous me direz que bon nombre de fabricants proposent des produits similaires, mais nous pouvons vraisemblablement compter sur l’expérience combinée de IOMEGA et EMC pour proposer une qualité et une robustesse digne des grands noms.

Commençons par le StorCenter, qui est une famille de NAS destinés aux TPE et PME, avec des versions en rack, pour les entreprises plus importantes. Ce qui va différencier les NAS de IOMEGA par rapport à la concurrence est son interface simple d’emploi, et centralisée. Là aussi, tout le monde propose maintenant des fonctionnalités similaires. Ces NAS sont compatibles Windows, Mac (compatibilité Apple Time Machine) et Linux, parfaits pour des réseaux hétérogènes.

IOMEGA

IOMEGA StorCenter ix2-200, NAS à deux baies 3″5

La configuration d’un NAS s’effectue en quelques manipulations à l’écran, à l’aide de la souris, via une interface Web. L’avantage de l’appartenance de IOMEGA au groupe EMC lui permet de proposer le logiciel LifeLine et la certification VMware. Les sauvegardes sont assurées par Retrospect Express, toujours un produit de la maison EMC.

Compatible avec la norme DLNA, ce NAS peut faire office de serveur multimédia réseau. Un adaptateur Bluetooth, fourni en option, permet aux utilisateurs de transférer leurs données depuis leur smartphone, par exemple. Ses ports USB sont compatibles avec les appareils photos numériques pour transférer leurs photos.

IOMEGA

Interface Web de gestion du NAS

Dans un autre domaine, IOMEGA propose avec son ScreenPlay TV Link Director un disque dur multimédia, qui peut faire office de client et de serveur. Cela signifie que ce boîtier est capable de lire le contenu de son disque interne, ainsi que tous les disques du réseau interne compatibles DLNA, mais aussi propose le contenu de son disque interne au réseau, permettant à un autre client DLNA de profiter de ses fichiers multimédia. Par contre, je n’ai pas pu savoir si ce disque multimédia était accessible via uen page Web, comme le sont les NAS de la marque.

IOMEGA

Interface TV du ScreenPlay TV Link Director

On trouvera dans le ScreenPlay TV Link Director pratiquement toutes les fonctionnalités d’un boîtier multmédia de dernière génération, à savoir photo, musique et vidéo, mais aussi la possibilité de rechercher et lire directement des vidéos YouTube, ou encore un client Torrent permettant de télécharger des fichiers – légalement bien sûr – sans avoir besoin de garder un PC allumé. Il est muni d’une prise Ethernet pour le relier à un hub ou un switch réseau, et si vous désirez le relier par WiFi, il faudra acquérir un dongle USB. Ses trois ports USB permettent d’y relier des disques durs supplémentaires, mais aussi un appareil photo numérique, une clé USB ou en lecteur de cartes mémoires.

IOMEGA

Sélection du disque réseau pour lire une vidéo

Compatible 1080p, donc full HD, via sa sortie HDMI, le ScreenPlay TV Link Director sait lire les fichiers MP3, AC3 (codage numérique Dolby®), WAV, WMA, MPEG-1, MPEG-2 (AVI-VOB), MPEG-4 (AVI/DivX/XViD) et JPEG, mais aussi H.264, WMV et MKV. Il est fourni avec une télécommande donnant accès à l’ensemble des fonctionnalités et réglages du boîtier, et sont interface TV est assez simple d’emploi, comme le démontre la petite vidéo ci-dessous :

Accès aux paramètres du ScreenPlay TV Link Director

Prix (TTC) : 249/339/699 € (StorCenter ix2-200 1/2/4 To), 219/389 € (ScreenPlay TV Link Director 1/2 To)

Lien : www.iomega.fr

ORANGE – cap vers les services innovants

19 novembre 2009

Deux fois par an Orange présente sa collection, comme dans la mode. Pour l’hiver ’09, nous avons droit à beaucoup de services, mais aussi du matériel et du logiciel.

ORANGE

Une collection bien vaste pour l’hiver ’09

Les concepts présentés ici traitent de presque tous les domaines, en abordant la communication communautaire ou encore la communication enrichie, mais aussi le remplaçant du SMS, l’accès à vos appels depuis n’importe quel combiné, la fédération des sites communautaires, la TV multimédia, l’accès aux services pour les malentendants, l’approche du spectateur dans un stade et enfin l’intelligence du machine to machine.


Orange SoftPhone, le SMS de demain

Pour Orange, le SMS c’était hier. Il est temps de le remplacer par quelque chose de plus sexy, convivial et graphique. Il est vrai que d’un côté les SMS rapportent des sommes colossales aux opérateurs, et d’un autre les MMS n’ont jamais vraiment pris. Avec Orange SoftPhone, l’idée est de partir de la liste des contacts, et de pouvoir s’adresser à qui l’on veut, de manière individuelle ou groupée, afin de leur envoyer, mais aussi recevoir des textes, et en temps réel, musiques, images et vidéos. Un mini Facebook, dirais-je, avec le mode push en natif.

A l’heure actuelle, Orange travaille avec les constructeurs de téléphones mobiles pour intégrer cette technologie directement au niveau hardware et firmware, mais il n’est pas dit que nos mobiles et smartphones actuels ne pourront pas le faire. En effet, soit la plateforme matérielle sera suffisamment puissante, et une mise à jour du firmware apportera ce service, soit les cartes SIM, qui sont à elles seules des micro-ordinateurs, pourront traiter cela. Attendons que les premiers modèles arrivent, et surtout que ce service prenne vie.

ORANGE ~ ORANGE

Le SMS des années 201x


LivePhone Touch, un téléphone média center

Dans un autre domaine, mais qui touche aussi la téléphonie, nous découvrons le prototype du téléphone de demain. Ce modèle est une combinaison d’un téléphone DECT au son HD et d’une tablette DECT, mais aussi WiFi, permettant d’exploiter tous les services multimédia qui vont prochainement agrémenter la téléphonie de demain. Ainsi, tout en discutant avec un correspondant, il sera possible de lui envoyer des informations météo, ou encore de consulter l’agenda ou le répertoire, afin de préparer des réunions, ou encore organiser son travail.

En la regardant de plus près, cette tablette n’est autre qu’une Tabee à laquelle a été ajoutée un module DECT, qui lui permet de dialoguer avec ce qui se passe sur la ligne téléphonique. Il va sans dire que le LivePhone Touch aura besoin d’une LiveBox pour fonctionner.

ORANGE

LivePhone Touch, par Orange


Orange Vallée et le concept ON

Jean-Louis Constanza, responsable de l’unité Orange Valley, nous indique que pour Orange, l’année 2010 sera celle des services communautaires. Un programme, dénommé ON, et destiné à nos mobiles, est donc en cours de développement, qui aura pour rôle de fédérer les réseaux et les services communautaires. Cela tombe bien, car avec Facebook, Twitter, LinkedIn, mon répertoire personnel, je commence à avoir du mal à sélectionner les personnes à qui je veux m’adresser.

ORANGE

Jean-Louis Constanza, DG d’Orange Vallée

Giles Corbett, responsable du programme ON, nous décrit un peu la philosophie du concept, qui tourne autour de quelques mots que j’aime bien entendre, à commencer par le respect. Doit-on en effet dire n’importe quoi à n’importe qui, dans le but d’agrémenter la richesse de notre quotidien ? Sous le simple prétexte que l’on a un mur qui s’affiche au gré de tous, se sent-on obligé de publier ce qui nous passe par la tête, alors que parfois on ne désire s’adresser qu’à une personne, voire un groupe de personnes ? Pour cela, il doit donc être possible de définir des actions différentes qui s’adresseront à des univers différents.

ORANGE

Gilles Corbett, responsable ON

Cela me rappelle l’anecdote du mari mené à la baguette : tous ses amis, et pourquoi pas ses collaborateurs, rigolent bien à chaque fois que sa femme lui rappelle sur son mur Facebook qu’il ne doit pas oublier d’acheter du pain en rentrant.

Avec ON, le but consiste à suivre l’information au rythme de votre vie, tout en offrant un historique global. En résumé, avoir l’info que l’on veut quand on veut. Ce projet aura pour avantage d’être gratuit et d’avoir un accès libre. En effet, Orange ne le limitera pas à son réseau, mais le proposera à l’ensemble des réseaux, et dans le monde entier. Mais tout cela est très beau, car cela reste dans le giron de l’opérateur historique. Est-ce que les autres opérateurs adhéreront à ON, ou alors ne seront-ils pas tentés de proposer leur propre service, même s’il fait la même chose ?

ORANGE

ON fédère les réseaux et services sociaux

Dès aujourd’hui une version béta est en test privé sous Android, mais l’iPhone devrait suivre, puis Symbian et Windows Mobile. Un client Web est aussi dans les cartons. Si vous êtes tenté, allez sur www.lifeisbetteron.com

ORANGE

Interface de ON sur Android


Boîtier multi-TV-média-jeux

Changeons de rubrique pour passer au multimédia à la maison. Le cœur de communication chez Orange, c’est la LiveBox. Mais comme chez ses concurrents, c’est un second boîtier qui va prendre en charge l’aspect ludique de l’information. D’après certaines études, les consommateurs veulent surfer sur Internet, jouer, regarder leurs DVD, écouter de la musique ou visualiser des films en streaming, sans avoir un équipement ressemblant à un cockpit d’Airbus A380. Orange nous présente alors un nouveau boîtier, encore à l’état de concept, qui sait faire tout cela, voire même plus.

ORANGE

LiveBox, Décodeur TV, Disque Dur Multimédia,
Télécommande Bluetooth

Le boîtier ci-dessus a bien sûr besoin de la Livebox pour fonctionner. C’est par elle qu’il se connectera au monde extérieur, que ce soit pour recevoir ou diffuser ses contenus. Il intègre un lecteur Blu Ray, qui peut évidemment aussi lire les DVD. Sa télécommande est Bluetooth, et comme elle est munie d’un accélérateur, elle pourra faire office de pointeur ou de manette en trois dimensions, comme la Wiimote, par exemple. Le boîtier décodeur étant Bluetooth, il devrait être compatible avec la plupart des périphériques Bluetooth existants (manettes de vos consoles, claviers, etc.)

Enfin, pour ceux qui désirent stocker leurs films, photos, musique, etc., un disque amovible permettra d’augmenter à l’infini votre médiathèque numérique.

ORANGE

L’interface Home Library du décodeur TV

L’interface qui nous a été présentée n’est pas définitive, mais elle nous donne une idée de ce que nous proposera ce boîtier multimédia, qui devrait arriver au courant de l’année 2010.


Interface pour les mal-entendants

Il y a une division spéciale chez Orange qui travaille sur l’amélioration des produits afin que ceux-ci soient plus facile à utiliser par des personnes handicapées. Ainsi, nous avons eu la démonstration d’une interface permettant le dialogue par webcam interposées entre un client et un vendeur d’un site de vente en ligne.

ORANGE

Dialogue par Webcam interposées

Ces produits sont en constante amélioration, et des intégrations sont faites pour la plupart des cas posant problème avec un appareil standard. Nous avons aussi pu voir un pilotage de menus qui s’adapte aux difficultés de l’interlocuteur. On trouve par exemple des menus parlants, ou encore une navigation avec déroulement automatique, pour laquelle il suffit de presser un simple bouton pour avancer dans les choix.

ORANGE ~ ORANGE

Une interface qui évolue tous les jours


Parcours supporter au Stade de France

Orange travaille avec des partenaires pour intégrer sa technologie GSM dans des cas particuliers. Ainsi le site du Stade de France a été muni d’un portail spécifique, qui permettra de prendre en compte la billetterie électronique, récupérant les informations depuis les téléphones des spectateurs, ou encore la transmission d’informations en temps réel dans les mobiles durant un évènement particulier. A voir cependant si le réseau pourra tenir la charge lorsque les 80 000 places seront occupées, avec autant de téléphones mobiles.

ORANGE

Le portail du Stade de France, par Orange


M2M = Machine 2 Machine

Le vending est un métier que j’ai approché il y a quelques années, lorsqu’une de mes équipes a développé un logiciel de gestion et traitement des données des distributeurs de café ou autres boissons et aliments d’un spécialiste de la place. Aujourd’hui, tout est traité à distance, par le biais d’un boîtier intelligent, qui sait récupérer toutes les informations de l’appareil (celui-ci peut être un distributeur de boissons, un compteur, un photocopieur, voire même une voiture. La carte SIM est maintenant une mini-carte, dont la taille est légèrement inférieure à celle d’une micro-SD. Elle commencera à être diffusée dans les applications professionnelles, mais on peut être sûr que nos futurs téléphones en seront munis dès que la production en masse arrivera.

ORANGE

La nouvelle mini carte SIM

MICROSOFT – Office 2010 sur orbite

19 novembre 2009

Annoncé il y a de cela quelques semaines, nous avons pu découvrir ce matin la prochaine mouture de la suite Office de Microsoft, dénommée Office 2010.

La marque de Redmond est sujette à un grand nombre d’attaques, soit par jalousie, soit par crainte d’une hégémonie certaine dans le quartier des systèmes et des suites bureautique. Mais malgré une arrogance parfois trop visible, Microsoft a décidé d’écouter les utilisateurs, sûrement plus par souci de continuité à propos de ses revenus, que par goût de plaire. Au final, il est probable que tout le monde en sortira gagnant.

Ainsi, la suite Office 2010 sera proposée en plus de versions encore que ce qui existe avec la version 2007, avec l’apparition des Web Apps. On sent que le poids de Google avec ses projets d’applications en ligne est loin d’être négligeable. Mais qui s’en plaindrait. Pour la première fois, Microsoft Office sera accessible gratuitement – en échange d’une version plus légère et de l’apparition de publicités (mais en cela, on se rapproche du concept de Google) pour le grand public. Les Web Apps seront aussi accessibles aux entreprises, en échange d’une contribution financière, qui fera alors disparaître la publicité. Il ne faut pas se leurrer, on n’a rien sans rien.

Office 2010 sera construit autour de l’application Outlook, que je trouve déjà très bien faite en version 2007. Ainsi, on aura accès à l’ensemble des documents de la suite Office, avec donc la possibilité de gérer des dossiers par genres, activités, contacts, etc. Si la conception est bien étudiée, notre travail ne pourra qu’en être plus efficace.

MS OFFICE 2010

Le point central d’Office 2010 sera Outlook

Le mot Cloud est à la mode ces temps-ci, et c’est donc autour de cette dénomination que les Web Apps seront construites. L’utilisateur pourra mélanger son contenu en ligne et son contenu local, partager ses fichiers, y accéder depuis tout ordinateur (sous Windows) de par le monde, et créer des groupes de travail et d’échange, cela à partir de son compte Windows Live. Celui-ci dispose d’un espace de stockage en ligne de 25 Go, qui est financé par la publicité.

MS OFFICE 2010

Le Cloud Computing vu par Microsoft

Du côté technique, la suite Office 2010 sera une évolution en douceur de la version 2007, afin de ne pas trop dérouter les utilisateurs. Il est vrai que la nouvelle interface apparue avec Office 2007 en a étonné plus d’un, à commencer par moi. J’ai aussi cru entendre que la version Mac pour Apple devrait profiter des mêmes améliorations.

MS OFFICE 2010

Interface de réglage des partage des fichiers

Microsoft, jusqu’à peu très fermé aux formats non propriétaires (plus généralement autres que les siens) continue ses efforts, en adoptant le XML ISO, et en supportant le format ODF. Il m’arrive même parfois de me demander quel côté finit par devenir le plus sectaire (l’autre côté étant le monde du logiciel libre.)

MS OFFICE 2010

Affichage des permissions pour un document stocké en ligne

Microsoft Office 2010 fonctionnera sur les plateformes Windows XP (SP3), Vista et Sept. Bien sûr, il faudra disposer d’un ordinateur suffisamment puissant pour pouvoir profiter de certaines fonctionnalités graphiques, que ce soit à propos du Direct X ou de l’affichage en 3D. Les fichiers Outlook (pst) pourront avoir une taille allant jusqu’à 10 Go (au lieu de 4 actuellement.) Enfin, la suite sera proposée en 32 bits et 64 bits.

MS OFFICE 2010

Suivi des fichiers stockés en ligne

Pour revenir à l’aspect Web des applications, il ne faut pas oublier les possibilités qui permettront de partager un document, que ce soit en consultation et en modification, à plusieurs. Ainsi, le travail collaboratif sera partie prenante d’Office 2010.

MS OFFICE 2010

Gestion d’un tableau Excel à plusieurs

A l’instar des boîtes mail, Office 2010 sera sur votre PC, sur le Web et sur votre mobile. Cela étant, ne rêvons pas, ce mobile devra fonctionner sous Windows Phone (limitant donc de beaucoup la portabilité des fichiers MS-Office, car la part de marché de Windows Mobile/Phone est assez faible, et a même tendance à diminuer.) Donc, pour espérer une portabilité vers des plateformes comme l’iPhone, Symbian ou Android, il faudra compter sur les tierces parties.

Prix (TTC) : annoncé en janvier 2010, Office 2010 étant prévu pour le printemps 2010

Lien : www.office2010themovie.com

SAMSUNG – cha Bada Bada…

18 novembre 2009

Samsung a décidé d’organiser une présentation hors du commun pour faire le point sur ses derniers téléphones mobiles, et présenter ses nouveaux choix en termes de systèmes d’exploitation pour les futurs appareils.

Après avoir collaboré avec les grands noms des OS pour mobiles, comme Microsoft avec Windows Mobile, puis Windows Phone, Symbian avec S60, Google avec Android, Samsung annonce que ses smartphones (disons plutôt téléphones intelligents, car parfois on n’arrive plus à distinguer où est la frontière entre un téléphone et un smartphone) seront équipés de leur nouvel OS maison, dénommé Bada.

Ce nom pourrait surprendre, mais il signifie « Océan » en coréen, et signifie donc la portée de ce nouvel environnement. En effet, la marque est rapidement arrivée à des places très honorables dans les performances de ventes de mobiles, et elle a tout intérêt à prendre son indépendance, sous condition que l’OS annoncé suive ses promesses. Proposer une nouvelle plateforme qui offre toutes les satisfactions autant aux développeurs qu’aux utilisateurs est une belle idée, mais attendons cependant de voir fonctionner Bada avant de nous prononcer. Quand on sait ce qu’il en est aujourd’hui avec les plateformes actuelles, il vaut mieux rester prudent. l’hégémonie de Symbian S60 est en train de prendre l’eau, Windows Phone, à l’instar de son prédécesseur Windows Mobile, n’arrive toujours pas à convaincre, Android part un peu dans tous les sens. Sans citer Apple avec son iPhone, ou Palm avec son nouvel OS tout Web, qui restent à jouer seuls dans leur coin.

Bada s’appuie en effet sur le tout Web, tout comme Palm, mais il faut savoir que ce dernier, commençant à trouver ses limites, est en train de réfléchir à offrir d’autres possibilités aux développeurs.

Mais laissons de côté pour l’instant les systèmes d’exploitation, Bada c’est pour dans un an. Jetons plutôt un œil sur l’offre existante de Samsung.

SAMSUNG MOBILE

Le Corby, un tactile coloré d’entrée de gamme

Annoncé à l’IFA en septembre, le Corby, tout de jaune vêtu (entre autres) cible la clientèle jeune, avec ses deux coques, dont une plus sobre que l’autre. Mais surtout, avec l’arrivée du Corby Pro, il intégre les services à la mode, à savoir la plupart des réseaux sociaux, comme Facebook, MySpace ou Twitter, ou encore YouTube, Flickr, Picasa, Photobucket et Friendster, pour échanger et poster à volonté.

Son interface tactile (technologie Touchwiz et retour vibration) permet de s’adapter rapidement, avec des fonctionnalités de reconnaissance de mouvements à l’écran.

Pour les caracté&ristiques techniques, je vous laisse aller sur le site de Samsung.

SAMSUNG MOBILE ~ SAMSUNG MOBILE

Le Corby devrait attirer la clientèle jeune

Le Samsung Galaxy est le premier mobile de Samsung sous Android. L’appareil est bien fini, et on retrouve le même design que d’autres modèles de la marque sous Windows Mobile ou Symbian.

SAMSUNG MOBILE

Samsung Galaxy, sous Android

Samsung fabrique sous licence des mobiles pour plusieurs marques de style, et ainsi vous pourrez trouver des appareils chez Cerruti avec le Player style i, Zadig & Voltaire ou encore Hello Kitty avec le Player One. Les différences principales avec les modèles équivalents de la marque sont dans le design de la coque, et le fond d’écran.

SAMSUNG MOBILE

Samsung licencie de plus en plus de marques

Du côté vert, nous trouvons plusieurs modèles dont la particularité est de disposer d’une face composée d’un panneau solaire. Celui-ci permet d’augmenter la durée d’autonomie du mobile, d’environ 20%. Cela n’est pas encore la panacée, mais ce système de recharge permet de se sortir d’affaire lorsqu’aucune source d’énergie électrique n’est à proximité, et sous la condition évidente que l’ensoleillement soit suffisant.

SAMSUNG MOBILE ~ SAMSUNG MOBILE

Chargement solaire sur plusieurs modèles

Pour les jeunes, qui restent à préférer les textos comme moyen de communication – les contrats à sms illimités n’y sont pas pour rien – rien ne vaut un mobile à clavier réel. Pour eux aussi Samsung a une offre variée.

SAMSUNG MOBILE

Les modèles avec clavier, pour les texto-addicts

Enfin, et encore pour les jeunes, la personnalisation de son mobile est un point important. Samsung l’a bien compris, et il suffit de quelques clips pour changer la tenue de votre téléphone chéri. Mais là, il me semble quand même que le souci de l’environnement passe un peu au second plan… cela fait quand même consommer encore plus de plastique.

SAMSUNG MOBILE

La personnalisation par toute une gamme d’accessoires

Pour conclure, Samsung nous a offert une fin de soirée animée sur une piste de danse qui n’était pas sans rappeler le décor du film ‘La fièvre du Samedi Soir’. Tout au moins en ce qui concerne le sol, car le style de l’endroit était magnifique et authentique. La prestation du groupe qui nous a chanté un répertoire très varié était aussi très bonne.

SAMSUNG MOBILE

Place à la danse, merci Samsung

Lien : www.samsung.fr

Lien : www.bada.com